Edition du 21-02-2019

Accueil » Industrie » Stratégie

Merck Serono renforce ses activités de recherche et développement en Chine

Publié le lundi 23 novembre 2009

Merck Serono renforce ses activités de recherche et développement en ChineMerck Serono, division du groupe allemand Merck KGaA, a annoncé aujourd’hui le renforcement de ses capacités mondiales en recherche et développement grâce à la création d’un nouveau centre de R&D à Pékin. Dans les quatre ans à venir, Merck Serono prévoit d’investir en Chine plus de 150 millions d’euros et de créer plus de 200 emplois qualifiés pour installer son centre de R&D et y développer ses activités.

« La création du centre de R&D en Chine marque une nouvelle étape dans l’engagement de Merck Serono à s’implanter dans ce pays, où la demande en soins innovants est croissante, » a déclaré Elmar Schnee, Président de Merck Serono. « Nous nous engageons à nous investir dans les domaines thérapeutiques pouvant aider la Chine à répondre à des besoins de santé publique encore non satisfaits. »

« La Chine est un pays qui compte des scientifiques de talent et qui mène une recherche de grande qualité, » a ajouté Bernhard Kirschbaum, Vice-Président Exécutif, Recherche et Développement de Merck Serono. « Nous recruterons en Chine davantage de talents en R&D et nous y construirons une structure de haut niveau international qui viendra accroître notre expertise et nos capacités mondiales en R&D. »

La R&D en Chine deviendra la quatrième plate-forme clé de la R&D mondiale de Merck Serono. Les autres plates-formes clés sont situées en Allemagne, en Suisse et aux Etats-Unis.

L’équipe chinoise dirigera les activités de développement de médicaments menées en Chine et dans d’autres pays d’Asie, aussi bien pour les études cliniques locales que dans le cadre d’études cliniques internationales. L’équipe sera également chargée de la gestion des collaborations existantes avec les instituts de recherche chinois, ainsi que du développement de nouvelles collaborations avec des institutions et des entreprises locales. Les activités de recherche menées dans le centre de R&D situé en Chine seront essentiellement dédiées à la recherche de biomarqueurs, comprenant la pharmacogénomique et la bioanalytique.

Merck Serono a déjà établi plusieurs collaborations en Chine et prévoit d’élargir son réseau de partenaires en Chine et d’enrichir sa stratégie de R&D avec des opportunités d’innovation basées de l’expertise scientifique chinoise.

Merck Serono Chine emploie actuellement plus de 1 000 personnes dans ce pays. Merck Serono Chine offre un portefeuille de médicaments parmi lesquels figurent les médicaments-phares de la division Merck Serono destinés au traitement du cancer (Erbitux®), de la sclérose en plaques (Rebif®), des troubles de la fertilité (Gonal-f®), des troubles métaboliques et endocriniens (Saizen®), ainsi que des affections cardio-métaboliques (Concor®, Euthyrox®).

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions