Edition du 30-06-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi et Regeneron vont faire appel aux Etats-Unis dans le litige sur Praluent®

Publié le vendredi 6 janvier 2017

Sanofi et Regeneron vont faire appel aux Etats-Unis dans le litige sur Praluent®Le groupe pharmaceutique Sanofi et son partenaire américain Regeneron ont annoncé vendredi qu’ils allaient faire appel de la décision d’injonction du tribunal de première instance américain du District du Delaware demandant l’interdiction de la commercialisation, de la vente et de la fabrication du produit injectable Praluent® (alirocumab) aux États-Unis pendant la durée de validité de deux brevets d’Amgen.

Les deux sociétés estiment que les brevets revendiqués par Amgen ne sont pas valides dans le cadre de l’action en contrefaçon en cours aux Etats-Unis et ont  l’intention d’interjeter appel de la décision validant la revendication de ces brevets.

Le tribunal a accordé un délai de 30 jours dans la mise en oeuvre de sa décision pour permettre à Sanofi et Regeneron de déposer une requête pour demander une suspension de cette injonction dans l’attente du résultat de leur appel. Praluent continue à être disponible pour les patients aux États-Unis en ce moment.

« Nous allons immédiatement faire appel du jugement rendu aujourd’hui, ainsi que de la conclusion antérieure du jury confirmant la validité des revendications de brevet avancées par Amgen» a déclaré Karen Linehan, vice-présidente exécutive et avocate générale de Sanofi. « Notre position a toujours été que les revendications de brevet avancées par Amgen ne sont pas valides et que l’intérêt supérieur des patients sera fortement desservi par une injonction empêchant l’accès à Praluent. »

« Nous continuerons à défendre notre position avec vigueur pendant toute la procédure d’appel, car nous pensons que les faits et la loi applicable soutiennent notre position. » a déclaré Joseph LaRosa, vice-président senior, avocat général et secrétaire de Regeneron.

Praluent a été le premier inhibiteur de la PCSK9 dont l’utilisation a été approuvée aux États-Unis. Il est indiqué en complément d’un régime diététique et d’un traitement par des statines à la dose maximale tolérée dans le cadre du traitement de patients adultes souffrant d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote ou d’une maladie cardiovasculaire artérioscléreuse clinique, ou nécessitant un abaissement supplémentaire de leur niveau de « mauvais » cholestérol (LDL).

Source : Sanofi








MyPharma Editions

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Publié le 30 juin 2022
Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a annoncé que l’Office Européen des Brevets (OEB) a délivré un nouveau brevet qui renforce le portefeuille de brevets d’Acticor Biotech. Il assure la protection du glenzocimab dans les maladies thrombotiques en Europe jusqu’en 2036.

Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Publié le 30 juin 2022
Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé la commercialisation de Sibnayal®, combinaison fixe de citrate de potassium et de bicarbonate de potassium, en Grande-Bretagne pour les patients souffrant d’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd).

Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Publié le 29 juin 2022
Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Les sociétés Janssen Pharmaceutical de Johnson & Johnson ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif recommandant l’approbation d’une nouvelle option thérapeutique avec IMBRUVICA® (ibrutinib) en association fixe par voie orale avec le vénétoclax (I+V) chez les adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) précédemment non traitée.

Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 29 juin 2022
Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen a annoncé que les autorités de santé américaines (FDA) ont accordé une revue prioritaire à la demande d’approbation du médicament expérimental palovarotène pour le traitement des patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), une maladie génétique ultra-rare.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents