Edition du 01-10-2020

Médicaments non utilisés: 13 402 tonnes collectées par les pharmacies françaises en 2010

Publié le mercredi 6 avril 2011

En 2010, 13 402 tonnes de M.N.U. ont été collectées par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs avant leur valorisation énergétique, indique Cyclamed dans un communiqué. Cette collecte enregistre une progression de son activité de 1 % par rapport à 2009. Mais son évolution pondérée, en fonction du nombre de boîtes vendues, marque une hausse de 2,3 %, puisque le nombre de boîtes de médicaments vendu en officine a baissé de 1,3 % en 2010 par rapport à 2009.

La valorisation énergétique de ces M.N.U. a été réalisée par 52 unités de valorisation sélectionnées pour leur conformité aux normes environnementales, récupérant l’énergie sous forme de chaleur et/ou d’électricité.

L’étude barométrique menée par LH2 (février 2011) confirme que près des trois quarts de nos concitoyens (72 %) déclarent rapporter les MNU chez le pharmacien dont 63 % d’entre eux le font « toujours ». La protection de l’environnement est très bien perçue (92 %) en mettant en évidence que le dispositif permet d’éviter les rejets médicamenteux dans la nature : décharge, eaux de surface et souterraines…L’adhésion à la valeur de la sécurité sanitaire pour prévenir les accidents domestiques est également forte (84 %).

Une importante étude menée par l’Institut CSA auprès de 500 foyers représentatifs de la population française a estimé le gisement en masse annuel des MNU entre 24 000 et 29 000 tonnes. Cette évaluation revêt une importance toute particulière, car aucune étude réellement fiable n’avait été réalisée jusqu’à présent. Or, elle représente un paramètre qui permet de mesurer la performance du dispositif qu’elle gère.

« Grâce à la synergie entre l’information de proximité délivrée par le pharmacien d’officine et notre campagne télévisée pour le grand public, le « réflexe Cyclamed » devient de plus en plus un geste naturel en faveur de la protection de l’environnement et de la santé publique », estime Cyclamed dans un communiqué.

La collecte des Médicaments Non Utilisés (MNU) effectuée depuis plus de 15 ans de façon volontaire par les pharmaciens est désormais devenue une obligation professionnelle (loi 2007-248, art.32, parue au J.O. du 27/2/2007 et décret n°2009-718, JO du 19/6/2009). En plus de l’approbation déjà obtenue pour les emballages collectés avec les MNU (arrêté du 3 mars 2009 paru au J.O. du 14/3/2009), Cyclamed s’est vue octroyer un agrément pour 6 ans pour la collecte et l’élimination des MNU (arrêté du 25/1/2010, paru au JO du 5/2/2010) qui conforte sa reconnaissance officielle par les Pouvoirs Publics.

Source : Cyclamed








MyPharma Editions

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents