Edition du 23-01-2020

Accueil » Industrie » Produits

Actelion : demande auprès de l’EMA pour élargir l’indication d’OPSUMIT®

Publié le lundi 3 septembre 2018

Actelion : demande auprès de l'EMA pour élargir l'indication d'OPSUMIT®Actelion, qui fait partie des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé avoir déposé un dossier d’une variation de type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’indication de l’OPSUMIT® (macitentan) pour inclure le traitement des patients adultes atteints d’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTC) inopérable de classe fonctionnelle OMS (CF) II et III afin d’améliorer la capacité d’exercice.

La HPTC est une forme rare d’hypertension pulmonaire (HP) et une complication potentiellement mortelle de l’embolie pulmonaire, avec la formation de tissus de types cicatriciels autour des caillots sanguins non éliminés dans les poumons, qui bloquent ou rétrécissent les artères. Sans intervention ou traitement, la maladie continue de progresser, et finit par causer une insuffisance ventriculaire droite (insuffisance cardiaque), puis le décès1.

Une intervention chirurgicale éliminant les obstructions dans les poumons est l’option thérapeutique privilégiée pour la HPTC et présente un potentiel curatif2,3. Toutefois, une proportion substantielle (jusqu’à 50%) de patients atteints de HPTC est considérée comme inopérable4 et les options actuelles de traitement pharmacologique pour ces patients se limitent à une seule thérapie homologuée5,6.

En cas d’approbation, l’OPSUMIT serait la première thérapie de sa catégorie (antagonistes des récepteurs de l’endothéline, ou ARE) disponible dans l’UE pour le traitement de la HPTC inopérable.

« MERIT-1 fournit les premières données d’essai randomisé contrôlé sur des patients suivant une monothérapie ou une thérapie combinée, répondant ainsi à un besoin insatisfait clef en matière de HPTC », déclare Martin Fitchet, D.M., responsable international de la R&S chez Actelion, Janssen Research & Development, LLC. « En cas d’approbation, l’OPSUMIT a le potentiel de devenir une précieuse option thérapeutique pour les cas de HPTC inopérable. S’appuyant sur 20 ans d’expérience d’innovations inégalées dans le domaine de l’hypertension pulmonaire, Actelion s’engage à répondre aux besoins insatisfaits persistants pour cette maladie grave et limitant l’espérance de vie. Notre objectif final est de faire de l’hypertension pulmonaire une condition chronique gérable. »

Le dossier se base sur les données de l’essai clinique randomisé, MERIT-1, qui a fait état d’améliorations significatives au niveau du critère principal et du critère secondaire de résistance vasculaire pulmonaire (RVP) et du test de marche de six minutes, respectivement, pour les patients traités au macitentan, en comparaison avec le placebo7. Les avantages du macitentan ont été observés indépendamment du fait que certains patients avaient reçu un traitement avec d’autres thérapies anti-HAP au niveau de base (majoritairement des inhibiteurs de phosphodiestérase de type 5 [PDE5])7. Le macitentan a été bien toléré chez cette population de patients, et l’innocuité a été en général cohérente avec le profil d’innocuité observé pour le macitentan lors de précédentes études cliniques sur la HAP7. Les résultats de l’étude ont été présentés en 2017 lors des sommets de l’American Thoracic Society (ATS) et de la European Respiratory Society (ERS), et publiés dans The Lancet Respiratory Medicine.

L’OPSUMIT est un ARE actif par voie orale actuellement approuvé dans l’UE comme monothérapie ou comme thérapie combinée pour le traitement à long terme de l’hypertension artérielle pulmonaire (HAP) chez les patients adultes de CF OMS II et III8. Au mois de juillet de l’année dernière, l’administration américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a accepté l’évaluation de la demande de nouveau médicament supplémentaire d’Actelion pour l’OPSUMIT pour le traitement d’adultes atteints de HPTC inopérable pour améliorer la capacité d’exercice et la résistance vasculaire pulmonaire (RVP).

1. Medrek S and Safdar Z. Methodist Debakey Cardiovasc J 2016; 12:195-8.
2. Galie N, et al. Eur Respir J 2015; 46:903-75.
3. Madani M, et al. Ann Am Thorac Soc 2016; 13 Suppl 3:S240-7.
4. Madani M, et al. Eur Respir Rev 2017; 26:170105.
5. Kim NH, et al. Heart 2017; 103:599-606.
6. Ghofrani HA, et al. N Engl J Med 2013; 369:319-29.
7. Ghofrani HA, et al. Lancet Respir Med 2017; 5:785-94.
8. Résumé des caractéristiques produit de l’OPSUMIT (macitentan). Actelion Pharmaceuticals Ltd.
9. Gall H, et al. Eur Respir Rev 2017; 26:160121.
10. Informations de prescription complètes de l’OPSUMIT (macitentan). Actelion Pharmaceuticals US, Inc.

Source : Actelion








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents