Edition du 08-05-2021

Neurocrine Biosciences et Takeda collaborent pour développer des thérapies potentielles contre les troubles psychiatriques

Publié le jeudi 18 juin 2020

Neurocrine Biosciences et Takeda collaborent pour développer des thérapies potentielles contre les troubles psychiatriquesNeurocrine Biosciences et Takeda viennent d’annoncer une collaboration stratégique pour le développement et la mise sur le marché de composés en phase initiale et intermédiaire du pipeline psychiatrique de Takeda. Takeda a accordé une licence exclusive à Neurocrine Biosciences pour sept programmes de pipeline, dont trois actifs en phase clinique pour la schizophrénie, la dépression résistante aux traitements et l’anhédonie.

« Nous sommes ravis de travailler au côté de Takeda pour apporter des thérapies révolutionnaires aux personnes atteintes de troubles psychiatriques graves et complexes et qui ont besoin de meilleures options thérapeutiques », déclare Kevin Gorman, Ph.D., PDG de Neurocrine Biosciences. « Forts de notre expertise approfondie en psychiatrie et neurologie, nous sommes prêts pour développer de nouveaux traitements contre la schizophrénie, la dépression résistante aux traitements et l’anhédonie dans le cadre de notre pipeline diversifié de développement clinique. Ce partenariat stratégique étoffe notre portefeuille et renforce notre position de chef de file biopharmaceutique spécialisé dans les neurosciences ».

« Riche d’une vaste expérience dans le développement et la mise sur le marché de thérapies pour les troubles neurologiques et psychiatriques graves, Neurocrine Biosciences est le partenaire idéal pour continuer à renforcer notre portefeuille psychiatrique en phase initiale et intermédiaire et proposer ces nouvelles thérapies aux patients », déclare Sarah Sheikh, D.M., M.Sc., MRCP, cheffe de l’unité des thérapies en neurosciences chez Takeda. « Takeda s’engage résolument en faveur de la neuroscience comme secteur thérapeutique clé. Le partenariat stratégique avec Neurocrine Biosciences nous permet de continuer à consolider notre leadership en psychiatrie et à apporter de nouveaux médicaments à ces patients, tout en faisant avancer nos actifs cliniques pour les maladies rares, comme la narcolepsie, les encéphalopathies développementale et épileptique et les maladies neurodégénératives ».

En vertu des clauses de l’accord, Neurocrine Biosciences aura la responsabilité du développement et de la mise sur le marché de tous les composés visés par la collaboration. Takeda recevra un paiement initial au comptant de 120 millions de dollars. En outre, Takeda est en droit de recevoir des versements par étape de développement à hauteur de 495 millions de dollars, des versements par étape de mise sur le marché allant jusqu’à 1,4 milliard de dollars, et des redevances à deux chiffres sur les ventes nettes. À l’occasion de certains événements de développement, Takeda pourrait choisir de prendre part à une répartition à 50:50 des bénéfices pour tous les programmes cliniques sur base individuelle des actifs. Pour tout actif auquel Takeda prend part selon une répartition des bénéfices à 50/50, Takeda n’est pas en droit de recevoir des paiements par étape de développement ou de mise sur le marché.

Source : Neurocrine Biosciences / Takeda








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents