Edition du 26-11-2021

Accueil » Industrie » Produits

Merck Serono : l’étude REFLEX montre que Rebif® retarde l’installation de la sclérose en plaques

Publié le lundi 25 octobre 2010

Merck Serono, la division de Merck KGaA, a annoncé aujourd’hui que le critère d’évaluation principal de l’étude de Phase III REFLEX (1) d’une durée de deux ans, a été satisfait. Le traitement par Rebif® (interféron bêta-1a) a en effet permis de retarder de manière significative la survenue de la sclérose en plaques, diagnostiquée selon les critères de McDonald (2), chez des patients ayant présenté un premier événement clinique évocateur de la maladie.

L’étude internationale REFLEX, qui a impliqué 517 patients, a été réalisée avec la formulation sans sérum de Rebif® (3), lancée en 2007 et aujourd’hui disponible dans tous les pays de l’Union Européenne, en Australie, au Canada et en Suisse, ainsi que dans plusieurs pays d’Asie, d’Amérique Latine, d’Afrique et du Moyen-Orient. Cette formulation sans sérum de Rebif® n’est pas actuellement disponible aux Etats-Unis.

Par comparaison avec les patients du groupe placebo, le risque d’évolution vers la sclérose en plaques (critères de McDonald) au cours des deux années de l’étude a été réduit de 51% (p<0,00001) chez les patients traités par Rebif® à la posologie de 44 μg trois fois par semaine, et de 31% (p=0,008) chez ceux traités une fois par semaine par Rebif® 44 μg. La probabilité d’évolution vers la sclérose en plaques (critères de McDonald) au cours des deux années a été de 86% dans le groupe placebo, de 62% chez les patients traités par Rebif® 44 μg trois fois par semaine et de 76% chez les patients traités par Rebif® 44 μg une fois par semaine.

“Nous nous sommes engagés à mettre à la disposition des personnes vivant avec une sclérose en plaques des traitements qui répondent à leurs besoins individuels, aux différents stades de la maladie,” a déclaré le Docteur Roberto Gradnik, Vice-Président Maladies Neurodégénératives de Merck Serono. “Au fil des années, nous n’avons cessé d’oeuvrer pour améliorer le profil produit de Rebif® avec de nouvelles formulations, de nouveaux dispositifs d’injection et des données cliniques supplémentaires. Ces nouvelles données cliniques nous réjouissent car elles montrent que le traitement par Rebif® peut aussi être bénéfique à la population des patients de l’étude, qui étaient des patients présentant les premiers signes cliniques évocateurs d’une sclérose en plaques.”

Le profil de tolérance de Rebif® observé dans l’étude REFLEX est similaire à celui observé dans d’autres études réalisées récemment avec la formulation sans sérum de Rebif®. Aucune réaction indésirable inattendue n’a été rapportée. La plupart des événements indésirables étaient d’intensité légère à modérée. Les événements indésirables les plus fréquents ont été des symptômes pseudo-grippaux, caractéristiques du traitement par interféron, généralement d’intensité légère. Ces symptômes pseudo-grippaux sont transitoires et peuvent être contrôlés par un traitement prophylactique.

Les résultats complets de l’étude REFLEX seront soumis pour être présentés lors de prochains congrès scientifiques. Une phase d’extension de trois ans de l’étude REFLEX, conduite en double-aveugle, appelée REFLEXION (4), est en cours pour recueillir des données de suivi à long terme (jusqu’à cinq ans).

1 REFLEX: REbif FLEXible dosing in early multiple sclerosis

2 Le critère principal d’évaluation de l’étude REFLEX était le temps écoulé entre un premier épisode clinique évocateur et l’installation d’une sclérose en plaques diagnostiquée sur les critères de McDonald (2005). Les critères de McDonald sont actuellement les critères de référence pour établir le diagnostic de sclérose en plaques. Selon ces critères, le diagnostic de sclérose en plaques repose sur la survenue d’une attaque clinique et la dissémination consécutive de lésions, mises en évidence soit par imagerie par résonance magnétique (IRM) soit par une seconde attaque clinique.

3 Dans des communications antérieures, il était fait référence à la formulation sans sérum de Rebif® sous l’appellation de “nouvelle formulation de Rebif®”

4 REFLEXION: étude REFLEX extensION

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

COVID-19 : Valneva signe un accord d’achat avec la Commission européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 24 novembre 2021
COVID-19 : Valneva signe un accord d’achat avec la Commission européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir signé un accord d’achat anticipé avec la Commission européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de VLA2001, son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, pendant une période de deux ans. Cet accord fait suite à l’annonce du 10 novembre dernier concernant l’approbation de l’accord par l’EC1.

Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d’administration

Publié le 24 novembre 2021
Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d'administration

Onxeo poursuit le renforcement de son conseil d’administrationOnxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination de Bryan Giraudo en qualité de membre indépendant du conseil d’administration, en remplacement de Thomas Hofstaetter qui quitte le conseil après trois mandats.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents