Edition du 18-09-2020

Mélanome métastatique : une nouvelle thérapie ciblée dans l’arsenal thérapeutique

Publié le lundi 4 juin 2012

Le Dr Caroline Robert, cancérologue et chef de service de dermatologie de l’Institut Gustave Roussy (IGR) de Villejuif, vient de présenter au 48ème congrès de l’ASCO à Chicago, une étude (1) comparant l’efficacité d’une nouvelle thérapie ciblée, inhibiteur sélectif de MEK, le trametinib, à deux chimiothérapies utilisées en traitements standards actuels : dacarbazine ou paclitaxel.
L’étude est menée chez des patients atteints de mélanome métastatique ou avancé, porteur de la mutation BRAF V600E/K. Les résultats de cette étude montrent que le trametinib est la première molécule de la classe des inhibiteurs de MEK démontrant une amélioration de la survie sans progression (4,8 mois contre 1,4 mois) et de la survie globale par rapport aux chimiothérapies standards.

Les chimiothérapies standards utilisées dans le traitement des mélanomes métastatiques ou avancées, la dacarbazine ou le paclitaxel, ont un effet clinique limité. Depuis 2011, une thérapie ciblée anti-BRAF et une immunothérapie, l’ipilimumab, (anti-CTLA-4) ont obtenu leur Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour leur efficacité mais elles présentent des effets secondaires, parfois importants. Le trametinib est une nouvelle thérapie ciblée, hautement spécifique de sa cible : MEK 1⁄2, située en aval de BRAF sur la même voie de signalisation. Dans un précédent essai de phase II, le trametinib a montré une efficacité pour des patients atteints de mélanome métastatique, porteur de la mutation BRAF V600E, avec une médiane de survie sans progression de 5,3 mois.

Dans cette étude, 322 patients atteints de mélanome métastatique ou avancé, porteur de la mutation BRAF V600E/K, ont été randomisés (distribués au hasard) entre deux bras de traitement : le premier avec trametinib, le second avec la chimiothérapie (dacarbazine ou paclitaxel), à raison de 2 patients dans le bras « trametinib » pour 1 patient dans le bras « chimiothérapie ». Les patients dont les tumeurs progressaient alors qu’ils étaient dans le bras chimiothérapie pouvaient ensuite recevoir le trametinib en deuxième intention. L’objectif premier de l’étude était d’évaluer la survie sans progression chez des patients atteints de mélanome métastatique sans métastase cérébrale et porteur de la mutation BRAF V600E, soit 273 patients sur les 322. Les objectifs secondaires étaient : la survie globale, le taux de réponse global et la sécurité.

Les résultats de cette étude sont en faveur du trametinib avec un risque de progression de la maladie diminué de 56%, une survie sans progression de 4,8 mois contre 1,4 mois pour la chimiothérapie et un taux de réponse globale de 22% avec le trametinib contre 8% avec la chimiothérapie. Parmi les 108 patients qui recevaient la chimiothérapie, 51 (47%) dont les tumeurs progressaient ont reçu du trametinib. Le trametinib a aussi démontré un bénéfice significatif en termes de survie globale avec une diminution du risque de décès de 46% par rapport à la chimiothérapie. Les effets secondaires les plus fréquemment observés avec le trametinib étaient : une éruption cutanée, de la diarrhée, des œdèmes, de l’hypertension et de la fatigue.

Les espoirs liés aux traitements personnalisés du mélanome se poursuivent cette année avec les résultats de cette étude. Une combinaison du trametinib et d’un agent ciblant BRAF est également très prometteuse. Une Autorisation de Mise sur le Marché pour le trametinib devrait être délivrée prochainement, agrandissant ainsi l’arsenal thérapeutique contre cette maladie.

[1] METRIC phase III study: Efficacy of trametinib (T), a potent and selective MEK inhibitor (MEKi), in progression-free survival (PFS) and overall survival (OS), compared with chemotherapy (C) in patients (pts) with BRAFV600E/K mutant advanced or metastatic melanoma (MM). Résumé # LBA8509.

Source : IGR








MyPharma Editions

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

L’Institut Mérieux renforce son équipe de direction

Publié le 17 septembre 2020
L’Institut Mérieux renforce son équipe de direction

L’Institut Mérieux, holding familiale dédiée à la santé publique mondiale, a annoncé le renforcement de son équipe de direction. Objectif : « relever les défis d’un environnement mondial de la santé particulièrement complexe, où émergent des besoins grandissants et une accélération des ruptures scientifiques et technologiques ».

Knopp Biosciences : fin du recrutement dans l’essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale dans l’asthme éosinophilique

Publié le 17 septembre 2020
Knopp Biosciences : fin du recrutement dans l'essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale dans l'asthme éosinophilique

Knopp Biosciences vient d’annoncer la fin du recrutement dans un essai de Phase 2 évaluant le dexpramipexole par voie orale à petites molécules chez des patients atteints d’asthme éosinophilique modéré à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents