Edition du 18-07-2019

Accueil » E-santé » Et aussi

Numérique en santé : deux vidéos pour tout comprendre

Publié le lundi 11 mars 2019

Le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (Snitem) a décidé de consacrer deux nouvelles webséries aux enjeux du numérique en santé en traitant deux questions d’actualité : les données de santé et l’interopérabilité. Ces deux nouveaux épisodes complètent la série de vidéos sur le dispositif médical.

Les données de santé occupent une place de plus en plus importante dans notre système de santé. L’exploitation de ces données représente un enjeu majeur pour développer notre système de soins, mais aussi pour améliorer la recherche et la performance de nos organisations. Afin de pouvoir analyser, agréger, échanger ces données de santé, l’interopérabilité entre en jeu, et son rôle crucial dans la santé connectée doit être mis en avant afin que tous les acteurs y soient sensibilisés.

Grâce à ces leviers – production de données de santé et interopérabilité -, les données seront partagées entre tous les systèmes d’information de santé : hôpitaux, pharmacies, laboratoires d’analyse biologique, cabinet de radiologie, cliniciens et patients. Le Snitem, pour présenter les enjeux du numérique en santé a produit deux vidéos pédagogiques et ludiques.

 Les données de santé, des informations qualifiées et protégées

Les données de santé jouent un rôle important dans notre système de santé puisqu’elles participent, entre autres, à la recherche et au développement, à l’innovation, à l’organisation des soins et à l’écosystème médical. Cette vidéo rappelle la nature de ces données, d’où elles viennent, la manière dont elles sont générées et stockées mais aussi l’utilisation de celles-ci.
L’exploitation de ces données nécessite un encadrement et une sécurisation stricts. Dans ce contexte, la création du Health Data Hub en France prend tout son sens. Cette structure innovante à guichet unique permet de collecter et exploiter des données de santé pour enrichir celles du Syndicat National des Données de Santé (SNDS). D’ici 2020, ce sont plus de 2,3 milliards de données de santé en giga-octets qui sont attendues, 80 000 objets connectés et 50 000 applications santé en France.

L’interopérabilité, un service crucial dans l’univers du numérique en santé

L’interopérabilité a pour objectif de transmettre l’information entre tous les systèmes d’information de santé. Dans ce contexte où les services de santé sont en pleine transformation digitale pour accompagner les acteurs de santé, l’interopérabilité est capitale. Elle conditionne l’avenir même du secteur. Cette vidéo revient en détail sur son fonctionnement, son rôle, ses apports et la manière dont elle peut opérer efficacement. La dématérialisation des données nécessite la définition de langages communs aux systèmes d’information donc de nouveaux développements à chaque fois que deux systèmes d’information veulent échanger ou partager des données. L’interopérabilité va permettre d’échanger des données de santé, mais également de les interpréter, et de les afficher d’une manière conviviale. Grâce à la mise en place de ces services, un médecin pourra, par exemple, consacrer plus de temps à une consultation.

Notre système de santé est en pleine mutation digitale et les dispositifs médicaux permettent de générer de précieuses informations pour notamment améliorer la qualité de vie des patients. Le secteur des dispositifs médicaux représente une grande famille de produits diversifiés dont toutes les facettes sont exposées à travers des vidéos (disponibles à l’adresse suivante https://vimeo.com/album/4278451 ) et les 23 livrets thématiques des innovations technologiques consultables et téléchargeables gratuitement sur le site internet du Snitem.

Source : Snitem








MyPharma Editions

Roche s’allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Publié le 17 juillet 2019
Roche s'allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Matrice, le programme d’entrepreneuriat issu de l’École 42, a lancé la « Matrice Santé & Numérique », en collaboration avec Roche, 1er investisseur mondial en R&D dans le monde de la santé. Son ambition ? Faire collaborer des étudiants issus d’univers différents et complémentaires (informatique, juridique, design, sciences, commerce) pour répondre aux besoins d’usage en santé grâce aux nouvelles technologies.

Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l’utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Publié le 17 juillet 2019
Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l'utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Pherecydes Pharma et BIOASTER, l’Institut Français de Recherche en Microbiologie et sur les Maladies Infectieuses, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration. Ce projet, appelé PhagUTI, représente une occasion unique pour les partenaires de capitaliser sur l’expertise de BIOASTER dans les modèles précliniques et la vaste expérience de Pherecydes Pharma en matière de sélection, de caractérisation et de production de bactériophages.

Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l’apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Publié le 16 juillet 2019
Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l'apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Medesis Pharma a annoncé la signature avec Transgene d’un accord de recherche collaborative afin d’appliquer la technologie Aonys® au traitement des tumeurs par les virus oncolytiques. Cette collaboration permet de tester une approche innovante de modulation du micro-environnement tumoral, permettant d’augmenter l’activité et le domaine d’emploi des virus oncolytiques.

GeNeuro : une publication de Frontiers in Genetics met en avant le rôle des virus à ADN cachés dans les pathologies neurologiques

Publié le 16 juillet 2019
GeNeuro : une publication de Frontiers in Genetics met en avant le rôle des virus à ADN cachés dans les pathologies neurologiques

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), a annoncé une publication de Frontiers in Genetics mettant en avant l’existence de liens entre les rétrovirus endogènes humains (HERV) et plusieurs pathologies neurologiques très difficiles à traiter.

Servier Australia & BioCurate concluent un accord de collaboration

Publié le 16 juillet 2019
Servier Australia & BioCurate concluent un accord de collaboration

Servier Australia, filiale du groupe pharmaceutique Servier, et BioCurate, une joint-venture détenue par l’Université de Monash et l’Université de Melbourne avec le soutien du gouvernement de l’État de Victoria, ont conclu un accord afin de partager leurs expertises commerciales et scientifiques dans le but d’accélérer la découverte de nouveaux traitements et médicaments.

Les HCL et Lyonbiopôle lancent un appel à projets pour favoriser les collaborations entre PME et cliniciens

Publié le 12 juillet 2019
Les HCL et Lyonbiopôle lancent un appel à projets pour favoriser les collaborations entre PME et cliniciens

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et Lyonbiopôle lancent leur troisième appel à projets à l’occasion de la Journée Innovation Clinique organisée par le pôle de compétitivité santé ce jeudi 27 juin. Ce dernier vise à stimuler l’innovation en santé et à favoriser les rencontres entre deux écosystèmes qui ont beaucoup à gagner en travaillant main dans la main. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 11 octobre 2019.

GenSight Biologics : fin du recrutement de son étude de Phase III avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

Publié le 12 juillet 2019
GenSight Biologics : fin du recrutement de son étude de Phase III avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la fin du recrutement de REFLECT, une étude clinique de Phase III avec GS010 dans le traitement de la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL), en avance par rapport aux objectifs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents