Edition du 16-05-2021

Accueil » E-santé » Et aussi

Numérique en santé : deux vidéos pour tout comprendre

Publié le lundi 11 mars 2019

Le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (Snitem) a décidé de consacrer deux nouvelles webséries aux enjeux du numérique en santé en traitant deux questions d’actualité : les données de santé et l’interopérabilité. Ces deux nouveaux épisodes complètent la série de vidéos sur le dispositif médical.

Les données de santé occupent une place de plus en plus importante dans notre système de santé. L’exploitation de ces données représente un enjeu majeur pour développer notre système de soins, mais aussi pour améliorer la recherche et la performance de nos organisations. Afin de pouvoir analyser, agréger, échanger ces données de santé, l’interopérabilité entre en jeu, et son rôle crucial dans la santé connectée doit être mis en avant afin que tous les acteurs y soient sensibilisés.

Grâce à ces leviers – production de données de santé et interopérabilité -, les données seront partagées entre tous les systèmes d’information de santé : hôpitaux, pharmacies, laboratoires d’analyse biologique, cabinet de radiologie, cliniciens et patients. Le Snitem, pour présenter les enjeux du numérique en santé a produit deux vidéos pédagogiques et ludiques.

 Les données de santé, des informations qualifiées et protégées

Les données de santé jouent un rôle important dans notre système de santé puisqu’elles participent, entre autres, à la recherche et au développement, à l’innovation, à l’organisation des soins et à l’écosystème médical. Cette vidéo rappelle la nature de ces données, d’où elles viennent, la manière dont elles sont générées et stockées mais aussi l’utilisation de celles-ci.
L’exploitation de ces données nécessite un encadrement et une sécurisation stricts. Dans ce contexte, la création du Health Data Hub en France prend tout son sens. Cette structure innovante à guichet unique permet de collecter et exploiter des données de santé pour enrichir celles du Syndicat National des Données de Santé (SNDS). D’ici 2020, ce sont plus de 2,3 milliards de données de santé en giga-octets qui sont attendues, 80 000 objets connectés et 50 000 applications santé en France.

L’interopérabilité, un service crucial dans l’univers du numérique en santé

L’interopérabilité a pour objectif de transmettre l’information entre tous les systèmes d’information de santé. Dans ce contexte où les services de santé sont en pleine transformation digitale pour accompagner les acteurs de santé, l’interopérabilité est capitale. Elle conditionne l’avenir même du secteur. Cette vidéo revient en détail sur son fonctionnement, son rôle, ses apports et la manière dont elle peut opérer efficacement. La dématérialisation des données nécessite la définition de langages communs aux systèmes d’information donc de nouveaux développements à chaque fois que deux systèmes d’information veulent échanger ou partager des données. L’interopérabilité va permettre d’échanger des données de santé, mais également de les interpréter, et de les afficher d’une manière conviviale. Grâce à la mise en place de ces services, un médecin pourra, par exemple, consacrer plus de temps à une consultation.

Notre système de santé est en pleine mutation digitale et les dispositifs médicaux permettent de générer de précieuses informations pour notamment améliorer la qualité de vie des patients. Le secteur des dispositifs médicaux représente une grande famille de produits diversifiés dont toutes les facettes sont exposées à travers des vidéos (disponibles à l’adresse suivante https://vimeo.com/album/4278451 ) et les 23 livrets thématiques des innovations technologiques consultables et téléchargeables gratuitement sur le site internet du Snitem.

Source : Snitem








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents