Edition du 18-01-2022

NEOVACS: résultats favorables de l’étude clinique de Phase IIa sur le TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde

Publié le lundi 12 novembre 2012

NEOVACS , entreprise spécialisée dans les vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a présenté lors du Congrès annuel de l’American College for Rheumatology (ACR) les résultats complémentaires de suivi à 6 mois de l’étude de phase IIa du TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde, qui viennent renforcer les résultats positifs observés précédemment. Ces résultats ont fait l’objet d’un poster présenté le 11 novembre dernier à Washington, DC (USA).

« Les résultats à 6 mois que nous présentons aujourd’hui confirment et amplifient ceux que nous avions obtenus précédemment dans la polyarthrite rhumatoïde. Ils constituent une nouvelle validation de l’approche innovante de NEOVACS et confortent le potentiel thérapeutique des Kinoïdes », déclare Guy-Charles Fanneau de La Horie, Directeur Général

 Des données d’efficacité clinique renforcées

Les nouvelles données à 6 mois permettent de constater une amplification de l’amélioration des symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde chez les patients devenus résistants aux traitements actuels anti-TNF, grâce au vaccin thérapeutique TNF-Kinoïde :

1. A 6 mois, chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, la baisse moyenne du score DAS 1] est encore plus prononcée que chez les patients n’ayant pas développé d’anticorps (-1.38 contre 0.76 respectivement). Ces résultats avaient déjà été observés à 3 mois (-1.03 contre 0.38 respectivement).

2. 89% des patients ayant des anticorps à 6 mois ont bénéficié d’une réponse EULAR 2] modérée à bonne contre 53% des patients n’ayant pas d’anticorps. Cet effet, à un degré moindre, avait été également observé à 3 mois.

3. A 6 mois, un des principaux marqueurs de l’inflammation – la protéine réactive C (CRP)- est en nette baisse de 27% chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, contre une hausse de 13% chez les patients n’ayant pas d’anticorps anti-TNF. A 3 mois, une baisse moyenne de 11% du taux de CRP avait été mesurée chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF, contre une baisse de 2% chez les patients sans anticorps anti-TNF.

Les résultats de tolérance, de dose et les schémas d’immunisation sont également confirmés. « Ces résultats définitifs démontrent une nouvelle fois le très bon profil d’innocuité du TNF-Kinoïde puisqu’aucun effet secondaire important n’a été constaté. De même, les nouvelles données à 6 mois confirment le schéma d’administration (3 injections) et la dose la plus immunogène (360 microgrammes) », souligne la société.

« Il est important de préciser que les patients inclus dans cette étude ne sont plus répondeurs à au moins un traitement biologique anti-TNF. Certains d’entre eux en sont à leur deuxième voire à leur troisième traitement anti-TNF après échec des traitements précédents, et n’ont pas d’alternative à ce jour. De plus, cette population de patients, en forte augmentation, est reconnue pour être souvent réfractaire aux traitements suivants. Ces résultats complémentaires sont donc très encourageants», conclut Dr Pierre Vandepapelière, Directeur médical de NEOVACS.

L’étude de phase IIa, TNF-K-003 menée avec le TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde est une étude contrôlée versus placebo, randomisée et menée en double aveugle chez 40 patients ayant tous reçu au moins un traitement anti-TNF avant leur inclusion dans l’étude. L’objectif principal de l’étude était d’établir la meilleure dose et le meilleur schéma d’immunisation sur base de la réponse immunologique. NEOVACS avait précédemment présenté les résultats à 3 mois de cette étude. L’étude avait permis d’identifier une dose idéale de traitement (360µg) ainsi qu’un schéma idéal d’administration (3 injections aux jours 0, 7, 28) pour lesquels le taux de réussite était de de 100%. L’étude avait également permis de constater une amélioration des symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde chez les patients ayant développé des anticorps anti-TNF (voir schéma supra).

Source :  NEOVACS








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents