Edition du 26-05-2017

Transgene : traitement du 1er patient d’un essai de Phase 1 évaluant la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’Ipilimumab

Publié le mardi 14 février 2017

Transgene : traitement du 1er patient d’un essai de Phase 1 évaluant la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’IpilimumabTransgene, la société biopharmaceutique de l’Institut Mérieux qui conçoit et développe des produits d’immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies infectieuses reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai ISI-JX au Centre Léon Bérard de Lyon. Cet essai clinique de Phase 1 évalue la co-administration intratumorale de Pexa-Vec et de l’ipilimumab dans des tumeurs solides.

L’essai clinique, dont le Centre Léon Bérard est le promoteur (essai dit « investigator-initiated »), recrutera des patients avec des tumeurs solides localement avancées et/ou métastatiques. Pexa-Vec est un virus oncolytique issu de la vaccine armé du gène GM-CSF co-développé par Transgene et SillaJen. L’ipilimumab est un anticorps monoclonal autorisé dans le traitement du mélanome (Yervoy®, Bristol-Myers Squibb) qui cible le récepteur CTLA-4, un bloqueur de points de contrôle immunitaire (ICI).

Cet essai ouvert comptera jusqu’à 60 patients dans plusieurs centres cliniques en France. Les premiers résultats pourraient être obtenus vers la fin de 2017. L’essai a pour but d’évaluer la tolérance de l’association de Pexa-Vec et de l’ipilimumab et d’identifier des premiers signaux d’efficacité du traitement.

Cet essai clinique sera coordonné par le docteur Aurélien Marabelle, PhD, de Gustave Roussy, expert renommé en la recherche clinique en immunothérapie. Il commente : « Nous sommes convaincus du potentiel synergique de l’association des virus oncolytiques avec des anticorps ciblant les bloqueurs de point de contrôle immunitaire. Par ailleurs, nous pensons que la co-administration intratumorale de ces immunothérapies déclenchera un meilleur amorçage de la réponse antitumorale tout en évitant la toxicité hors-cible. Nous espérons que cette stratégie innovante d’“immunisation in situ” surmontera la résistance à l’immunothérapie du cancer observée chez de nombreux patients. »

L’association de Pexa-Vec et de l’ipilimumab a pour objectif de viser deux étapes différentes de la réponse immunitaire contre cellules cancéreuses et pourrait s’avérer significativement plus efficace que ces deux traitements administrés seuls. Pexa-Vec est un virus oncolytique conçu pour cibler et détruire directement et sélectivement les cellules cancéreuses en suscitant une nécrose (lyse) de la tumeur par la réplication du virus, la suppression de la vascularisation de la tumeur et la stimulation de la réponse immune anti-tumorale. Son mécanisme d’action et son profil de sécurité en font un candidat de choix pour les combinaisons avec les bloqueurs de points de contrôle immunitaires (ICIs) comme l’ipilimumab qui lève les freins à la réponse immunitaire, améliorant ainsi potentiellement l’action anticancéreuse de Pexa-Vec .

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires, ajoute : « Cette étude a pour but de démontrer le bon profil de tolérance de l’association de notre virus oncolytique Pexa-Vec avec l’ipilimumab. Nous espérons en outre que la toxicité systémique de l’ipilimumab sera moindre grâce à son administration locale. Nous chercherons également à établir l’activité anti-tumorale de cette association chez des patients avec des tumeurs solides ayant échappé aux traitements standards. »

Source : Transgene








MyPharma Editions

OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence commerciale avec Selexis

Publié le 24 mai 2017
OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence commerciale avec Selexis

OSE Immunotherapeutics et la société suisse Selexis ont annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat de licence commerciale qui donnera à OSE Immunotherapeutics l’accès à des banques de cellules de recherche (Research Cell Banks) via la plateforme SUREtechnology™ de Selexis.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, nouveau Directeur général de l’OMS

Publié le 24 mai 2017
Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, nouveau Directeur général de l'OMS

Les États Membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont élu le 23 mai 2017 le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus au poste de Directeur général de l’OMS. La candidature du Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a été proposée par le Gouvernement de l’Éthiopie.

Immuno-oncologie : Pierre Fabre Médicament rachète des actifs prometteurs à Igenica Biotherapeutics

Publié le 24 mai 2017
Immuno-oncologie : Pierre Fabre Médicament rachète des actifs prometteurs à Igenica Biotherapeutics

Pierre Fabre a annoncé la signature d’un accord définitif d’achat portant sur plusieurs actifs de la société de biotechnologie Igenica Biotherapeutics, basée à Burlingame en Californie (États-Unis). En ligne avec sa stratégie d’« open innovation », cette transaction vient renforcer le pipeline de Pierre Fabre Médicament en oncologie, une des priorités R&D du groupe pharmaceutique français.

Onxeo : 10ème recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son essai de Phase III de Livatag®

Publié le 24 mai 2017
Onxeo : 10ème recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son essai de Phase III de Livatag®

Onxeo a annoncé aujourd’hui que la société a reçu la 10ème recommandation unanime du Data Safety Monitoring Board (DSMB), pour la poursuite sans modification de l’étude de phase III de Livatag®, ReLive, pour les patients encore actuellement sous traitement. Le DSMB est un comité d’experts indépendants européens en charge de l’examen en aveugle des données de tolérance de l’essai.

Lysogene choisit Brammer Bio pour fabriquer son produit de thérapie génique pour la Gangliosidose à GM1

Publié le 24 mai 2017
Lysogene choisit Brammer Bio pour fabriquer son produit de thérapie génique pour la Gangliosidose à GM1

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord stratégique de fabrication avec Brammer Bio, l’un des principaux fabricants de produits de thérapie cellulaire et génique par vecteur viral.

Deinove : le Dr Georges Gaudriault nommé Directeur de la R&D

Publié le 24 mai 2017
Deinove : le Dr Georges Gaudriault nommé Directeur de la R&D

Deinove, société de biotechnologie qui développe et produit des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries rares, notamment du genre Déinocoque, a annoncé que le Dr Georges Gaudriault rejoint son équipe en tant que Directeur de la Recherche et du Développement, en remplacement de Jean-Paul Leonetti qui a réintégré le CNRS après 6 années de détachement.

Dompé : avis positif du CHMP en Europe pour son collyre Oxervate®

Publié le 23 mai 2017
Dompé : avis positif du CHMP en Europe pour son collyre Oxervate®

Dompé, la société biopharmaceutique italienne, a annoncé mardi que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis positif recommandant l’autorisation de mise sur le marché d’Oxervate® (collyre Cenegermin) pour le traitement de la kératite neurotrophique, modérée ou sévère, de l’adulte.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions