Edition du 24-09-2019

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le jeudi 20 septembre 2018

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

. Suivi de l’étude de Phase I/II chez les patients fragiles et âgés atteints de cancers avancés de la tête et du cou inéligibles au cisplatine et intolérants au cetuximab

Dans le cadre de cet essai ayant pour objectif de déterminer la dose recommandée, 18 patients ont été injectés avec NBTXR3. Le suivi des patients ayant reçu les plus fortes doses de NBTXR3 (15 et 22%) montre que la totalité des patients en vie lors du suivi à 12 mois étaient toujours vivants lors du suivi à 23 mois ou plus. Un des patients traités à la dose 15% est décédé à 26 mois.

Ces données suggèrent le potentiel de NBTXR3 à impacter la survie dans cette population de patients atteints de cancers avancés.

. Étude de biomarqueurs immunologiques dans l’essai clinique randomisé de phase II/III dans le sarcome des tissus mous

Les études d’immunohistochimie ont révélé que – comparé à la radiothérapie seule (29 patients) – NBTXR3 activé par radiothérapie augmentait la densité de lymphocytes T CD8+ (23 patients) et diminuait les lymphocytes T FOXP3+ (lymphocytes T régulateurs ou Treg) dans les tumeurs alors que le nombre de macrophages restait relativement constant. Ces données indiquent que NBTXR3 activé par radiothérapie pourrait moduler la réponse immunitaire antitumorale.

. Étude in vivo du mode d’action de NBTXR3 induisant une réponse immunitaire distante sur des modèles tumoraux CT26

La diminution des lymphocytes T CD8+ (NBTXR3+3x4Gy+anti-CD8) induit une perte partielle du contrôle de la croissance tumorale des tumeurs traitées et une suppression complète de l’effet abscopal (tumeurs distantes). Ces résultats indiquent que l’effet abscopal a été induite par les lymphocytes T CD8+. La réduction de lymphocytes T CD4+ (NBTXR3+3x4Gy+anti-CD4) augmente l’efficacité de NBTXR3 + radiothérapie au niveau des deux sites (tumeurs traitées et distantes). Comme le traitement anti-CD4 entraîne la suppression des Treg (connus pour leur rôle pro-tumoral), la déplétion des Treg pourrait avoir amélioré le traitement par NBTXR3 + radiothérapie. Ces observations confirment l’intérêt potentiel de l’utilisation de NBTXR3 activé par radiothérapie dans l’objectif de transformer les tumeurs en vaccin anticancéreux in situ et son utilisation potentielle en combinaison avec des agents d’immunothérapie.

International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations
Du 20 au 22 septembre 2018 – Paris, France – http://www.radio-immuno.siricsocrate.fr/en/.

Source : Nanobiotix








MyPharma Editions

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Publié le 20 septembre 2019
Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Boehringer Ingelheim et Lupin ont annoncé le 4 septembre, un accord de licence, de développement et de commercialisation de l’inhibiteur de MEK actuellement développé par Lupin (LNP3794), une thérapie ciblée potentielle destinée aux patients atteints de cancers difficiles à traiter.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents