Edition du 15-11-2018

Nicox : des données scientifiques sur le NCX 667 présentées au congrès ARVO 2018

Publié le jeudi 3 mai 2018

Nicox : des données scientifiques sur le NCX 667 présentées au congrès ARVO 2018  Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la présentation de données scientifiques sur le NCX 667, un nouveau composé donneur d’oxyde nitrique (NO), dans un poster exposé au congrès annuel 2018 de l’Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO), l’un des congrès scientifiques de référence en ophtalmologie, qui s’est tenu du 29 avril au 3 mai 2018 à Honolulu, Hawaii, Etats-Unis. 

Synthétisé et caractérisé par Nicox, le NCX 667 est une molécule phare parmi les composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération de la Société qui sont conçus pour optimiser la dose d’oxyde nitrique et qui pourront être utilisés seuls ou en combinaison avec les traitements standards, sous forme de solutions ophtalmiques ou de formulations à libération prolongée, pour permettre une réduction robuste de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

L’abstract de Francesco Impagnatiello, Ph.D. et al. à l’ARVO 2018 présente des résultats après une administration unique de plusieurs doses (solutions à 0,1%, 0,3% et 1%) de NCX 667 dans plusieurs modèles non cliniques oculaires normotensifs et hypertensifs. Ces résultats démontrent que le NCX 667 réduit la PIO de façon dose-dépendante. De plus, un modèle de bio ingénierie in vitro du réseau trabéculaire et du canal de Schlemm (RT/CS) humain a été utilisé pour étudier les effets du NCX 667 sur la voie de drainage conventionnelle. Ces données étayent l’hypothèse que les effets sur la réduction de la PIO du NCX 667 sont probablement liés à une augmentation du flux sortant via la voie de drainage RT/CS.

Michael Bergamini, Ph.D., Vice-président Exécutif, Chief Scientific Officer de Nicox, commente : « Les résultats présentés à l’ARVO cette année démontrent une réduction nette, dose-dépendante et significative de la PIO dans des modèles oculaires tant normotensifs qu’hypertensifs. Ces résultats, associés aux données in vitro, viennent alimenter le nombre croissant de preuves scientifiques confortant le développement du NCX 667, une molécule phare parmi nos composés donneurs d’oxyde nitrique purs de future génération. Nous continuons à générer de nouveaux composés dans cette classe et testons de multiples molécules en utilisant un dosage topique et à libération prolongée. »

3,5% de la population mondiale entre 40 et 80 ans seraient affectée par les formes les plus courantes du glaucome 1.

Les abstracts de l’ARVO 2018 ont été publiés sur le site du congrès : https://www.arvo.org/annual-meeting/.et les informations relatives à la présentation du poster sont les suivantes :

Titre : « NCX 667, a novel nitric oxide (NO) donor lowers intraocular pressure (IOP) via stimulation of trabecular meshwork/Schlemm’s canal outflow facility »

Date : Mercredi 2 mai 2018 de 11h15 à 13h00, heure locale
Présentation : Francesco Impagnatiello, Ph.D., Institut de Recherche Nicox
Session n° 448, Titre : « Glaucoma – Trabecular Meshwork »
Abstract n° : 4707 / Poster n° : B0131
Lieu : Centre de Convention d’Hawaii, Hall d’exposition

Note :

1. Tham YC, Li X, Wong TY, Quigley HA, Aung T, Cheng CY. Global prevalence of glaucoma and projections of glaucoma burden through 2040: a systematic review and meta-analysis. Ophthalmology. 2014;121(11):2081-2090.

Source : Nicox








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions