Edition du 28-03-2017

Transgene : traitement du 1er patient d’un essai de Phase 1 évaluant la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’Ipilimumab

Publié le mardi 14 février 2017

Transgene : traitement du 1er patient d’un essai de Phase 1 évaluant la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’IpilimumabTransgene, la société biopharmaceutique de l’Institut Mérieux qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies infectieuses reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai ISI-JX au Centre Léon Bérard de Lyon. Cet essai clinique de Phase 1 évalue la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’ipilimumab dans des tumeurs solides.

L’essai clinique, dont le Centre Léon Bérard est le promoteur (essai dit « investigator-initiated »), recrutera des patients avec des tumeurs solides localement avancées et/ou métastatiques. Pexa-Vec est un virus oncolytique issu de la vaccine armé du gène GM-CSF co-développé par Transgene et SillaJen. L’ipilimumab est un anticorps monoclonal autorisé dans le traitement du mélanome (Yervoy®, Bristol-Myers Squibb) qui cible le récepteur CTLA-4, un bloqueur de points de contrôle immunitaire (ICI).

Cet essai ouvert comptera jusqu’à 60 patients dans plusieurs centres cliniques en France. Les premiers résultats pourraient être obtenus vers la fin de 2017. L’essai a pour but d’évaluer la tolérance de l’association de Pexa-Vec et de l’ipilimumab et d’identifier des premiers signaux d’efficacité du traitement.

Cet essai clinique sera coordonné par le docteur Aurélien Marabelle, PhD, de Gustave Roussy, expert renommé en la recherche clinique en immunothérapie. Il commente : « Nous sommes convaincus du potentiel synergique de l’association des virus oncolytiques avec des anticorps ciblant les bloqueurs de point de contrôle immunitaire. Par ailleurs, nous pensons que la co-administration intratumorale de ces immunothérapies déclenchera un meilleur amorçage de la réponse antitumorale tout en évitant la toxicité hors-cible. Nous espérons que cette stratégie innovante d’“immunisation in situ” surmontera la résistance à l’immunothérapie du cancer observée chez de nombreux patients. »

L’association de Pexa-Vec et de l’ipilimumab a pour objectif de viser deux étapes différentes de la réponse immunitaire contre cellules cancéreuses et pourrait s’avérer significativement plus efficace que ces deux traitements administrés seuls. Pexa-Vec est un virus oncolytique conçu pour cibler et détruire directement et sélectivement les cellules cancéreuses en suscitant une nécrose (lyse) de la tumeur par la réplication du virus, la suppression de la vascularisation de la tumeur et la stimulation de la réponse immune anti-tumorale. Son mécanisme d’action et son profil de sécurité en font un candidat de choix pour les combinaisons avec les bloqueurs de points de contrôle immunitaires (ICIs) comme l’ipilimumab qui lève les freins à la réponse immunitaire, améliorant ainsi potentiellement l’action anticancéreuse de Pexa-Vec .

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires, ajoute : « Cette étude a pour but de démontrer le bon profil de tolérance de l’association de notre virus oncolytique Pexa-Vec avec l’ipilimumab. Nous espérons en outre que la toxicité systémique de l’ipilimumab sera moindre grâce à son administration locale. Nous chercherons également à établir l’activité anti-tumorale de cette association chez des patients avec des tumeurs solides ayant échappé aux traitements standards. »

Source : Transgene








MyPharma Editions

Pierre Fabre rejoint le pôle de compétitivité en santé Medicen Paris Region

Publié le 28 mars 2017
Pierre Fabre rejoint le pôle de compétitivité en santé Medicen Paris Region

Medicen Paris Region a annoncé l’arrivée des Laboratoires Pierre Fabre parmi ses adhérents. Avec cette adhésion, le premier pôle de compétitivité en santé d’Europe accueille désormais 4 des 5 principaux laboratoires pharmaceutiques français (Sanofi, Servier, Ipsen et Pierre Fabre). La collaboration avec le groupe Pierre Fabre se traduira par plusieurs actions conjointes.

Antoine Papiernik nommé Président de Sofinnova Partners

Publié le 28 mars 2017
Antoine Papiernik nommé Président de Sofinnova Partners

Sofinnova Partners, société de capital-risque spécialisée dans les sciences de la vie, vient d’annoncer la nomination d’Antoine Papiernik en tant que Président. Il succède à Denis Lucquin, Président de Sofinnova Partners depuis dix ans, qui demeure Managing Partner.

VIH/SIDA : Mylan lance une websérie sur l’importance de la prévention et du dépistage

Publié le 28 mars 2017
VIH/SIDA : Mylan lance une websérie sur l’importance de la prévention et du dépistage

À l’occasion des journées Sidaction, Mylan a lancé une websérie visant à sensibiliser et mobiliser le grand public sur l’importance de la prévention et du dépistage pour lutter contre le VIH/SIDA. En parallèle, le laboratoire déploie également une campagne de sensibilisation en pharmacie depuis le 24 mars.

GeNeuro met à disposition les présentations de la réunion internationale « HERVs and Disease »

Publié le 28 mars 2017
GeNeuro met à disposition les présentations de la réunion internationale « HERVs and Disease »

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, en particulier la sclérose en plaques (SEP), vient de mettre à disposition un accès à la recherche sur les rétrovirus endogènes humains (HERV) et leur impact sur les pathologies neurologiques.

Theradiag lance un sixième test de sa gamme de monitoring aux Etats-Unis

Publié le 28 mars 2017
Theradiag lance un sixième test de sa gamme de monitoring aux Etats-Unis

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, vient d’annoncer la poursuite de la commercialisation aux Etats-Unis de ses tests de monitoring de la gamme LISA TRACKER® au travers de son accord de licence avec Miraca Life Science.

Le Pr Patrice Viens renouvelé à la tête de l’Institut Paoli-Calmettes pour 5 ans

Publié le 28 mars 2017
Le Pr Patrice Viens renouvelé à la tête de l’Institut Paoli-Calmettes pour 5 ans

Le Professeur Patrice Viens a été reconduit par arrêté ministériel en tant que Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le Centre de Lutte Contre le Cancer Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour un nouveau mandat de 5 ans à compter du 16 avril 2017.

Catherine Gorron nommée Présidente de l’Afipral

Publié le 28 mars 2017
Catherine Gorron nommée Présidente de l'Afipral

L’Afipral(Association des Fabricants de l’Industrie Pharmaceutique de la Région Rhône-Alpes), a annoncé la nomination de sa nouvelle Présidente et la constitution de son nouveau bureau. Catherine Gorron, 52 ans, Directrice du pôle business au sein du Laboratoire Aguettant à Lyon prend la Présidence de l’Association et succède à Pascal Reber qui occupait cette fonction depuis 2012.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions