Edition du 15-11-2018

Novartis prévoit pour 2012 des ventes au niveau de 2011

Publié le vendredi 27 janvier 2012

Novartis a présenté hier ses résultats financiers pour 2011. Le groupe pharmaceutique suisse affiche un chiffre d’affaires net en hausse de 4% à 14,8 milliards de dollars au quatrième trimestre, en progression de 16% à 58,6 milliards de dollars pour l’exercice complet. Concernant ses perspectives 2012, le laboratoire vise un chiffre d’affaires correspondant à celui de 2011. Selon lui, les produits lancés depuis 2007 devraient continuer d’enregistrer une forte croissance et de compenser les effets négatifs de la concurrence des génériques.

Sur l’ensemble de 2011, le bénéfice net s’est replié de 7% à 9,24 milliards de dollars et le résultat opérationnel a baissé de 5% à 10,99 milliards. Dans la division pharmaceutique, les ventes progressent de 7% à 32,51 milliards de dollars. Celles d’Alcon atteignent 10 milliards de dollars en hausse de 10%. Le chiffre d’affaires net de Sandoz a également enregistré une augmentation de 10% à 9,5 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires net de Vaccins et Diagnostic a baissé de 32% à 2,0 milliards, principalement à cause des ventes des médicaments contre la pandémie de grippe A(H1N1) qui s’étaient élevées à 1,3 milliard en 2010. Le chiffre d’affaires net des deux secteurs d’activité de Consumer Health a gagné 6% à 4,6 milliards de dollars.

Concernant les éléments marquants de l’année, le groupe indique qu’Alcon, le leader mondial des soins oculaires, a été complètement intégré en devenant la deuxième division, en termes de taille, du Groupe Novartis. Le laboratoire souligne également le rajeunissement de son portefeuille qui s’accélère grâce à la croissance de 38% des produits lancés récemment par le groupe, qui ont contribué pour 25% (14,4 milliards de dollars) au chiffre d’affaires net de 2011. Enfin, le groupe met en exergue les « excellents résultats » du pipeline de Pharmaceuticals avec quinze homologations aux Etats- Unis, dans l’Union européenne et au Japon en 2011; dépôt dans le monde entier de demandes d’autorisation pour Afinitor contre le cancer du sein.

« Un portefeuille des soins de santé diversifié et un pipeline leader de l’industrie devraient renforcer notre capacité de soutenir la croissance malgré les expirations de brevets », estime le groupe pharmaceutique suisse.

Perspectives
Concernant ses perspectives 2012, Novartis prévoit un chiffre d’affaires correspondant à celui de 2011. Les produits lancés depuis 2007 devraient continuer d’enregistrer une forte croissance et de compenser les effets négatifs de la concurrence des génériques et de la baisse des ventes de Rasilez/Tekturna (qui devaient être de moins de la moitié de celles de 2011) ainsi que des réductions de prix prévues et du recul attendu des ventes d’énoxaparine dans la division Sandoz.

« Cette attente suppose que les livraisons du site de Lincoln reprennent en milieu d’année. La marge opérationnelle core du Groupe à taux de change constants devrait être légèrement inférieure à celle de 2011 », souligne le groupe.

« Les mesures de productivité et les améliorations des marges des produits lancés depuis 2007 contribuent grandement à améliorer la profitabilité, toutefois elles ne devraient pas suffire à contrebalancer complètement la perte de marge due à la concurrence des génériques, à l’érosion des prix et aux nouveaux investissements nécessaires au soutien de la croissance des nouveaux produits ainsi qu’à l’impact d’un retard éventuel du redémarrage du site de Lincoln », estime-t-il enfin.

Source :Novartis

 








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions