Edition du 19-10-2021

Oncodesign annonce la découverte de nouvelles molécules inhibitrices dans les maladies inflammatoires

Publié le mardi 30 septembre 2014

Oncodesign, la société de biotechnologie basée à Dijon, vient d’annoncer la découverte de nouveaux inhibiteurs de kinases dans le domaine des maladies inflammatoires et le dépôt de 3 nouveaux brevets issus de sa technologie Nanocyclix.

Le 5 Septembre 2014, l’équipe scientifique d’Oncodesign a co-signé l’article « L’inhibition de la kinase RIP2 contribue à soulager les maladies inflammatoires » dans le Journal of Biological Chemistry. Cette publication, réalisée en étroite collaboration avec le Dr. Derek Abbott, Professeur au Département de Pathologie de l’Université Case Western Reserve à Cleveland dans l’Ohio, expert en maladies inflammatoires et en particulier de la kinase RIP2, suggère que l’inhibition de RIP2 puisse être efficace dans le traitement des maladies inflammatoires et auto-immunes comme la maladie de Crohn, l’asthme ou la polyarthrite rhumatoïde, des maladies qui touchent des millions de patients chaque année. Grâce à la technologie Nanocyclix, de nouveaux inhibiteurs de RIP2 ont été découverts et leur efficacité prouvée.

L’article met ainsi en évidence le rôle de la kinase RIP2 dans les maladies auto-immunes et inflammatoires, et l’efficacité in vitro et in vivo des nouvelles molécules inhibitrices de la kinase RIP2 d’Oncodesign.

RIP2 est une kinase impliquée dans la production d’une réaction inflammatoire, en réponse à une infection bactérienne. Toutefois, on associe également de nombreuses maladies inflammatoires et auto-immunes comme la maladie de Crohn, la sarcoïdose et l’arthrite inflammatoire, à une sur-activation de la voie de signalisation impliquant RIP2, ce qui rend l’inhibition de RIP2 d’autant plus utile dans une optique thérapeutique. A ce jour, aucun inhibiteur de RIP2 n’a atteint les phases de développement clinique, et ce en dépit d’importants besoins médicaux. Les molécules décrites dans l’article scientifique sont des candidats médicaments prometteurs, à partir desquels des inhibiteurs encore plus spécifiques pourront être développés et utilisés en clinique.

« Grâce à la puissance de notre plateforme Nanocyclix dédiée à la découverte d’inhibiteurs de kinases de nouvelle génération, nous réalisons des progrès de bonne augure dans nos programmes de découverte. La publication d’un article dans le Journal of Biological Chemistry, une revue réputée dans le milieu scientifique, en collaboration avec le laboratoire du Dr. Derek Abbott, apporte une nouvelle preuve de l’intérêt des inhibiteurs de RIP2 d’Oncodesign pour traiter les maladies inflammatoires et auto-immunes. Notre plateforme Nanocyclix a produit des inhibiteurs sélectifs et spécifiques de cette kinase, ce qui représente une approche particulièrement innovante pour répondre à un besoin médical encore largement insatisfait », explique le Dr. Jan Hoflack, Directeur Scientifique d’Oncodesign. « RIP2 est un nouvel exemple où notre technologie Nanocyclix permet d’identifier des inhibiteurs sélectifs et spécifiques pour des kinases qui présentent un fort intérêt médical mais pour lesquelles la chimie était restée inefficace jusqu’à ce jour ».

Dépôt de 3 nouveaux brevets

Le 18 Septembre 2014, l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) a publié 3 nouveaux brevets d’Oncodesign protégeant les macrocycles inhibiteurs de RIP2, SIK et LRRK2 et leurs applications thérapeutiques dans les maladies inflammatoires, les troubles neurodégénératifs et l’oncologie.

« La publication de ces 3 brevets supplémentaires, portant sur des nouvelles kinases d’intérêt ciblées par notre technologie Nanocyclix, nous permet non seulement de faire un pas de plus en direction du traitement de maladies graves sans traitement connu, mais également d’assurer une bonne protection de nos inhibiteurs spécifiques et sélectifs, et des découvertes que nous avons faites. Notre objectif est aujourd’hui de poursuivre nos programmes en établissant la preuve de concept préclinique et la sélection de candidat-médicaments, avant d’entamer nos premières études cliniques pour traiter ces maladies dévastatrices où le besoin médical reste très important », ajoute Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents