Edition du 24-01-2021

Partenariat entre Roche et SpeeDx pour élargir l’accès aux tests de résistance aux antibiotiques

Publié le mercredi 17 juin 2020

Partenariat entre Roche et SpeeDx pour élargir l’accès aux tests de résistance aux antibiotiquesSpeeDx, une société basée en Australie qui développe des solutions de diagnostic moléculaire innovantes, a conclu un partenariat avec le groupe Roche, dans le cadre d’un accord non exclusif destiné à élargir l’accès mondial aux tests et à la technologie relatifs à la résistance aux maladies infectieuses et antibiotiques de SpeeDx.

« Cet accord constitue un point charnière pour notre société et permettra à un plus grand nombre de patients et de cliniciens du monde entier d’accéder aux outils de diagnostic clés pour gérer la résistance aux antibiotiques », a déclaré Colin Denver, PDG de SpeeDx. « Nos tests de diagnostic innovants vont au-delà de la simple détection de pathogènes et appuient la thérapie guidée par la résistance, en fournissant des informations sur la résistance aux antibiotiques pour fournir aux cliniciens les informations dont ils ont besoin afin de prendre des décisions thérapeutiques éclairées. »

L’augmentation des taux de résistance aux antibiotiques constitue un grave problème au niveau mondial. De nouveaux diagnostics, qui tirent profit des avancées technologiques, aident les cliniciens à choisir le meilleur traitement ciblé pour chaque patient en fonction de sa résistance à son infection. Cela permet de préserver certaines options de traitement pour mieux maîtriser la propagation des infections résistantes.1

SpeeDx propose des tests de diagnostic pour la gonorrhée et la bactérie Mycoplasma genitalium (Mgen), infections sexuellement transmissibles (IST). Ces IST sont maintenant répertoriées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) comme présentant de graves menaces en raison de l’augmentation préoccupante de la résistance et du nombre limité d’options thérapeutiques disponibles.2 Les directives mondiales sur la gestion des maladies mettent maintenant l’accent sur l’utilisation de diagnostics identifiant la résistance pour aider à informer le traitement.3-7

« L’accord conclu avec SpeeDx permettra à Roche Diagnostics de fournir aux cliniciens de nouveaux outils pour détecter la résistance aux antibiotiques chez les patients atteints d’infections sexuellement transmissibles », a fait savoir Mario Torres, directeur des Diagnostics moléculaires chez Roche.

En vertu des dispositions de l’accord, Roche aura un accès non exclusif aux tests et à la technologie existants de SpeeDx pour étendre les produits diagnostiques et leur accès dans le monde entier, dans le cadre de la gestion de la résistance aux antibiotiques des IST, et mettre rapidement à disposition de nouveaux produits à un plus vaste groupe de patients.

________________________

Références

1. https://www.who.int/antimicrobial-resistance/global-action-plan/en/
2. https://www.cdc.gov/drugresistance/biggest-threats.html
3. Jensen JS, Cusini M, Gomberg M, Moi H. 2016. 2016 European guideline on Mycoplasma genitalium infections. J Eur Acad Dermatol Venereol. PMID: 27505296.
4. https://www.bashhguidelines.org/media/1146/ngu-update-05_2017-final.pdf
5. http://www.sti.guidelines.org.au/sexually-transmissible-infections/mycoplasma-genitalium
6. https://www.canada.ca/en/public-health/services/infectious-diseases/sexual-health-sexually-transmitted-infections/canadian-guidelines/sexually-transmitted-infections/canadian-guidelines-sexually-transmitted-infections-49.html
7. https://www.sfdermato.org/site/groupe-infectiologie-dermatologique-et-infections-sexuellement-transmissibles.html

Source : SpeeDx








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents