Edition du 15-01-2021

Merck Serono : deux nouvelles nominations pour son équipe de direction

Publié le jeudi 7 juillet 2011

Merck Serono a annoncé aujourd’hui le renforcement de son équipe de direction avec deux nouvelles nominations. Belén Garijo a été nommée Responsable des Opérations (Chief Operating Officer) à compter du 1er septembre 2011. Annalisa Jenkins a été nommée Responsable Développement & Médical (Global Head of Drug Development & Medical) à compter du 5 septembre 2011.

Ces deux postes ont été nouvellement créés. Belén Garijo et Annalisa Jenkins seront basées à Genève et rapporteront directement à Stefan Oschmann, Président de Merck Serono.  Avant de rejoindre Merck Serono, Belén Garijo était Senior Vice Président Opérations Europe chez Sanofi. Annalisa Jenkins était Senior Vice Président Médical chez Bristol-Myers Squibb.

En tant que Responsable des Opérations, Belén Garijo aura la responsabilité des opérations commerciales et du marketing au niveau mondial. Son principal objectif sera d’établir une stratégie commerciale et marketing hautement compétitive pour renforcer la position des produits de Merck Serono et conduire les activités de la division à une croissance profitable dans tous les domaines thérapeutiques. A son arrivée, l’une des priorités de Belén Garijo sera de déterminer la structure future de l’organisation commerciale et marketing et de définir des processus efficaces pour réussir la mise en place de la stratégie opérationnelle.
Une nouvelle structure organisationnelle pour la recherche et développement (R&D) sera mise en place lorsqu’Annalisa Jenkins rejoindra Merck Serono. Deux groupes consacrés à deux stades différents de l’innovation pharmaceutique (pré- et post-validation clinique du principe) seront créés comme première étape de la restructuration du modèle R&D de Merck Serono :

– Le groupe Recherche & Développement Exploratoire (Global Research & Early Development Group), dirigé par Bernhard Kirschbaum, comprendra la découverte, la recherche et les phases précoces de développement clinique jusqu’à la validation clinique du principe (proof of concept);
– Le groupe Développement & Médical (Global Drug Development & Medical Group), dirigé par Annalisa Jenkins, se focalisera sur les phases avancées du développement clinique, la gestion du cycle de vie des médicaments et les fonctions médicales, y compris réglementaire et pharmacovigilance.

Une priorité de Bernhard Kirschbaum et Annalisa Jenkins sera de définir les structures et les procédés de la nouvelle organisation de R&D, avec l’objectif de simplifier la structure organisationnelle, la gouvernance et le processus de prise de décisions. La nouvelle structure organisationnelle de la R&D favorisera la flexibilité, la créativité, l’esprit d’entreprise et permettra une utilisation plus efficace des ressources, avec l’objectif ultime de mettre à la disposition des patients des médicaments innovants répondant à des besoins médicaux insatisfaits.

Parcours

Belén Garijo est espagnole et médecin spécialisé en pharmacologie clinique. Avant sa nomination chez Merck Serono, elle était Senior Vice Président Opérations Europe chez Sanofi depuis 2006 où elle a été leader pour l’intégration de Genzyme.
Au cours des 20 dernières années, Belén Garijo a occupé plusieurs postes de direction au niveau international dans l’industrie pharmaceutique, notamment pour les marchés émergents et les marchés développés, et également pour les médicaments de prescription phares et pour des activités parallèles variées (génériques, dispositifs médicaux, solutions thérapeutiques et médication familiale). Elle a dirigé des opérations pharmaceutiques et des organisations médicales et marketing importantes à un niveau local, régional et mondial, conduisant avec succès plusieurs projets de transformation des entreprises.
Elle a débuté sa carrière chez Abbott comme Directeur Médical de la filiale espagnole avant de diriger les Affaires Médicales Internationales au siège d’Abbott dans l’Illinois (Etats-Unis). Elle a rejoint Rhône Poulenc Rorer en 1996 en tant que Responsable de la Business Unit Oncologie en Espagne et en 2000, elle a été nommée Vice Président Oncologie Monde chez Aventis dans le New Jersey (Etats-Unis). En 2003, elle est devenue Directeur Général d’Aventis en Espagne, dirigeant en 2004 l’intégration de la filiale au sein de Sanofi-Aventis. Elle a ensuite été nommée Directeur Général de Sanofi-Aventis en Espagne.

Annalisa Jenkins, britannique, est médecin spécialisé en cardiologie. Avant sa nomination chez Merck Serono, elle était Senior Vice Président Médical chez Bristol-Myers Squibb (BMS).  Annalisa Jenkins a commencé sa carrière comme médecin dans la British Royal Navy et a ensuite travaillé pendant trois ans pour le National Health Service au Royaume-Uni.
En 1997, elle a rejoint BMS où elle a débuté sa carrière en recherche et développement et a rapidement élargi son expertise et pris des responsabilités plus importantes. Elle a d’abord été nommée Conseiller Médical Cardiovasculaire au Royaume Uni. En 2000, elle s’est expatriée en Australie pour occuper le poste de Directeur Médical pour l’Australie et la Nouvelle Zélande, où elle était responsable de la réalisation des études cliniques et des activités médicales. Après une année à ce poste, ses fonctions se sont étendues lorsque BMS lui a demandé de diriger sa Division Médicale pour la région Asie Pacifique et l’Amérique Latine.
A l’issue de ces missions, Annalisa Jenkins a rejoint le principal site R&D de BMS localisé à Princeton (New Jersey) pour diriger la Division Médicale internationale comprenant 46 départements médicaux responsables des publications médicales, de l’information médicale et de la science collaborative.
Après trois années à ce poste, elle a été nommée Directeur Médical pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique; elle a ensuite été nommée Senior Vice Président Directeur Médical, responsable du continent américain et des équipes Développement. Avant d’occuper son poste actuel, Annalisa Jenkins a également été Vice Président Développement. A cette fonction, elle supervisait les dernières étapes du développement des produits susceptibles de devenir des médicaments phares.

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents