Edition du 15-04-2021

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le lundi 23 novembre 2020

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Le ToHealth Short Course 2020 encourage les entrepreneurs à maximiser leur impact en adoptant une approche de la médecine qui est à la fois prédictive, préventive, personnalisée et participative. Cet événement virtuel gratuit réunit des experts internationaux qui présenteront les dernières avancées technologiques, les tendances à venir et les opportunités qui s’ouvrent dans la lutte contre le cancer grâce à la bioingénierie et aux technologies médicales.

« En lien avec la Mission Cancer de la Commission Européenne, Medicen et Biocat ont comme objectif de proposer un programme ambitieux qui permettra aux participants de découvrir les derniers développements en oncologie. Cet événement donne ainsi l’occasion de discuter des défis incontournables du secteur et favorise la création de nouvelles collaborations européennes entre les acteurs les plus pertinents du domaine », déclare Daniela Onofri, chargée de Mission Europe pour Medicen Paris Region.

Parmi les sujets abordés :

. La mécanobiologie – cibler les propriétés mécaniques des tumeurs comme nouvelle stratégie thérapeutique contre le cancer
. Les tumeurs sur puce – les progrès de la technologie de culture de cellules microfluidiques ont permis de générer des organes humains sur puce pour tester les médicaments anticancéreux et modéliser des maladies
. Les biopsies liquides – elles pourraient améliorer considérablement le diagnostic et le pronostic du cancer
. L’administration ciblée de médicaments – des stratégies avancées d’administration de médicaments sont en cours de développement pour la chimiothérapie, offrant une grande efficacité et peu d’effets secondaires

Ces outils pourraient changer le paradigme actuel du diagnostic, du pronostic et du traitement du cancer, mais cette révolution ne sera possible qu’avec le soutien d’une convergence multidisciplinaire des technologies et du dialogue synergique entre chercheurs, cliniciens, entreprises et patients. De plus, rien de tout cela ne pourra être réalisé sans l’implication de toutes les parties prenantes, afin de garantir que ces technologies soient efficaces, sûres et acceptées par les patients, leurs familles, leurs soignants et les professionnels de santé.

« Le cancer est l’une des pathologies qui peut le plus bénéficier de nouvelles approches de la bioingénierie, aux frontières des sciences de la vie et de l’ingénierie, qui réunit l’expertise de différents domaines comme la nanomédicine, la biophysique, la biomécanique, la biotechnologie ainsi que les technologies de l’information et de la communication », déclare Josep Samitier, directeur de l’Institut de Bioingénierie de Catalogne.

Le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde, représentant environ 9,6 millions de décès en 2018. Son fardeau continue de croître dans le monde, exerçant une pression physique, émotionnelle et financière considérable sur les individus, les familles, les communautés et les systèmes de santé.

Afin de relever ce défi sanitaire du 21e siècle, il est important de combiner les découvertes les plus récentes de la bioingénierie et des technologies médicales pour développer de nouvelles approches et une analyse du système biologique afin de fournir des solutions innovantes pour le diagnostic, le pronostic et le traitement du cancer, tout en protégeant la santé globale des patients et en limitant les effets secondaires. A cet effet, les organisateurs de l’événement Bioengineering and Medtech Against Cancer promeuvent un modèle d’innovation où scientifiques, ingénieurs, cliniciens, industriels, entrepreneurs, entreprises de technologies médicales, patients et médecins travailleront en étroite collaboration.

Dans le cadre de ce projet, un appel à manifestations d’intérêt a été lancé pour tous les porteurs de projets dans le domaine de l’oncologie. Par le biais de cette initiative, les 12 projets les plus intéressants pourront pitcher devant un panel d’experts composé d’industriels, d’universitaires et d’investisseurs lors de l’Innovation Track du 25 novembre. Plus de 300 participants sont déjà inscrits.

Pour plus d’information sur l’événement : https://medicen.org/fr/actualites/meeting-europeen-et-aap-bioengineering-and-medtech-against-cancer-avec-le-cluster-catalan-biocat/

Source :  Medicen Paris Région








MyPharma Editions

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d’un traitement des déficits cognitifs

Publié le 13 avril 2021
Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d'un traitement des déficits cognitifs

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, annonce aujourd’hui que le projet ICOD (Improving Cognition in Down Syndrome) a reçu un financement de 6 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Le projet ICOD financera le développement clinique de l’AEF0217 d’Aelis Farma pour le traitement des déficiences cognitives des sujets souffrant du syndrome de Down.

Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Publié le 13 avril 2021
Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Sanofi vient d’annoncer un investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans pour la création, à Singapour, d’un centre spécialisé dans la production de vaccins unique en son genre, bouleversant la production traditionnelle en faisant appel à des technologies de fabrication digitales de pointe.

Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Publié le 13 avril 2021
Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Kurma Partners, acteur de référence du capital-risque européen dans le domaine des Sciences de la Vie basé à Paris et à Munich avec près de 500M€ sous gestion, vient d’annoncer la nomination de Jean-François Rivassou en qualité de Directeur Associé.

Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 13 avril 2021
Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3, VLA1553-301, de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553.

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents