Edition du 19-08-2018

NEOVACS: résultats favorables de l’étude clinique de Phase IIa sur le TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde

Publié le lundi 12 novembre 2012

NEOVACS , entreprise spécialisée dans les vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a présenté lors du Congrès annuel de l’American College for Rheumatology (ACR) les résultats complémentaires de suivi à 6 mois de l’étude de phase IIa du TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde, qui viennent renforcer les résultats positifs observés précédemment. Ces résultats ont fait l’objet d’un poster présenté le 11 novembre dernier à Washington, DC (USA).

« Les résultats à 6 mois que nous présentons aujourd’hui confirment et amplifient ceux que nous avions obtenus précédemment dans la polyarthrite rhumatoïde. Ils constituent une nouvelle validation de l’approche innovante de NEOVACS et confortent le potentiel thérapeutique des Kinoïdes », déclare Guy-Charles Fanneau de La Horie, Directeur Général

 Des données d’efficacité clinique renforcées

Les nouvelles données à 6 mois permettent de constater une amplification de l’amélioration des symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde chez les patients devenus résistants aux traitements actuels anti-TNF, grâce au vaccin thérapeutique TNF-Kinoïde :

1. A 6 mois, chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, la baisse moyenne du score DAS 1] est encore plus prononcée que chez les patients n’ayant pas développé d’anticorps (-1.38 contre 0.76 respectivement). Ces résultats avaient déjà été observés à 3 mois (-1.03 contre 0.38 respectivement).

2. 89% des patients ayant des anticorps à 6 mois ont bénéficié d’une réponse EULAR 2] modérée à bonne contre 53% des patients n’ayant pas d’anticorps. Cet effet, à un degré moindre, avait été également observé à 3 mois.

3. A 6 mois, un des principaux marqueurs de l’inflammation – la protéine réactive C (CRP)- est en nette baisse de 27% chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, contre une hausse de 13% chez les patients n’ayant pas d’anticorps anti-TNF. A 3 mois, une baisse moyenne de 11% du taux de CRP avait été mesurée chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, contre une baisse de 2% chez les patients sans anticorps anti-TNF.

Les résultats de tolérance, de dose et les schémas d’immunisation sont également confirmés. « Ces résultats définitifs démontrent une nouvelle fois le très bon profil d’innocuité du TNF-Kinoïde puisqu’aucun effet secondaire important n’a été constaté. De même, les nouvelles données à 6 mois confirment le schéma d’administration (3 injections) et la dose la plus immunogène (360 microgrammes) », souligne la société.

« Il est important de préciser que les patients inclus dans cette étude ne sont plus répondeurs à au moins un traitement biologique anti-TNF. Certains d’entre eux en sont à leur deuxième voire à leur troisième traitement anti-TNF après échec des traitements précédents, et n’ont pas d’alternative à ce jour. De plus, cette population de patients, en forte augmentation, est reconnue pour être souvent réfractaire aux traitements suivants. Ces résultats complémentaires sont donc très encourageants», conclut Dr Pierre Vandepapelière, Directeur médical de NEOVACS.

L’étude de phase IIa, TNF-K-003 menée avec le TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde est une étude contrôlée versus placebo, randomisée et menée en double aveugle chez 40 patients ayant tous reçu au moins un traitement anti-TNF avant leur inclusion dans l’étude. L’objectif principal de l’étude était d’établir la meilleure dose et le meilleur schéma d’immunisation sur base de la réponse immunologique. NEOVACS avait précédemment présenté les résultats à 3 mois de cette étude. L’étude avait permis d’identifier une dose idéale de traitement (360µg) ainsi qu’un schéma idéal d’administration (3 injections aux jours 0, 7, 28) pour lesquels le taux de réussite était de de 100%. L’étude avait également permis de constater une amélioration des symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF (voir schéma supra).

Source :  NEOVACS








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions