Edition du 23-01-2020

Noxxon : fin du recrutement de l’essai avec NOX-A12 dans le cancer colorectal et pancréatique

Publié le lundi 3 septembre 2018

Noxxon : fin du recrutement de l'essai avec NOX-A12 dans le cancer colorectal et pancréatiqueNoxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé lundi avoir terminé le recrutement des patients dans le cadre de son essai clinique en cours portant sur NOX-A12 (olaptesed pegol) en monothérapie (1ère partie) puis en association avec le Keytruda® de Merck & Co./MSD (2ème partie) et mené chez des patients ayant un cancer colorectal ou pancréatique métastatique, à microsatellites stables.

La 1ère partie de l’étude clinique en cours compare des biopsies tumorales réalisées à l’inclusion du patient et après deux semaines de monothérapie par NOX-A12 afin d’évaluer l’action de NOX-A12 sur le microenvironnement tumoral Les données de la 1ère partie de l’essai avec NOX-A12 devraient être publiées et présentées à l’occasion de la 4ème conférence internationale en immuno-oncologie CRI-CIMT-EATI-AACR, l’ « International Cancer Immunotherapy Conference » qui se tiendra du 30 septembre au 3 octobre 2018 à New York.

« Nous sommes heureux d’annoncer que le recrutement est complet et nous pouvons confirmer que 11 patients atteints de cancer colorectal et 9 patients atteints de cancer pancréatique ont été recrutés dans le cadre de l’essai. En fonction du calendrier d’analyse des données des patients, nous espérons que les premières données cliniques de la seconde partie de l’étude seront disponibles à la fin de l’année 2018, » annonce Jarl Ulf Jungnelius, Directeur médical de NOXXON

« La fin du recrutement des patients dans le cadre de l’essai clinique NOX-A12 est une étape importante pour NOXXON qui permet de préciser le calendrier des prochaines étapes cliniques et présentations », déclare Aram Mangasarian, Président Directeur Général de NOXXON. « Cibler le microenvironnement tumoral est une approche importante du traitement du cancer car il joue un rôle critique dans tous les aspects de la biologie cancéreuse ; c’est pourquoi cette approche est idéale pour mettre au point de nouveaux traitements contre le cancer. Notre approche présente en outre l’avantage d’être conçue pour être complémentaire d’autres thérapies oncologiques et non de les concurrencer. »

Le NOX-A12 peut moduler le microenvironnement tumoral, et notamment le type, le nombre et la distribution des cellules immunitaires, ainsi que les signatures des chimiokines et des cytokines dans le tissu tumoral. Les données intermédiaires de l’essai NOX-A12 ont été communiquées en mai 2018 et ont révélé la présence de marqueurs assimilables à une réponse immunitaire de type Th1 chez plusieurs patients traités par NOX-A12 en monothérapie. De plus, les variations des niveaux de CXCL12 dans les tumeurs ont confirmé la pénétration de NOX-A12 dans le tissu tumoral.

Les premiers patients de l’essai clinique de phase I/II ont été traités en juin 2017 au Centre national pour les maladies tumorales de Heidelberg en Allemagne. Tous les patients qui auront terminé le premier volet de l’étude intégreront la seconde partie, au cours de laquelle ils seront traités avec le NOX-A12 en association avec le Keytruda®. Les résultats de la seconde partie de l’essai, qui vise à évaluer le profil de sécurité, de tolérance et d’efficacité de NOX-A12 en association avec le Keytruda®, devraient être publiés à la fin de l’année 2018.

Source : NOXXON








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents