Edition du 26-07-2021

Novartis et l’OMS poursuivent leur collaboration pour l’élimination de la lèpre

Publié le mardi 12 octobre 2010

À l’occasion d’une cérémonie tenue au siège de l’OMS à Genève, Joseph Jimenez, CEO de Novartis, et le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, ont signé un protocole d’accord prévoyant la poursuite des dons de médicaments contre la lèpre. Cet engagement sur cinq ans porte sur des traitements d’un montant estimé à USD 26 millions et sur une enveloppe à hauteur de USD 2,5 millions visant à aider l’OMS dans la gestion des médicaments et la logistique.

 Aux termes de ce protocole d’accord, Novartis continuera à mettre gratuitement la polychimiothérapie (PCT) à la disposition des patients dans tous les pays du monde. Le don effectué à l’OMS, dont la valeur est estimée à quelque USD 26 millions, permettra de traiter 1,1 million environ de patients lépreux d’ici à 2015. Sur les cinq prochaines années, Novartis participera également à hauteur de USD 2,5 millions aux frais encourus par l’OMS pour assurer la gestion des médicaments et la logistique.

« Ces dix dernières années, nous avons collaboré avec l’OMS pour offrir un traitement gratuit aux patients atteints de la lèpre, partout dans le monde. Même si nous avons réalisé des progrès considérables, la bataille n’est pas encore gagnée », a déclaré Joseph Jimenez, CEO de Novartis. « Nous avons la ferme intention de veiller à ce que les patients reçoivent les médicaments dont ils ont besoin et entendons participer à ce programme aussi longtemps que cette maladie invalidante n’aura pas été éradiquée. »

Novartis et la Fondation Novartis pour un Développement Durable (NFSD) ont pris un engagement à long terme en faveur du traitement de la lèpre et du contrôle de cette maladie. Depuis 2000, Novartis a fait don de plus de 45 millions de plaquettes de PCT, le traitement recommandé par l’Organisation mondiale de la Santé, qui a permis de guérir quelque cinq millions de personnes atteintes de la lèpre dans le monde. Engagée dans la lutte contre la lèpre depuis plus de 25 ans, la Fondation Novartis a joué un rôle fondamental pour que le don de médicaments puisse se réaliser, que la lèpre ne soit plus considérée comme une maladie honteuse et que les patients soient réinsérés dans la société.
« La collaboration entre Novartis et l’OMS a contribué de manière décisive à éliminer la lèpre en tant que problème de santé publique. Ce succès est notamment dû à l’engagement remarquable des deux parties », a déclaré le Dr Margaret Chan lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord.

Depuis 1985, plus de 14 millions de patients ont été guéris de la lèpre grâce à la PCT, le taux de prévalence de la maladie diminuant ainsi d’environ 95 % à l’échelle mondiale. En 2009, moins de 250 000 nouveaux cas ont été rapportés dans plus de 140 pays. Malgré ces réussites, le contrôle de la lèpre se trouve dans une phase critique, et les connaissances sur cette maladie sont de moins en moins répandues. À l’avenir, il restera fondamental de diagnostiquer la maladie à un stade précoce, et de continuer à offrir aux patients un accès gratuit aux médicaments.
Le développement de la PCT a révolutionné l’approche adoptée pour lutter contre la lèpre. La PCT se compose de trois médicaments (la dapsone, la rifampicine et la clofazimine), deux d’entre eux (la rifampicine et la clofazimine) ayant été mis au point dans les laboratoires de recherche de Novartis dans les années 1980. La PCT a permis de guérir des patients, de briser la chaîne de transmission de la lèpre et d’éviter des handicaps dus à la maladie. Quelques semaines après le début du traitement, l’amélioration clinique est visible, même chez les personnes atteintes de la forme la plus grave de la maladie.

Le nouveau protocole d’accord (applicable de janvier 2011 à décembre 2015) fait suite à ceux qui ont été signés en 2000 et en 2005 prévoyant l’approvisionnement gratuit de PCT aux patients dans le monde entier.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents