Edition du 22-02-2019

Médicaments : l’AFIPA dénonce la mesure du « paquet neutre »

Publié le jeudi 31 mai 2018

Médicaments : l'AFIPA dénonce la recommandation du "paquet neutre"L’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) a réagi jeudi 31 mai suite à la publication en février dernier par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d’une recommandation visant à standardiser les conditionnements de certains médicaments. L’Association met en garde contre une mesure « source de confusion pour les patients ».

La recommandation publiée par l’ANSM invite à faire figurer sur certains packs de médicaments la dénomination commune des principes actifs dans une police de taille supérieure à celle des autres mentions, y compris à la taille utilisée pour le nom de fantaisie ou du laboratoire. Ce texte recommande également l’occultation de certains signes distinctifs tels que le logo de marque, et favorise la démultiplication des informations. Cette recommandation à l’attention des demandeurs et titulaires d’autorisations de mise sur le marché et d’enregistrements concerne l’étiquetage des conditionnements des médicaments sous forme orale solide (hors homéopathie).

« Cette recommandation va avoir un très fort impact sur les conditionnements de médicaments d’automédication en rendant moins visible le nom de marque au profit de la dénomination commune des substances actives », estime notamment l’Afipa dans un communiqué. « En effet, les exemples de mise en application réalisés par plusieurs laboratoires pharmaceutiques font clairement prendre conscience de la moindre lisibilité et de la ressemblance entre les packs qui en résulteraient », poursuit-elle.

Selon l’association, « la marque favorise ainsi la mémorisation et l’identification par le patient du médicament dont il a l’habitude et constitue un facteur de sécurisation de l’automédication, la dénomination des actifs se révélant souvent complexe ». L’Afipa entend ainsi attirer l’attention de l’ANSM et du Ministère de la santé sur « les risques de confusion entre les différents conditionnements de médicaments découlant de cette nouvelle mesure ».

L’Afipa indique demander le retrait de cette « recommandation aux conséquences potentielles dramatiques, afin de pouvoir retravailler ce projet en réelle coopération et de façon constructive avec les autorités ». Un recours en annulation a été déposé au Conseil d’Etat fin avril par l’Association.

Consulter les recommandations sur le site de l’ANSM

Source : Afipa








MyPharma Editions

Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Publié le 22 février 2019
Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Inventiva a annoncé la sélection du premier patient aux États-Unis pour son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le candidat médicament le plus avancé de la société, dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (« NASH »), une maladie hépatique chronique et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé.

Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Publié le 22 février 2019
Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés et DreaMed Diabetes, développeur de solutions personnalisées de gestion du diabète, ont annoncé la signature d’un partenariat visant à proposer une solution globale intelligente améliorant l’observance des patients diabétiques.

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions