Edition du 29-11-2022

Accueil » Industrie » Résultats

Novartis : un résultat trimestriel dopé par les vaccins H1N1

Publié le vendredi 23 avril 2010

Novartis a annoncé mardi pour le premier trimestre un bénéfice net en forte hausse de 49% à 2,948 milliards de dollars largement au dessus des prévisions des analystes qui tablaient sur seulement 2,492 milliards. Dopé par les ventes de vaccins contre la grippe H1N1, le chiffre de la division vaccins et diagnostics progresse de 451% à 1,4 milliard de dollars entre janvier et mars.

En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré : « Je suis satisfait de la forte croissance enregistrée au premier trimestre 2010 par l’ensemble de notre portefeuille des soins de santé. Toutes nos activités accomplissent de grands progrès, avec en particulier une expansion soutenue de Pharmaceuticals et des fortes contributions provenant des contrats de fourniture de vaccins contre la pandémie de grippe A (H1N1). »

Les ventes de vaccin contre la grippe H1N1 ont porté le chiffre d’affaires de la division vaccins et diagnostics qui progressent de 451% à 1,4 milliard de dollars entre janvier et mars. Le vaccin contre la grippe porcine a généré à lui seul 1,1 milliard, soit 400 millions de plus que prévu, a précisé le laboratoire suisse.

En ce qui concerne les autorisations pour de nouveaux produits, Novartis a obtenu, au premier trimestre 2010, l’homologation de Menveo aux Etats-Unis et dans l’Union européenne. Il s’agit d’un nouveau vaccin qui protège contre les quatre principaux sérogroupes de méningite à méningocoque, une maladie bactérienne potentiellement mortelle. En janvier, trois médicaments – Afinitor (cancer du rein), Equa (diabète de type 2) et Exforge (hypertension) – ont été autorisés au Japon. Ces autorisations font suite aux six qui ont été délivrées en 2009 au Japon, le deuxième des plus grands marchés du Groupe.

Deux demandes d’homologation ont été déposées fin 2009 aux Etats-Unis pour Tasigna (cancer) et Gilenia (FTY720, sclérose en plaques). Les bénéfices potentiels de ces médicaments pour les malades ont été reconnus au premier trimestre 2010. En effet, la Food and Drug Administration (FDA) américaine leur a accordé le statut de revue prioritaire. Celui-ci accélère la procédure concernant des médicaments qui représentent une avancée majeure ou proposent un traitement pour des maladies pour lesquelles il n’existe pas de thérapie adéquate. Une demande a également été déposée aux Etats-Unis afin d’obtenir une autorisation pour étendre l’utilisation du vaccin Menveo aux enfants âgés de 2 à 10 ans.

 Perspectives 2010
Enfin, l’addition d’Alcon, le leader mondial de l’ophtalmologie, créera une nouvelle plateforme de croissance dans un secteur qui granditrapidement. Novartis a annoncé, le 4 janvier, son intention d’obtenir la propriété pleine et entière d’Alcon en finalisant d’abord l’accord en vue d’acquérir une participation majoritaire de 77% – cette transaction devrait se terminer au second semestre 2010. Puis, Novartis entamera une fusion-absorption de la participation minoritaire restante de 23%. A la suite de la fusion en droit suisse, Alcon deviendra une nouvelle division de Novartis qui intégrera CIBA Vision et certains médicaments ophtalmologiques de Novartis.

« En nous préparant à intégrer Alcon, qui constituera une nouvelle plateforme de croissance dans l’ophtalmologie, nous prenons un nouvel essor en 2010 et poursuivons sur la voie du succès », explique Joseph Jimenez.

Pour cet exercice, Novartis réaffirme ses attentes concernant le chiffre d’affaires net du Groupe qui devrait croître à un taux à un chiffre dans le milieu de la fourchette, à taux de change constants (hors Alcon), et la marge opérationnelle du Groupe qui devrait s’améliorer sous l’effet de l’expansion des activités et des gains continus de productivité.

Source : Novartis








MyPharma Editions

EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

Publié le 29 novembre 2022
EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

EverImmune, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de produits biothérapeutiques vivants comme adjuvants à l’immunothérapie du cancer, a annoncé la mise en place de son conseil scientifique, présidé par le Pr Laurence Zitvogel, co-fondatrice de la société et directrice de recherche en immuno-oncologie à l’Institut Gustave Roussy.

Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Publié le 29 novembre 2022
Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie cotée sur Euronext qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé une collaboration avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), organisme public de recherche, afin de lancer un programme de recherche d’une durée de quatre ans avec le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) pour le développement de tests compagnons utilisant l’application TeloSizer® de Genomic Vision.

Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Publié le 29 novembre 2022
Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (NASH) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé aujourd’hui que le United States Patent and Trademark Office (USPTO) a délivré un brevet (U.S. Patent No. 11,504,380) qui protège l’utilisation de lanifibranor pour le traitement de patients cirrhotiques dont la maladie risque de progresser du stade compensé au stade décompensé. Ce brevet expirera le 8 novembre 2039.

Sanofi investit son nouveau siège mondial à Paris

Publié le 28 novembre 2022
Sanofi investit son nouveau siège mondial à Paris

Sanofi installe son nouveau siège mondial dans le 17ème arrondissement de Paris, au 46-48 de l’avenue de la Grande Armée. Le site de 9000m² a été conçu pour favoriser les nouvelles méthodes de travail hybrides et permet aux près de 500 collaborateurs de mieux se connecter, collaborer, créer et célébrer. Le nouveau siège, qui intègre les normes les plus élevées en matière de sobriété énergétique, est un modèle de durabilité environnementale.

Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Publié le 24 novembre 2022
Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Chaque année, le Leem dresse un état des lieux des essais cliniques initiés par les industriels sur le sol français et permet de positionner la France au sein de la compétition internationale. Cette 12e édition de l’enquête « Attractivité de la France pour la recherche clinique », menée sur l’année 2021, rapporte des résultats encourageants.

MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d’euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Publié le 24 novembre 2022
MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d'euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Le nouveau prêt signé entre la Banque européenne d’investissement (BEI), soutenue par le Plan d’investissement pour l’Europe, et la société pharmaceutique MedinCell est destiné à soutenir le développement son portefeuille de traitements innovants. Celui-ci est déjà composé de plusieurs produits injectables à action prolongée au stade préclinique et clinique. Un premier traitement utilisant la technologie de MedinCell, BEPO®, devrait arriver sur le marché américain au premier semestre 2023.

La start-up française Posos choisie comme sujet d’étude pour évaluer l’impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

Publié le 23 novembre 2022
La start-up française Posos choisie comme sujet d'étude pour évaluer l'impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

La medtech française Posos, qui propose un outil d’aide à la décision médicale permettant de personnaliser la prise en charge médicamenteuse, a été sélectionnée par le Ministère de la santé comme sujet d’étude pour évaluer l’impact médico-économique de la détection de la iatrogénie (risques dans les prescriptions médicales) aux urgences. Partager la publication « La start-up […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents