Edition du 22-06-2018

Téléthon : une polémique pour rien?

Publié le lundi 23 novembre 2009

Pierre BergerC’est le pavé dans la mare! Pierre Bergé, célèbre mécène et président du Sidaction, n’y est pas allé de main morte en accusant le Téléthon de « parasiter la générosité des Français ». Réactions évidemment vigoureuses de l’Association française contre les myopathies (AFM) et des politiques quasi unanimes pour dénoncer les propos incendiaires de Pierre Bergé, lancés, faut-il le rappeler, deux semaines avant l’édition 2009 (4 et 5 décembre prochains) du Téléthon.

Question: Pierre Bergé a-t-il eu raison de donner un aussi vigoureux coup de pied dans la fourmilière?  Pas facile de répondre…  Côté gros sous, on se souvient que les démélés judiciaires de l’ARC ont affecté durablement la bonne santé  et surtout la réputation du  « charity business » à la française. Les sommes en jeu sont en effet considérables: l’AFM a collecté 122,8 millions d’euros en 2008, dont 104,9 imputables au Téléthon. A  titre de comparaison, le Sidaction n’a récolté que 18,1 millions d’euros, dont 6,23 provenant de son opération médiatique éponyme. Le Sidaction est un nain médiatique si on le compare au Téléthon.

Pourquoi? Les seuls éléments de jugement sont, là encore, d’ordre médiatique car la pandémie du sida est autrement plus meurtrière que la myopathie. Mais voilà: la myopathie relève de la génétique et suscite  donc un sentiment  d’injustice compassionnelle beaucoup plus fort que le sida qui, lui, semble avoir épuisé ce registre. Toujours au chapitre financier, les résultats sont donc sans appel. Et jusqu’alors incontestés: personne ne met en cause la rigueur de la gestion des fonds collectés par les associations-phare de la bienfaisance. Même si Pierre Bergé évoque des investissements immobiliers réalisés avec le surplus des sommes collectées, l’AFM peut répondre en toute franchise et dissiper immédiatement le moindre malentendu. La leçon de l’ARC a porté ses fruits.

Sur terrain de l’empathie, là aussi la lutte est inégale: le Téléthon est autopromu par des figures de proue populaires et sympathiques: il est organisé partout, même dans les villages les plus reculés où il prend des allures d' »Intervilles » moderne et… généreux. Le sida, si l’on peut dire, ne peut pas lutter car, comme l’a intelligemment dit  Valérie Pécresse, ministre de la Recherche: « on s’intéresse moins à la question du sida parce qu’on la croit résolue ». La messe est dite. La « sortie » de Pierre Bergé, mécène polyforme -il est le principal financeur de Ségolène Royal, mais aussi de Vincent Peillon-, est probablement maladroite, mais elle relève surtout d’une grosse erreur de casting: s’il est en effet le président du Sidaction, Pierre Bergé n’est connu des Français qu’en raison de sa fortune. Par ce fait, en pourfendant le Téléthon dont la popularité semble inattaquable, il occupe un terrain médiatique où il n’a rien à faire: une déclaration du même ordre, faite par un autorité médicale un peu pète-feu -ça ne manque pourtant pas!- aurait incontestablement fait mouche. Morale de l’histoire: dans le registre médiatique et surtout compassionnel, l’habit fait encore le moine.

Hervé KARLESKIND
© www. hkconseils.com








MyPharma Editions

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l’acquisition de PCI Synthesis

Publié le 21 juin 2018
Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l'acquisition de PCI Synthesis

Novacap, acteur mondial de la synthèse pharmaceutique et des produits de spécialités, a annoncé la signature d’un accord en vue d’acquérir PCI Synthesis société américaine spécialisée dans le développement et la fabrication à façon d‘ingrédients pharmaceutiques (CDMO).

Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Publié le 21 juin 2018
Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Édités par l’AFM-Téléthon et la Société Française de Myologie, les Cahiers de Myologie constituent une passerelle entre la recherche et la médecine dans une discipline qui, grâce à une collaboration exceptionnelle des chercheurs, médecins et malades, est aujourd’hui à la pointe de l’innovation thérapeutique.

SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

Publié le 21 juin 2018
SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

SGH Healthcaring a annoncé l’acquisition des sociétés françaises Rovipharm et RR Plastiques. Le groupe SGH Healthcaring a été constitué suite à l’acquisition de Stiplastics Healthcaring par Mérieux Développement et Gimv en janvier dernier, en vue de créer un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux notamment dans l’administration de médicaments de forme liquide et solide.

Inventiva : feu vert de la FDA pour l’étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Publié le 21 juin 2018
Inventiva : feu vert de la FDA pour l'étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Inventiva a annoncé mercredi que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accepté la demande d’IND (Investigational New Drug), à l’initiative d’un investigateur, permettant ainsi de procéder à l’étude de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2.

Gustave Roussy s’équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Publié le 21 juin 2018
Gustave Roussy s'équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Installé dans les locaux du département de pharmacie clinique et après avoir fait l’objet d’une qualification opérationnelle et d’une qualification de performance, le premier robot (APOTECAchemo®, Loccioni) est entré en service le 19 février dernier avec la mise à disposition des premières préparations administrées aux patients. Un second robot est en cours de livraison et sera opérationnel au mois de juillet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions