Edition du 24-09-2019

Noxxon : fin du recrutement de l’essai avec NOX-A12 dans le cancer colorectal et pancréatique

Publié le lundi 3 septembre 2018

Noxxon : fin du recrutement de l'essai avec NOX-A12 dans le cancer colorectal et pancréatiqueNoxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé lundi avoir terminé le recrutement des patients dans le cadre de son essai clinique en cours portant sur NOX-A12 (olaptesed pegol) en monothérapie (1ère partie) puis en association avec le Keytruda® de Merck & Co./MSD (2ème partie) et mené chez des patients ayant un cancer colorectal ou pancréatique métastatique, à microsatellites stables.

La 1ère partie de l’étude clinique en cours compare des biopsies tumorales réalisées à l’inclusion du patient et après deux semaines de monothérapie par NOX-A12 afin d’évaluer l’action de NOX-A12 sur le microenvironnement tumoral Les données de la 1ère partie de l’essai avec NOX-A12 devraient être publiées et présentées à l’occasion de la 4ème conférence internationale en immuno-oncologie CRI-CIMT-EATI-AACR, l’ « International Cancer Immunotherapy Conference » qui se tiendra du 30 septembre au 3 octobre 2018 à New York.

« Nous sommes heureux d’annoncer que le recrutement est complet et nous pouvons confirmer que 11 patients atteints de cancer colorectal et 9 patients atteints de cancer pancréatique ont été recrutés dans le cadre de l’essai. En fonction du calendrier d’analyse des données des patients, nous espérons que les premières données cliniques de la seconde partie de l’étude seront disponibles à la fin de l’année 2018, » annonce Jarl Ulf Jungnelius, Directeur médical de NOXXON

« La fin du recrutement des patients dans le cadre de l’essai clinique NOX-A12 est une étape importante pour NOXXON qui permet de préciser le calendrier des prochaines étapes cliniques et présentations », déclare Aram Mangasarian, Président Directeur Général de NOXXON. « Cibler le microenvironnement tumoral est une approche importante du traitement du cancer car il joue un rôle critique dans tous les aspects de la biologie cancéreuse ; c’est pourquoi cette approche est idéale pour mettre au point de nouveaux traitements contre le cancer. Notre approche présente en outre l’avantage d’être conçue pour être complémentaire d’autres thérapies oncologiques et non de les concurrencer. »

Le NOX-A12 peut moduler le microenvironnement tumoral, et notamment le type, le nombre et la distribution des cellules immunitaires, ainsi que les signatures des chimiokines et des cytokines dans le tissu tumoral. Les données intermédiaires de l’essai NOX-A12 ont été communiquées en mai 2018 et ont révélé la présence de marqueurs assimilables à une réponse immunitaire de type Th1 chez plusieurs patients traités par NOX-A12 en monothérapie. De plus, les variations des niveaux de CXCL12 dans les tumeurs ont confirmé la pénétration de NOX-A12 dans le tissu tumoral.

Les premiers patients de l’essai clinique de phase I/II ont été traités en juin 2017 au Centre national pour les maladies tumorales de Heidelberg en Allemagne. Tous les patients qui auront terminé le premier volet de l’étude intégreront la seconde partie, au cours de laquelle ils seront traités avec le NOX-A12 en association avec le Keytruda®. Les résultats de la seconde partie de l’essai, qui vise à évaluer le profil de sécurité, de tolérance et d’efficacité de NOX-A12 en association avec le Keytruda®, devraient être publiés à la fin de l’année 2018.

Source : NOXXON








MyPharma Editions

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Publié le 20 septembre 2019
Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Boehringer Ingelheim et Lupin ont annoncé le 4 septembre, un accord de licence, de développement et de commercialisation de l’inhibiteur de MEK actuellement développé par Lupin (LNP3794), une thérapie ciblée potentielle destinée aux patients atteints de cancers difficiles à traiter.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents