Edition du 21-02-2019

Accueil » Industrie » Stratégie

La fusion Pfizer-Wyeth finalisée ce jeudi suite au feu vert des Etats-Unis et du Canada

Publié le jeudi 15 octobre 2009

La fusion Pfizer-Wyeth finalisée ce jeudi suite aux feux verts des Etats-Unis et du CanadaPfizer vient d’annoncer que les autorités de la concurrence américaine et le Bureau canadien de la concurrence avaient donné leur feu vert au rachat de son compatriote Wyeth. Le groupe pharmaceutique américain  prévoit de finaliser la transaction ce jeudi 15 octobre. Cette opération d’un montant de 68 milliards de dollars va donner le jour au 1er groupe biopharmaceutique mondial pesant près de 75 milliards de dollars de chiffres d’affaires.

«Nous sommes heureux d’avoir reçu toutes les approbations réglementaires requises pour notre fusion avec Wyeth » a déclaré Jeffrey Kindler, président et CEO de Pfizer « Nous nous réjouissons de combiner les deux sociétés pour obtenir les résultats importants pour nos patients, clients, et actionnaires », a-t-il souligné.

Les décisions de la Federal Trade Commission et du Bureau canadien de la concurrence exigent que Pfizer cède certains de ses actifs de santé animale aux États-Unis et au Canada à Boehringer Ingelheim Vetmedica. Condition qui avait été également posée en juillet par la Commission européenne. En outre le bureau de la concurrence canadien tient compte de l’engagement de Pfizer d’amender un accord de distribution sur l’anneau contraceptif Estring », a indiqué le laboratoire. Un accord qui lie l’américain au laboratoire Paladin Labs.

Suite à ces deux feux verts, Pfizer déclare avoir désormais « satisfait aux exigences d’approbation réglementaire en vertu de l’accord de fusion ». L’américain entend finaliser la transaction ce jeudi 15 Octobre. Cette opération d’un montant de 68 milliards de dollars va donner le jour au premier groupe biopharmaceutique mondial pesant près de 75 milliards de dollars de chiffres d’affaires

Pfizer conforte sa place de n°1 mondial
Les deux groupes pharmaceutiques espèrent ainsi faire face à l’expiration prochaine des brevets de certains de leurs médicaments vedettes et à la concurrence accrue des médicaments génériques mais aussi dégager des réductions de coûts de l’ordre de 4 milliards de dollars sur leur R&D, les ventes et la production. Le brevet de l’anticholestérol vedette de Pfizer Lipitor, qui arrive à échéance en 2011, génère près de 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an dans le monde.

Par ailleurs, l’acquisition de Wyeth permet au 1er groupe de pharmacie mondial de récupérer deux blockbusters : Prevenar, vaccin contre le pneumocoque qui génère 2,5 milliards de dollars annuels et Enbrel, un traitement contre la polyarthrite rhumatoïde et ses 3 milliards de dollars.  Ainsi Pfizer souhaite diversifier son portefeuille de produits et précise dans son communiqué qu’ « aucun médicament ne devrait compter d’ici 2012 pour plus de 10% du chiffre d’affaires combiné” de la nouvelle entité.








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions