Edition du 20-02-2019

Téléthon : une polémique pour rien?

Publié le lundi 23 novembre 2009

Pierre BergerC’est le pavé dans la mare! Pierre Bergé, célèbre mécène et président du Sidaction, n’y est pas allé de main morte en accusant le Téléthon de « parasiter la générosité des Français ». Réactions évidemment vigoureuses de l’Association française contre les myopathies (AFM) et des politiques quasi unanimes pour dénoncer les propos incendiaires de Pierre Bergé, lancés, faut-il le rappeler, deux semaines avant l’édition 2009 (4 et 5 décembre prochains) du Téléthon.

Question: Pierre Bergé a-t-il eu raison de donner un aussi vigoureux coup de pied dans la fourmilière?  Pas facile de répondre…  Côté gros sous, on se souvient que les démélés judiciaires de l’ARC ont affecté durablement la bonne santé  et surtout la réputation du  « charity business » à la française. Les sommes en jeu sont en effet considérables: l’AFM a collecté 122,8 millions d’euros en 2008, dont 104,9 imputables au Téléthon. A  titre de comparaison, le Sidaction n’a récolté que 18,1 millions d’euros, dont 6,23 provenant de son opération médiatique éponyme. Le Sidaction est un nain médiatique si on le compare au Téléthon.

Pourquoi? Les seuls éléments de jugement sont, là encore, d’ordre médiatique car la pandémie du sida est autrement plus meurtrière que la myopathie. Mais voilà: la myopathie relève de la génétique et suscite  donc un sentiment  d’injustice compassionnelle beaucoup plus fort que le sida qui, lui, semble avoir épuisé ce registre. Toujours au chapitre financier, les résultats sont donc sans appel. Et jusqu’alors incontestés: personne ne met en cause la rigueur de la gestion des fonds collectés par les associations-phare de la bienfaisance. Même si Pierre Bergé évoque des investissements immobiliers réalisés avec le surplus des sommes collectées, l’AFM peut répondre en toute franchise et dissiper immédiatement le moindre malentendu. La leçon de l’ARC a porté ses fruits.

Sur terrain de l’empathie, là aussi la lutte est inégale: le Téléthon est autopromu par des figures de proue populaires et sympathiques: il est organisé partout, même dans les villages les plus reculés où il prend des allures d' »Intervilles » moderne et… généreux. Le sida, si l’on peut dire, ne peut pas lutter car, comme l’a intelligemment dit  Valérie Pécresse, ministre de la Recherche: « on s’intéresse moins à la question du sida parce qu’on la croit résolue ». La messe est dite. La « sortie » de Pierre Bergé, mécène polyforme -il est le principal financeur de Ségolène Royal, mais aussi de Vincent Peillon-, est probablement maladroite, mais elle relève surtout d’une grosse erreur de casting: s’il est en effet le président du Sidaction, Pierre Bergé n’est connu des Français qu’en raison de sa fortune. Par ce fait, en pourfendant le Téléthon dont la popularité semble inattaquable, il occupe un terrain médiatique où il n’a rien à faire: une déclaration du même ordre, faite par un autorité médicale un peu pète-feu -ça ne manque pourtant pas!- aurait incontestablement fait mouche. Morale de l’histoire: dans le registre médiatique et surtout compassionnel, l’habit fait encore le moine.

Hervé KARLESKIND
© www. hkconseils.com








MyPharma Editions

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions