Edition du 21-02-2018

Néphropathie diabétique: Merck Millipore et Proteomics collaborent en vue de valider des biomarqueurs

Publié le lundi 27 février 2012

Merck Millipore, la division Sciences de la vie de l’Allemand Merck KGaA , et Proteomics International, société basée à Perth en Australie, ont annoncé vendredi une collaboration en vue de valider des biomarqueurs liés à la néphropathie diabétique. La néphropathie diabétique est une complication importante du diabète ; sur les 280 millions de personnes atteintes de diabète dans le monde, on estime que 10 à 20 % devraient mourir d’une insuffisance rénale.

Dans le cadre de cette collaboration, Proteomics International évaluera ses treize biomarqueurs protéiques supposés nouvellement identifiés en utilisant les immuno-essais multiplex de Merck Millipore. Ces biomarqueurs incluent des protéines impliquées dans le métabolisme, l’inflammation et le stress oxydatif. Une fois validés, les biomarqueurs pourraient être utilisés pour suivre la progression et le pronostic de cette pathologie rénale chez les patients atteints de diabète.

Actuellement, la néphropathie diabétique est détectée par le test de la microalbumine, un unique biomarqueur présent dans l’urine, qui a toutefois une utilité limitée dans la prédiction et le suivi de la progression de la maladie. Plusieurs des biomarqueurs nouvellement identifiés s’annoncent prometteurs pour améliorer les méthodes de screening actuelles par l’identification d’une signature de ces biomarqueurs dans le sang, capables de mieux représenter la prédiction et la progression de la maladie. Proteomics International utilisera également sa riche collection de spécimens cliniques pertinents pour évaluer d’autres biomarqueurs développés par Merck Millipore.

« Nous espérons que cette opportunité permettra à Merck Millipore d’étendre sa gamme d’essais à base de billes multiplexées ELISA et MILLIPLEX® pour les biomarqueurs du diabète et d’autres maladies métaboliques », indique Jehangir Mistry, Ph. D., Directeur de la R&D chez Merck Millipore.

« En plus de ses biomarqueurs, Proteomics International nous donne accès à de grandes cohortes de patients hautement stratifiés en Australie pour valider les performances des essais. Cela nous aidera à déterminer l’utilité clinique des biomarqueurs pour le développement de potentiels tests de diagnostic de la néphropathie diabétique. »

« Nous avons choisi Merck Millipore comme partenaire en raison de l’étendue de leur portefeuille de biomarqueurs protéiques et de leur expertise dans le développement d’essais customisés », explique Richard Lipscombe, Ph. D., Directeur général de Proteomics International. « Nous avons hâte de travailler avec Merck Millipore pour aller plus loin après notre découverte de ces biomarqueurs qui pourraient améliorer le diagnostic et les résultats sur la santé à une si grande échelle. »

Source : Merck Millipore








MyPharma Editions

France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

Publié le 21 février 2018
France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation santé, vient d’annoncer la nomination de Christian Pierret, ancien ministre délégué à l’Industrie, en tant que conseiller spécial de Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech.

Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Publié le 21 février 2018
Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Sophia Genetics, la société suisse spécialisée dans la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine) a été classé à la 5ème place de la prestigieuse liste des 10 compagnies les plus innovantes dans l’industrie biotech par le media américain Fast Company.

Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Publié le 21 février 2018
Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Arix Bioscience, une entreprise de santé et des sciences de la vie basée à Londres, et le groupe biopharmaceutique Ipsen ont annoncé aujourd’hui un accord stratégique pour développer et commercialiser des thérapies innovantes. Partager la publication « Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Publié le 21 février 2018
Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la nomination de Jean Stéphenne en qualité de Président du Conseil d’administration, avec effet immédiat. Il remplace Steve Swinson qui a informé le Conseil d’administration de son intention de quitter ses fonctions.

Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Publié le 20 février 2018
Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Takeda vient d’annoncer avoir accédé au prestigieux groupe de seulement treize entreprises qui vont recevoir le titre de Global Top Employer® (Meilleurs employeurs internationaux) pour 2018. Créé il y a plus de 25 ans, le prix est remis chaque année par le Top Employers Institute à des entreprises qui proposent à leurs employés des conditions optimales pour le développement professionnel et personnel.

ElsaLys Biotech et l’Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

Publié le 20 février 2018
ElsaLys Biotech et l'Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

ElsaLys Biotech, la société d’immuno-oncologie française qui développe une nouvelle génération d’anticorps thérapeutiques, poursuit sa collaboration avec l’Institut Curie pour développer un anticorps thérapeutique first-in-class anti-TYRO3 dans différents cancers.

Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Publié le 20 février 2018
Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Douze mois de données provenant de l’étude de thérapie anti-TNF personnalisée dans la maladie de Crohn (PANTS) ont été présentées lors du 13e congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO). Les résultats indiquent que l’efficacité clinique, l’innocuité et l’immunogénicité du CT-P13 (infliximab biosimilaire) de Celltrion Healthcare sont similaires à celles d’un traitement avec l’infliximab de référence et l’adalimumab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions