Edition du 26-07-2017

Médicaments essentiels : l’OMS émet de nouvelles recommandations sur l’utilisation des antibiotiques

Publié le mardi 13 juin 2017

Médicaments essentiels : l'OMS émet de nouvelles recommandations sur l’utilisation des antibiotiquesL’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de mettre à jour sa liste des médicaments essentiels avec de nouvelles recommandations concernant les antibiotiques à utiliser contre les infections courantes et ceux à préserver pour les situations les plus graves. Des médicaments contre le VIH, l’hépatite C, la tuberculose et la leucémie ont également été ajoutés.

La liste mise à jour ajoute 30 médicaments pour les adultes et 25 médicaments pour les enfants et précise de nouvelles utilisations pour 9 produits figurant déjà dans la liste, soit un total de 433 médicaments jugés essentiels pour répondre aux besoins de santé publique les plus importants. De nombreux pays utilisent la Liste OMS des médicaments essentiels pour accroître l’accès aux médicaments et orienter les décisions concernant les produits dont ils doivent garantir la disponibilité pour leur population.

Trois catégories d’antibiotiques
Dans la révision la plus importante effectuée en 40 ans d’existence de la liste, qui a été apportée à la section sur les antibiotiques, les experts de l’OMS ont regroupé les antibiotiques en 3 catégories: les antibiotiques auxquels l’ACCÈS est indispensable, ceux à utiliser avec PRÉCAUTION et ceux à utiliser en DERNIER RECOURS, et ont formulé des recommandations sur le moment opportun d’utilisation de chaque catégorie.

Dans un premier temps, les nouvelles catégories s’appliquent uniquement aux antibiotiques utilisés pour traiter 21 infections parmi les plus courantes. Si cela s’avère efficace, on pourrait les élargir dans les prochaines versions de la liste des médicaments essentiels afin de les appliquer aux médicaments destinés au traitement d’autres infections.

« Ce changement vise à garantir la disponibilité des antibiotiques au moment voulu et à faire en sorte que les antibiotiques adaptés soient prescrits pour traiter les infections appropriées. Il devrait permettre d’améliorer les résultats thérapeutiques, de réduire le développement de bactéries résistantes aux médicaments et de préserver l’efficacité des antibiotiques de «dernier recours» qui sont nécessaires lorsque tous les autres traitements échouent », précise l’OMS.

Ces changements complètent le Plan d’action mondial de l’OMS pour combattre la résistance aux antimicrobiens, qui vise à combattre le développement de la résistance aux médicaments en veillant à une meilleure utilisation des antibiotiques.

L’OMS recommande que les antibiotiques auxquels l’ACCÈS est indispensable soient disponibles à tout moment comme traitement contre un large éventail d’infections courantes. Par exemple, l’amoxicilline, un antibiotique largement utilisé pour traiter des infections comme la pneumonie, figure dans cette catégorie.

Dans la catégorie des antibiotiques à utiliser avec PRÉCAUTION figurent des antibiotiques recommandés comme traitement de première ou de deuxième intention contre un nombre limité d’infections. Par exemple, il conviendrait de réduire considérablement l’utilisation de la ciprofloxacine pour traiter la cystite (type d’infection urinaire) et les infections des voies respiratoires supérieures (comme la sinusite et la bronchite bactériennes) afin d’éviter que la résistance ne se développe davantage.

Dans la troisième catégorie, à utiliser en DERNIER RECOURS, figurent des antibiotiques tels que la colistine et certaines céphalosporines qui devraient être considérées comme médicaments de dernier recours et utilisées uniquement dans les situations les plus graves lorsque toutes les autres alternatives ont échoué, comme pour le traitement des infections engageant le pronostic vital causées par des bactéries multirésistantes.

Les experts de l’OMS ont ajouté 10 antibiotiques à la liste pour les adultes et 12 pour les enfants.

Autres médicaments ajoutés
La liste des médicaments essentiels mise à jour comprend également plusieurs nouveaux médicaments, dont 2 traitements contre le cancer de la cavité buccale; un nouveau comprimé contre l’hépatite C qui associe 2 médicaments; un traitement plus efficace contre le VIH ainsi qu’un médicament ancien qui peut être administré pour prévenir l’infection à VIH chez les personnes à risque élevé; de nouvelles formulations pédiatriques de médicaments contre la tuberculose; et des traitements antalgiques.

Pour plus de détails, consulter la nouvelle liste 2017 des médicaments essentiels de l’OMS – en anglais

Source : OMS








MyPharma Editions

Les dépenses de soins de ville en hausse de +2,5% sur le 1er semestre 2017

Publié le 25 juillet 2017
Les dépenses de soins de ville en hausse de +2,5% sur le 1er semestre 2017

Dans son dernier point mensuel, l’Assurance maladie indique que les remboursements de soins du régime général progressent de +2,9% en données corrigées des jours ouvrés sur le premier semestre de 2017. De janvier à juin 2017, les dépenses de soins de ville progressent de +2,5% en données corrigées des jours ouvrés (CJO) et des variations saisonnières (CVS). L’évolution des douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents est de +3,1% en données CJO.

Santé animale : Ceva poursuit sa croissance à deux chiffres

Publié le 25 juillet 2017

Fin juin 2017, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Ceva Santé Animale a atteint 546 millions d’euros, soit une progression de 20% par rapport à l’année dernière, et de 6,6% à périmètre et taux de change constants.

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Publié le 25 juillet 2017
Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la parution dans Cancer Research de nouvelles données précliniques prometteuses portant sur la nouvelle génération de virus oncolytiques armés, issus de la plateforme de Transgene. La publication présente les résultats précliniques obtenus avec un vaccinia virus modifié pour exprimer le gène Fcu1, conçu pour transformer la flucytosine (5-FC), un précurseur non-cytotoxique du 5-FU, en 5-FU, une chimiothérapie couramment utilisée.

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Publié le 25 juillet 2017
Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Debiopharm a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée pour recevoir un financement de « Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator » (CARB-X) en vue d’accélérer le développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de FabI ciblant spécifiquement Neisseria gonorrhoeae.

Hybrigenics lève 6,8 M€ lors de son augmentation de capital

Publié le 25 juillet 2017
Hybrigenics lève 6,8 M€ lors de son augmentation de capital

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée sur la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, a annoncé hier le succès de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (« DPS »). Cette opération va lui permettre d’étendre à d’autres pays d’Europe l’étude clinique de phase 2 de l’inécalcitol dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA) actuellement en cours aux États-Unis et en France.

Sciences de la vie : l’Institut Pasteur et Medicen Paris Region s’associent pour soutenir le développement des startups

Publié le 24 juillet 2017
Sciences de la vie : l'Institut Pasteur et Medicen Paris Region s'associent pour soutenir le développement des startups

L’Institut Pasteur et Medicen Paris Region ont organisé les 6 et 7 juillet 2017 une Université d’été consacrée à la création d’entreprise dans le domaine des sciences de la vie. Pour cette seconde édition, une trentaine d’intervenants expérimentés – créateurs d’entreprise, investisseurs et consultants – ont formé 70 futurs entrepreneurs, actuellement étudiants, doctorants, post-doctorants, chercheurs et ingénieurs.

Le Professeur Olivier Lyon-Caen rejoint la Cnamts en tant que médecin-conseil national

Publié le 24 juillet 2017
Le Professeur Olivier Lyon-Caen rejoint la Cnamts en tant que médecin-conseil national

Le Professeur Olivier Lyon-Caen a été nommé, à compter du 24 juillet 2017, médecin-conseil national de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés auprès de Nicolas Revel, directeur général. Il succède au Professeur Luc Barret qui occupait cette fonction depuis janvier 2014.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions