Edition du 17-01-2022

Accueil » Industrie » Résultats

Novartis : un résultat trimestriel dopé par les vaccins H1N1

Publié le vendredi 23 avril 2010

Novartis a annoncé mardi pour le premier trimestre un bénéfice net en forte hausse de 49% à 2,948 milliards de dollars largement au dessus des prévisions des analystes qui tablaient sur seulement 2,492 milliards. Dopé par les ventes de vaccins contre la grippe H1N1, le chiffre de la division vaccins et diagnostics progresse de 451% à 1,4 milliard de dollars entre janvier et mars.

En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré : « Je suis satisfait de la forte croissance enregistrée au premier trimestre 2010 par l’ensemble de notre portefeuille des soins de santé. Toutes nos activités accomplissent de grands progrès, avec en particulier une expansion soutenue de Pharmaceuticals et des fortes contributions provenant des contrats de fourniture de vaccins contre la pandémie de grippe A (H1N1). »

Les ventes de vaccin contre la grippe H1N1 ont porté le chiffre d’affaires de la division vaccins et diagnostics qui progressent de 451% à 1,4 milliard de dollars entre janvier et mars. Le vaccin contre la grippe porcine a généré à lui seul 1,1 milliard, soit 400 millions de plus que prévu, a précisé le laboratoire suisse.

En ce qui concerne les autorisations pour de nouveaux produits, Novartis a obtenu, au premier trimestre 2010, l’homologation de Menveo aux Etats-Unis et dans l’Union européenne. Il s’agit d’un nouveau vaccin qui protège contre les quatre principaux sérogroupes de méningite à méningocoque, une maladie bactérienne potentiellement mortelle. En janvier, trois médicaments – Afinitor (cancer du rein), Equa (diabète de type 2) et Exforge (hypertension) – ont été autorisés au Japon. Ces autorisations font suite aux six qui ont été délivrées en 2009 au Japon, le deuxième des plus grands marchés du Groupe.

Deux demandes d’homologation ont été déposées fin 2009 aux Etats-Unis pour Tasigna (cancer) et Gilenia (FTY720, sclérose en plaques). Les bénéfices potentiels de ces médicaments pour les malades ont été reconnus au premier trimestre 2010. En effet, la Food and Drug Administration (FDA) américaine leur a accordé le statut de revue prioritaire. Celui-ci accélère la procédure concernant des médicaments qui représentent une avancée majeure ou proposent un traitement pour des maladies pour lesquelles il n’existe pas de thérapie adéquate. Une demande a également été déposée aux Etats-Unis afin d’obtenir une autorisation pour étendre l’utilisation du vaccin Menveo aux enfants âgés de 2 à 10 ans.

 Perspectives 2010
Enfin, l’addition d’Alcon, le leader mondial de l’ophtalmologie, créera une nouvelle plateforme de croissance dans un secteur qui granditrapidement. Novartis a annoncé, le 4 janvier, son intention d’obtenir la propriété pleine et entière d’Alcon en finalisant d’abord l’accord en vue d’acquérir une participation majoritaire de 77% – cette transaction devrait se terminer au second semestre 2010. Puis, Novartis entamera une fusion-absorption de la participation minoritaire restante de 23%. A la suite de la fusion en droit suisse, Alcon deviendra une nouvelle division de Novartis qui intégrera CIBA Vision et certains médicaments ophtalmologiques de Novartis.

« En nous préparant à intégrer Alcon, qui constituera une nouvelle plateforme de croissance dans l’ophtalmologie, nous prenons un nouvel essor en 2010 et poursuivons sur la voie du succès », explique Joseph Jimenez.

Pour cet exercice, Novartis réaffirme ses attentes concernant le chiffre d’affaires net du Groupe qui devrait croître à un taux à un chiffre dans le milieu de la fourchette, à taux de change constants (hors Alcon), et la marge opérationnelle du Groupe qui devrait s’améliorer sous l’effet de l’expansion des activités et des gains continus de productivité.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Takeda en passe d’acquérir Adaptate Biotherapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Takeda en passe d'acquérir Adaptate Biotherapeutics

Takeda a annoncé l’exercice de son option d’acquisition d’Adaptate Biotherapeutics, une société britannique orientée sur le développement de thérapies à base d’anticorps pour la modulation des cellules T delta 1 (Vδ1) gamma delta (γδ) variables. Grâce à cette acquisition, Takeda obtiendra la plateforme d’engageurs de cellules T γδ à base d’anticorps d’Adaptate, notamment les programmes précliniques de candidats et de découverte en cours de développement.

NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

Publié le 10 janvier 2022
NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche préclinique, vient d’annoncer la première étape d’un projet de développement qui lui permettra d’offrir à ses clients un portefeuille enrichi de capacités nouvelles en biologie et en pharmacologie dans un environnement de grande qualité.

Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Publié le 7 janvier 2022
Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Sanofi et Exscientia ont annoncé la conclusion d’un accord de licence et de collaboration de recherche novateur en vue du développement de jusqu’à 15 nouvelles petites molécules candidates en oncologie et immunologie, à l’aide de la plateforme d’intelligence artificielle (IA) entièrement intégrée d’Exscientia utilisant des échantillons biologiques de patients.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents