Edition du 18-09-2021

Médicaments: les eurodéputés veulent améliorer le droit à l’information des patients

Publié le mercredi 29 septembre 2010

Le Parlement européen a annoncé, mardi 28 septembre, le vote par les députés de propositions visant à améliorer l’accès à l’information des patients sur les médicaments de prescription. La commission Santé publique du Parlement européen entend notamment imposer aux entreprises pharmaceutiques de mettre à l’avenir une série d’informations à disposition du public.
L’objectif de la législation élaborée par la Commission est « d’assurer la disponibilité d’une information de bonne qualité, objective, fiable et non publicitaire sur les médicaments ». Toutefois, la commission de l’environnement a décidé mardi de mettre l’accent sur les droits des patients à l’information plutôt que de faire de la mise à disposition d’information une option pour les sociétés pharmaceutiques, comme le proposait la Commission.

 Des obligations pour les États membres
Les députés ont introduit un nouvel article dans la législation, qui oblige les États membres à veiller à ce que « des informations objectives, impartiales » sur les médicaments vendus dans leur pays soient à la disposition du grand public. Les éléments suivants devraient au minimum être mis à disposition:

– un résumé des caractéristiques du produit, un étiquetage et une notice ainsi qu’une version accessible au public du rapport d’évaluation du médicament;
– les maladies et les conditions de santé liées au traitement par le médicament;
–  les informations sur la manière de prévenir les maladies et  les conditions.

Ces informations devraient être disponibles à la fois sous forme électronique (sur des sites dédiés mis en place par l’État membre) et sous une forme imprimée, et dans un format accessible aux personnes handicapées.

Des obligations pour l’industrie pharmaceutique
Les députés ont également décidé que les sociétés pharmaceutiques seront tenues – et non seulement auront la possibilité, comme le prévoyait la proposition de la Commission – de mettre à disposition le contenu approuvé et les résumés les plus récents des caractéristiques du produit,  de l’étiquetage,  de la notice et d’une version accessible au public du rapport d’évaluation.
En outre, les sociétés pharmaceutiques pourront fournir au grand public d’autres informations non promotionnelles bien définies portant, par exemple, sur l’impact environnemental du produit ou sur les prix ou sur les changements d’emballages, ou encore des instructions sur l’utilisation du produit. Mais elles auront besoin d’une autorisation préalable des autorités compétentes.
Ces informations devraient être fournies à la fois sous forme électronique et imprimée et dans des formats appropriés pour les aveugles et les malvoyants, ont ajouté les députés. Les documents imprimés pourront être envoyés au public uniquement à la demande expresse des personnes. La Commission avait proposé que l’information sur les médicaments délivrés sur ordonnance ne soit pas diffusée à la radio ou la télévision. Les députés ont décidé qu’elle ne devra pas être publiée dans les journaux ou les magazines.

 Source : Parlement Européen








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents