Edition du 24-10-2020

Nosopharm lève 2,4 millions d’euros pour développer une nouvelle classe d’antibiotiques

Publié le mardi 28 mars 2017

Nosopharm lève 2,4 millions d’euros pour développer une nouvelle classe d’antibiotiquesNosopharm a annoncé un tour de financement de 2,4 millions d’euros. Les fonds levés vont lui permettre d’accélérer le développement préclinique réglementaire de sa première molécule antibiotique, NOSO-95179, qui cible les Enterobacteriaceae, une des bactéries pathogènes prioritaires selon l’OMS. Les premiers essais cliniques chez l’homme devraient démarrer courant 2019.

« Nous tenons à remercier nos investisseurs historiques, ainsi qu’Auriga Partners, Kreaxi et Alto Invest qui nous ont rejoint à l’occasion de cette opération de financement », déclare Philippe Villain-Guillot, président de Nosopharm. « Grâce à ce tour, nous disposons désormais des fonds nécessaires à la finalisation de notre programme préclinique de NOSO-95179 et au lancement de nouveaux programmes de R&D en médicaments anti-infectieux. Nous déposerons une demande d’autorisation d’IND ou IMPD en 2018 pour NOSO-95179 en vue d’une première administration chez l’homme en 2019. Nous déposerons aussi de nouvelles demandes de brevets couvrant de nouvelles classes thérapeutiques anti-infectieuses d’ici fin 2018. »

« C’est un exemple de ce que peut apporter l’association entre une start-up et la recherche académique dans le combat contre les infections à bactéries multi-résistantes », ajoute Franck Lescure, Partner chez Auriga Partners en charge du fonds AURIGA IV Bioseeds. « En effet, la plateforme de découverte de nouvelles familles d’agents anti-infectieux utilisée par Nosopharm est issue d’une collaboration fructueuse entre l’entreprise et l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA). La société, créée à Nîmes en Occitanie, bénéficiera désormais de l’écosystème lyonnais en infectiologie, ce qui illustre aussi l’intérêt des collaborations interrégionales. »

NOSO-95179 est la molécule la plus avancée du portefeuille de Nosopharm, mais la société lancera également d’autres programmes de recherche amont dans le domaine des maladies infectieuses, à partir de sa plateforme biotechnologique anti-infectieuse innovante. Cette plateforme est basée sur l’exploitation pharmacologique d’une bioressource microbienne sans équivalent : les genres microbiens originaux Xenorhabdus et Photorhabdus, des bactéries symbiotiques des nématodes entomopathogènes des genres Steinernema et Heterorhabditis. A ce jour, plus d’une centaine de nouvelles molécules produites par Xenorhabdus et Photorhabdus ont été décrites. Xenorhabdus et Photorhabdus représentent une bioressource de fort intérêt pour découvrir de nouveaux médicaments.

Source : Nosopharm








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents