Edition du 20-08-2018

Officine : plus de 2,7 millions de français ont ouvert un Dossier Pharmaceutique

Publié le vendredi 27 mars 2009

Officine : plus de 2,7 millions de français ont ouvert un Dossier PharmaceutiqueTrois mois après le début de la généralisation par décret du dossier pharmaceutique (DP), ce dernier a bénéficié d’un déploiement rapide. Prés de 30% des officines y sont déjà raccordées et plus de 2 700 000 français ont déjà ouvert un DP.

Déjà près de 6 940 officines raccordées au DP, 800 nouvelles officines équipées chaque mois et 86% des patients sollicités qui adhèrent au service… Un premier trimestre positif pour le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens qui travaille aujourd’hui à optimiser cet outil de santé publique.

Sécuriser la chaîne pharmaceutique
« Le Dossier Pharmaceutique représente une avancée dans la coordination des soins. Déployé, il permettra de lutter efficacement contre l’iatrogénie et les redondances. Mais il peut faire davantage et participer à la sécurisation de l’ensemble de la chaîne pharmaceutique. » a déclaré Jean Parrot, Président du CNOP.

Le  rendre accessible à l’hôpital
Dans cette optique, le CNOP lancera donc une expérimentation régionale pour tester les moyens à mettre en oeuvre pour relier les logiciels des pharmacies hospitalières avec ceux des officines de ville lors de la dispensation aux patients en ambulatoire des médicaments de la Réserve hospitalière mis en double dispensation ville et hôpital.

Améliorer la traçabilité des médicaments
Fréquemment, l’industrie pharmaceutique retire du marché des lots de médicaments. Une alerte validée par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) est alors transmise aux distributeurs et aux pharmaciens d’officine. « A ce jour, il n’est cependant pas possible de savoir quels patients ont acquis un produit retiré du marché ? Or cette information est cruciale lorsque le retrait de lot concerne un produit à haut risque » », constate l’ordre des Pharmaciens.

Le CNOP travaille donc au développement d’une nouvelle fonctionnalité : la traçabilité de chaque lot jusqu’au patient qui  permettra d’identifier et de contacter ceux ayant reçu un produit retiré. En pratique, dans un premier temps : l’hébergeur du Dossier Pharmaceutique pourra diffuser en temps réel les avis de retraits de lots et les alertes sanitaires. Toutes les officines connectées recevront ces informations 24/24 h. La vente des lots retirés pourra être automatiquement bloquée et l’industriel sera immédiatement informé de leur localisation.

Ultérieurement, avec une identification étendue à la boîte, la traçabilité pourra permettre de détecter les contrefaçons, lesquelles représentent un danger pour la santé publique. Le pharmacien pourra en effet les détecter lors de la dispensation par la saisie et le contrôle d’un code attribué séparément à chaque boîte par l’industriel.

Source : CNOP








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions