Edition du 24-04-2018

Novasep investit 27 millions d’euros dans une unité de production de vecteurs viraux

Publié le lundi 13 février 2017

Novasep investit 27 millions d'euros dans une unité de production de vecteurs virauxNovasep a annoncé un investissement stratégique de 27 millions d’euros pour un centre de production de vecteurs viraux à échelle commerciale. Ce nouveau site, dont la mise en service est prévue début 2019, sera construit au sein du site de Novasep à Seneffe, en Belgique, afin de compléter les suites existantes à échelle de laboratoires du site voisin situé à Gosselies.

Le site comprendra deux suites cGMP sur 2 000 m² équipées d’une série de bioréacteurs à usage unique variant de 200 L à 2 000 L. Il répondra parfaitement aux exigences de production pour les étapes de phase III et commerciales.

« De nombreux types de vecteurs viraux sont actuellement en cours de développement, rendant chaque projet spécifique. L’équipe en Belgique est reconnue à l’échelle mondiale pour son expertise exceptionnelle en matière de production de vecteurs viraux sur presque tous les types de systèmes d’expression », a déclaré le Dr Michel Spagnol, président du conseil d’administration et PDG de Novasep. « Nous sommes fiers de voir que nos clients américains et européens souhaitent poursuivre le développement de leurs produits avec nous en soutenant activement cet investissement. »

Cette usine répond à la forte demande du marché stimulée à la fois par un intérêt croissant pour cette approche thérapeutique et par un portefeuille de produits en pleine maturation clinique. Les vecteurs viraux sont utilisés dans les thérapies géniques ou immunothérapies en tant que nouvelles stratégies de traitement du cancer et dans les vaccins thérapeutiques de « nouvelle génération ». Avec plus de 300 produits en études cliniques et 9 produits déjà lancés, le marché devrait enregistrer un fort taux de croissance à un chiffre au cours des cinq prochaines années.

L’approche thérapeutique consiste à utiliser la capacité d’un virus à introduire le matériel génétique au sein de la cellule hôte. Avec les vecteurs viraux, le matériel génétique est modifié afin de réparer la cellule hôte. Les vecteurs viraux typiques sont les lentivirus, les adénovirus et les virus adéno-associés.

« Ces thérapies innovantes nécessitent des technologies spécifiques pour leur production, et en tant que CMO de premier plan, nous nous efforçons d’adapter constamment l’expertise de notre équipe afin de répondre aux attentes de nos clients », a ajouté M. Spagnol. « Cet investissement constitue le nouveau fleuron de la série d’installations dans lesquelles nous avons investi au cours des 5 dernières années, et je suis convaincu qu’il contribuera à alimenter la croissance de Novasep. »

Source : Novasep








MyPharma Editions

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions