Edition du 02-03-2021

Neurocrine Biosciences et Takeda collaborent pour développer des thérapies potentielles contre les troubles psychiatriques

Publié le jeudi 18 juin 2020

Neurocrine Biosciences et Takeda collaborent pour développer des thérapies potentielles contre les troubles psychiatriquesNeurocrine Biosciences et Takeda viennent d’annoncer une collaboration stratégique pour le développement et la mise sur le marché de composés en phase initiale et intermédiaire du pipeline psychiatrique de Takeda. Takeda a accordé une licence exclusive à Neurocrine Biosciences pour sept programmes de pipeline, dont trois actifs en phase clinique pour la schizophrénie, la dépression résistante aux traitements et l’anhédonie.

« Nous sommes ravis de travailler au côté de Takeda pour apporter des thérapies révolutionnaires aux personnes atteintes de troubles psychiatriques graves et complexes et qui ont besoin de meilleures options thérapeutiques », déclare Kevin Gorman, Ph.D., PDG de Neurocrine Biosciences. « Forts de notre expertise approfondie en psychiatrie et neurologie, nous sommes prêts pour développer de nouveaux traitements contre la schizophrénie, la dépression résistante aux traitements et l’anhédonie dans le cadre de notre pipeline diversifié de développement clinique. Ce partenariat stratégique étoffe notre portefeuille et renforce notre position de chef de file biopharmaceutique spécialisé dans les neurosciences ».

« Riche d’une vaste expérience dans le développement et la mise sur le marché de thérapies pour les troubles neurologiques et psychiatriques graves, Neurocrine Biosciences est le partenaire idéal pour continuer à renforcer notre portefeuille psychiatrique en phase initiale et intermédiaire et proposer ces nouvelles thérapies aux patients », déclare Sarah Sheikh, D.M., M.Sc., MRCP, cheffe de l’unité des thérapies en neurosciences chez Takeda. « Takeda s’engage résolument en faveur de la neuroscience comme secteur thérapeutique clé. Le partenariat stratégique avec Neurocrine Biosciences nous permet de continuer à consolider notre leadership en psychiatrie et à apporter de nouveaux médicaments à ces patients, tout en faisant avancer nos actifs cliniques pour les maladies rares, comme la narcolepsie, les encéphalopathies développementale et épileptique et les maladies neurodégénératives ».

En vertu des clauses de l’accord, Neurocrine Biosciences aura la responsabilité du développement et de la mise sur le marché de tous les composés visés par la collaboration. Takeda recevra un paiement initial au comptant de 120 millions de dollars. En outre, Takeda est en droit de recevoir des versements par étape de développement à hauteur de 495 millions de dollars, des versements par étape de mise sur le marché allant jusqu’à 1,4 milliard de dollars, et des redevances à deux chiffres sur les ventes nettes. À l’occasion de certains événements de développement, Takeda pourrait choisir de prendre part à une répartition à 50:50 des bénéfices pour tous les programmes cliniques sur base individuelle des actifs. Pour tout actif auquel Takeda prend part selon une répartition des bénéfices à 50/50, Takeda n’est pas en droit de recevoir des paiements par étape de développement ou de mise sur le marché.

Source : Neurocrine Biosciences / Takeda








MyPharma Editions

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents