Edition du 21-09-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi et Regeneron vont faire appel aux Etats-Unis dans le litige sur Praluent®

Publié le vendredi 6 janvier 2017

Sanofi et Regeneron vont faire appel aux Etats-Unis dans le litige sur Praluent®Le groupe pharmaceutique Sanofi et son partenaire américain Regeneron ont annoncé vendredi qu’ils allaient faire appel de la décision d’injonction du tribunal de première instance américain du District du Delaware demandant l’interdiction de la commercialisation, de la vente et de la fabrication du produit injectable Praluent® (alirocumab) aux États-Unis pendant la durée de validité de deux brevets d’Amgen.

Les deux sociétés estiment que les brevets revendiqués par Amgen ne sont pas valides dans le cadre de l’action en contrefaçon en cours aux Etats-Unis et ont  l’intention d’interjeter appel de la décision validant la revendication de ces brevets.

Le tribunal a accordé un délai de 30 jours dans la mise en oeuvre de sa décision pour permettre à Sanofi et Regeneron de déposer une requête pour demander une suspension de cette injonction dans l’attente du résultat de leur appel. Praluent continue à être disponible pour les patients aux États-Unis en ce moment.

« Nous allons immédiatement faire appel du jugement rendu aujourd’hui, ainsi que de la conclusion antérieure du jury confirmant la validité des revendications de brevet avancées par Amgen» a déclaré Karen Linehan, vice-présidente exécutive et avocate générale de Sanofi. « Notre position a toujours été que les revendications de brevet avancées par Amgen ne sont pas valides et que l’intérêt supérieur des patients sera fortement desservi par une injonction empêchant l’accès à Praluent. »

« Nous continuerons à défendre notre position avec vigueur pendant toute la procédure d’appel, car nous pensons que les faits et la loi applicable soutiennent notre position. » a déclaré Joseph LaRosa, vice-président senior, avocat général et secrétaire de Regeneron.

Praluent a été le premier inhibiteur de la PCSK9 dont l’utilisation a été approuvée aux États-Unis. Il est indiqué en complément d’un régime diététique et d’un traitement par des statines à la dose maximale tolérée dans le cadre du traitement de patients adultes souffrant d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote ou d’une maladie cardiovasculaire artérioscléreuse clinique, ou nécessitant un abaissement supplémentaire de leur niveau de « mauvais » cholestérol (LDL).

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions