Edition du 27-07-2021

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le lundi 25 janvier 2021

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicamentsNovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments. Dans les années à venir, cette collaboration dynamique entre une CRO européenne de premier plan et une société d’intelligence artificielle en pleine croissance permettra de créer des solutions d’IA qui répondent aux demandes des entreprises travaillant sur les médicaments de demain.

NovAliX dispose de 20 ans d’expérience et de savoir-faire dans le domaine de la recherche pharmaceutique. En combinant cette expertise avec l’approche innovante de Chemical.AI en matière d’intelligence artificielle, les partenaires développeront conjointement des outils d’IA pour la découverte de nouveaux médicaments. Cette boîte à outils sera intégrée aux services de NovAliX et une version sera commercialisée par Chemical.AI.

Grâce à cet accord, NovAliX aura un accès privilégié aux outils IA enrichis et personnalisés. De son côté, Chemical.AI pourra s’appuyer sur les chercheurs expérimentés de NovAliX et sur ses données propriétaires uniques et de grande qualité pour développer des outils d’IA toujours plus pertinents. Le premier programme conjoint vise à améliorer le système de planification de synthèse assistée par ordinateur (CASP – Computer-Aided Synthesis Planning) de Chemical.AI, afin d’être à la pointe dans le domaine de la rétrosynthèse prédictive de nouvelle génération.

Le CASP est un domaine de recherche prometteur, qui peut avoir un impact majeur sur l’industrie pharmaceutique et celle de la chimie fine, en réduisant considérablement les taux d’attrition en chimie de synthèse et en augmentant l’efficacité et la productivité. Il accélère le processus par lequel les chimistes décident comment synthétiser des petites molécules. Dans le programme CASP idéal, en s’appuyant sur une structure moléculaire, on peut extraire une liste organisée de schémas de réaction détaillés, chacun reliant une cible à des matières premières disponibles via une série d’étapes de réactions chimiques faciles à réaliser.

« Nous sommes ravis de collaborer avec Chemical.AI, c’est un moment décisif pour nous », déclare Denis Zeyer, PhD, PDG de NovAliX. « Par le biais de cette collaboration, NovAliX et Chemical.AI ont pu lancer un programme de recherche visant à démontrer les performances du système CASP de Chemical.AI. Grâce à ce travail d’équipe, les clients de NovAliX bénéficieront de solutions d’IA de pointe pour leurs projets de recherche. La version la plus avancée du CASP de Chemical.AI est d’ores et déjà utilisée par les chimistes de NovAliX dans le cadre de nos services de découverte et de recherche sur les procédés. »

« La décision de collaborer avec NovAliX était une évidence pour nous », déclare Ning Xia, PhD, dirigeant fondateur de Chemical.AI. « D’une part, nous voulions faire équipe avec des scientifiques qui ont besoin de résoudre des questions de synthèses très complexes. D’autre part, nous souhaitions être reconnus par des chercheurs qui touchent à tout le spectre préclinique en drug discovery, et travaillent notamment sur des projets visant à améliorer les solutions d’IA pertinentes pour l’industrie pharmaceutique. »

Ce partenariat répond à la demande croissante de l’industrie pharmaceutique. Le marché mondial de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments était évalué à 473,4 millions de dollars (395,3 millions d’euros) en 2019 et devrait suivre un taux de croissance annuel (CAGR – annual growth rate) de 28,8% de 2020 à 2027. On constate aujoud’hui que de nombreuses sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie adoptent l’intelligence artificielle et le big data pour accélérer la découverte et le développement de médicaments.

Source : Chemical.AI / NovAliX








MyPharma Editions

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents