Edition du 19-07-2018

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Publié le jeudi 16 novembre 2017

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfantsNovartis vient de lancer la première application mobile conçue pour les enfants, âgés de 6 à 12 ans, dont l’un des parents est atteint de sclérose en plaques (SEP). « Professeur Fizzgobble » a été développée en partenariat avec le Professeur David Laplaud (CHU de Nantes) et des membres de son équipe médicale du CHU de Nantes (deux cliniciennes, une infirmière et une psychologue).

Le principe de l’application « Pr Fizzgobble » est simple : permettre à l’enfant de se familiariser avec la maladie et les conséquences dans la vie quotidienne de la SEP. Mais plus encore, elle lui permet d’exprimer ses émotions et de trouver sa juste place parmi les adultes, entre responsabilisation et déculpabilisation.

Pour cela, l’application est déclinée en dialogues animés, en défis, en fiches récapitulatives. L’outil se vit comme une aventure au cours de laquelle l’enfant découvre les mécanismes et les symptômes de la maladie. L’application prend la forme d’une aventure au scénario basé sur la fantaisie. Cependant, elle n’en oublie pas de dire la vérité aux enfants.

Le but de la quête ? Devenir « ambassadeur » de la SEP pour être aussi savant que le Professeur Fizzgobble et pouvoir ainsi à son tour, parler autour de lui de la maladie de sa maman ou de son papa. Et cela, aussi bien qu’un adulte !

Le Professeur Fizzgobble (contraction de « Physio » et « globule ») embarque l’enfant avec lui à l’intérieur du corps humain. L’aventure se déroule dans trois univers différents ; les deux premiers permettent d’explorer et de comprendre les différents aspects de la SEP (cliniques, biologiques, symptomatiques) et le dernier offre à l’enfant la possibilité d’exprimer ses émotions liées à la maladie.

En France, près de 100 000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques , soit autant de familles et d’enfants impactés. Or, cette pathologie est souvent difficile à comprendre, tant par son caractère auto-immun que par le développement des troubles qui lui sont liés. Il est en effet parfois difficile pour l’entourage de comprendre ce qui est vécu par la personne atteinte, car la plupart des symptômes ne sont pas toujours « visiblement » handicapants.

La volonté de Novartis et de l’équipe du Professeur David Laplaud est de proposer aux patients atteints de SEP, une manière de parler de la maladie adaptée aux enfants qui les entourent. Cette application est en effet un outil de médiation entre le parent atteint et son enfant, grâce auquel ils pourront échanger et trouver un lieu de communication. En jouant sur l’application, l’enfant pourra exprimer des angoisses que le parent pourra dédramatiser. Cette dédramatisation passe par l’acquisition de connaissances transmises sur un ton décalé, ainsi que par le défi.

L’application est disponible depuis le début du mois d’octobre et téléchargeable sur Apple Store et Google Play.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 18 juillet 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l'EMA

L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

Publié le 18 juillet 2018
Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

La société pharmaceutique suisse Primex Pharmaceuticals vient d’annoncer le renforcement de son équipe dirigeante avec l’arrivée de Tomaso Dameno, qui est nommé responsable des opérations.

Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ « first-in-class » PXT3003 et PXT864

Publié le 18 juillet 2018
Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ "first-in-class" PXT3003 et PXT864

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui la délivrance de brevets de produits, sécurisant la protection de nouvelles entités, pour les PLEODRUG™ PXT3003 et PXT864.

Poxel : résultats positifs de phase Ib sur le PXL770 dans la NASH

Publié le 18 juillet 2018
Poxel : résultats positifs de phase Ib sur le PXL770 dans la NASH

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants pour les maladies métaboliques, notamment le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé les résultats positifs de son étude de phase Ib en deux parties sur le PXL770, composée d’une étude à doses multiples et croissantes et d’une étude d’interaction médicamenteuse.

Sciences de la vie : lancement du fonds d’investissement InnoBio 2

Publié le 17 juillet 2018
Sciences de la vie : lancement du fonds d’investissement InnoBio 2

Bpifrance et les laboratoires Sanofi, Takeda, Ipsen, Servier et Boehringer Ingelheim créent le successeur du fonds InnoBio avec un objectif à terme compris entre 200 et 250 millions d’euros. Le fonds investira dans des entreprises françaises ou ayant une activité significative en France dans les produits biopharmaceutiques ou la santé numérique en lien avec les médicaments de prescription.

Núria Perez-Cullell nommée Directrice Générale de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique

Publié le 17 juillet 2018
Núria Perez-Cullell nommée Directrice Générale de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique

Le groupe Pierre Fabre vient d’annoncer la nomination de Núria Perez-Cullell au poste de Directrice Générale de sa filiale Pierre Fabre Dermo-Cosmétique (PFDC). Cette nomination deviendra effective à compter du 20 août prochain.

Eurobio Scientific acquiert la société Dendritics

Publié le 17 juillet 2018
Eurobio Scientific acquiert la société Dendritics

Eurobio Scientific, le groupe français spécialisé dans le diagnostic médical in vitro et les sciences de la vie, a annoncé avoir acquis la totalité du capital de Dendritics, société française basée à Lyon, spécialisée dans le développement et la production d’anticorps. Cette acquisition a été réalisée en numéraire, sans impact significatif sur la trésorerie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions