Edition du 08-05-2021

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Publié le jeudi 16 novembre 2017

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfantsNovartis vient de lancer la première application mobile conçue pour les enfants, âgés de 6 à 12 ans, dont l’un des parents est atteint de sclérose en plaques (SEP). « Professeur Fizzgobble » a été développée en partenariat avec le Professeur David Laplaud (CHU de Nantes) et des membres de son équipe médicale du CHU de Nantes (deux cliniciennes, une infirmière et une psychologue).

Le principe de l’application « Pr Fizzgobble » est simple : permettre à l’enfant de se familiariser avec la maladie et les conséquences dans la vie quotidienne de la SEP. Mais plus encore, elle lui permet d’exprimer ses émotions et de trouver sa juste place parmi les adultes, entre responsabilisation et déculpabilisation.

Pour cela, l’application est déclinée en dialogues animés, en défis, en fiches récapitulatives. L’outil se vit comme une aventure au cours de laquelle l’enfant découvre les mécanismes et les symptômes de la maladie. L’application prend la forme d’une aventure au scénario basé sur la fantaisie. Cependant, elle n’en oublie pas de dire la vérité aux enfants.

Le but de la quête ? Devenir « ambassadeur » de la SEP pour être aussi savant que le Professeur Fizzgobble et pouvoir ainsi à son tour, parler autour de lui de la maladie de sa maman ou de son papa. Et cela, aussi bien qu’un adulte !

Le Professeur Fizzgobble (contraction de « Physio » et « globule ») embarque l’enfant avec lui à l’intérieur du corps humain. L’aventure se déroule dans trois univers différents ; les deux premiers permettent d’explorer et de comprendre les différents aspects de la SEP (cliniques, biologiques, symptomatiques) et le dernier offre à l’enfant la possibilité d’exprimer ses émotions liées à la maladie.

En France, près de 100 000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques , soit autant de familles et d’enfants impactés. Or, cette pathologie est souvent difficile à comprendre, tant par son caractère auto-immun que par le développement des troubles qui lui sont liés. Il est en effet parfois difficile pour l’entourage de comprendre ce qui est vécu par la personne atteinte, car la plupart des symptômes ne sont pas toujours « visiblement » handicapants.

La volonté de Novartis et de l’équipe du Professeur David Laplaud est de proposer aux patients atteints de SEP, une manière de parler de la maladie adaptée aux enfants qui les entourent. Cette application est en effet un outil de médiation entre le parent atteint et son enfant, grâce auquel ils pourront échanger et trouver un lieu de communication. En jouant sur l’application, l’enfant pourra exprimer des angoisses que le parent pourra dédramatiser. Cette dédramatisation passe par l’acquisition de connaissances transmises sur un ton décalé, ainsi que par le défi.

L’application est disponible depuis le début du mois d’octobre et téléchargeable sur Apple Store et Google Play.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents