Edition du 27-07-2021

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le lundi 25 janvier 2021

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de donnéesDix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Accumulus Synergy a été créée le 13 juillet 2020 en vue de développer une plateforme basée sur le cloud qui facilite le partage des données et des informations afin de pouvoir transformer la façon dont l’industrie biopharmaceutique interagit avec les autorités sanitaires.L’approche du partage des données à partir d’une plateforme commune vise à rendre le processus réglementaire plus efficace en tirant parti des technologies et des outils de pointe d’échange de données au profit des patients, à réduire le coût de l’innovation et, en fin de compte, à apporter plus rapidement aux patients de nouveaux médicaments sûrs et efficaces.

« Les méthodes actuelles d’échange et de communication des données entre les sociétés pharmaceutiques et les autorités sanitaires mondiales n’ont pas suivi le rythme des avancées des technologies de l’information », indique Francisco Nogueira, Président-directeur général par intérim d’Accumulus Synergy et Vice-président des affaires réglementaires chez Roche.« En consultation avec les autorités sanitaires, Accumulus Synergy cherche à moderniser, à intégrer et à rationaliser la communication et l’échange de données entre les sociétés biopharmaceutiques et les organismes de réglementation mondiaux, ainsi qu’à faciliter une éventuelle harmonisation des réglementations dans les domaines prioritaires en faisant appel aux dernières technologies du cloud. En créant un puissant écosystème de partage des données, nous avons le potentiel de faire avancer la prestation des soins de santé. Accumulus Synergy cherche à créer une valeur significative pour les patients, les prestataires de soins de santé, les autorités sanitaires et les sociétés biopharmaceutiques du monde entier. »

Parmi les premiers membres à rejoindre Accumulus Synergy figurent Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, The Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson (Janssen), Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda, des sociétés qui ont apporté des fonds de financement pour soutenir la plateforme et les applications initiales. Accumulus Synergy prévoit de consulter l’Agence japonaise des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, l’Agence européenne des médicaments, l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé du Royaume-Uni et la Food and Drug Administration des États-Unis, ainsi que d’autres autorités sanitaires du monde entier.

« Je suis très heureux de voir Accumulus avancer après plus d’un an de planification rigoureuse », a déclaré Mikael Dolsten, Directeur scientifique et Président en charge de la recherche mondiale, du développement et du médical chez Pfizer.  « Ce projet reflète l’importance de la collaboration entre les parties prenantes pour améliorer le développement pharmaceutique, avec la possibilité de permettre un échange d’informations et de données plus rapide et plus efficace avec les autorités sanitaires. »

« Les collaborations axées sur la science et les technologies avancées nous rendent plus efficaces et, en fin de compte, accélèrent notre capacité à améliorer les résultats pour les patients – une approche que Sanofi a pleinement adoptée », a déclaré John Reed, Vice-président exécutif, Responsable monde recherche & développement chez Sanofi. « Les efforts coordonnés d’Accumulus pour diriger les solutions de partage de données permettront de réduire le temps nécessaire pour mettre de nouveaux médicaments innovants à la disposition des patients, et c’est un objectif qui mérite d’être soutenu. »

« La vision d’Accumulus Synergy est source de transformation. Accumulus Synergy engagera de manière proactive les autorités sanitaires mondiales dans la mise sur pied d’une plateforme sur le cloud pour permettre un dépôt et un examen efficaces des documents et des données. Plus important encore, Accumulus s’appuiera sur les solutions d’efficacité collaborative développées par TransCelerate BioPharma, Inc. afin d’accélérer l’accès aux médicaments dans toutes les régions géographiques et de réduire le retard au niveau justement des médicaments », a ajouté Paul Stoffels, Directeur scientifique de Johnson & Johnson.

« Nous sommes ravis de voir Accumulus avancer dans son objectif stratégique qui vise à transformer la communication et l’échange de données entre les sociétés biopharmaceutiques et les autorités sanitaires, un effort qui vient compléter les objectifs de TransCelerate Biopharma. Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec Accumulus dans des domaines d’intérêt commun », a déclaré Dalvir Gill, PDG de TransCelerate Biopharma.

« Les autorités sanitaires, les médecins et les sociétés biopharmaceutiques partagent tous l’objectif commun de mettre le plus rapidement possible à disposition des patients des médicaments transformateurs sûrs », a ajouté Andy Plump, docteur en médecine, titulaire d’un doctorat et Président de la recherche et développement chez Takeda. « Accumulus Synergy est une opportunité de réimaginer les voies réglementaires et de partager des données à l’échelle mondiale et de mieux répondre à cet objectif. »

Source : Accumulus Synergy








MyPharma Editions

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents