Edition du 20-05-2022

Oncodesign annonce la découverte de nouvelles molécules inhibitrices dans les maladies inflammatoires

Publié le mardi 30 septembre 2014

Oncodesign, la société de biotechnologie basée à Dijon, vient d’annoncer la découverte de nouveaux inhibiteurs de kinases dans le domaine des maladies inflammatoires et le dépôt de 3 nouveaux brevets issus de sa technologie Nanocyclix.

Le 5 Septembre 2014, l’équipe scientifique d’Oncodesign a co-signé l’article « L’inhibition de la kinase RIP2 contribue à soulager les maladies inflammatoires » dans le Journal of Biological Chemistry. Cette publication, réalisée en étroite collaboration avec le Dr. Derek Abbott, Professeur au Département de Pathologie de l’Université Case Western Reserve à Cleveland dans l’Ohio, expert en maladies inflammatoires et en particulier de la kinase RIP2, suggère que l’inhibition de RIP2 puisse être efficace dans le traitement des maladies inflammatoires et auto-immunes comme la maladie de Crohn, l’asthme ou la polyarthrite rhumatoïde, des maladies qui touchent des millions de patients chaque année. Grâce à la technologie Nanocyclix, de nouveaux inhibiteurs de RIP2 ont été découverts et leur efficacité prouvée.

L’article met ainsi en évidence le rôle de la kinase RIP2 dans les maladies auto-immunes et inflammatoires, et l’efficacité in vitro et in vivo des nouvelles molécules inhibitrices de la kinase RIP2 d’Oncodesign.

RIP2 est une kinase impliquée dans la production d’une réaction inflammatoire, en réponse à une infection bactérienne. Toutefois, on associe également de nombreuses maladies inflammatoires et auto-immunes comme la maladie de Crohn, la sarcoïdose et l’arthrite inflammatoire, à une sur-activation de la voie de signalisation impliquant RIP2, ce qui rend l’inhibition de RIP2 d’autant plus utile dans une optique thérapeutique. A ce jour, aucun inhibiteur de RIP2 n’a atteint les phases de développement clinique, et ce en dépit d’importants besoins médicaux. Les molécules décrites dans l’article scientifique sont des candidats médicaments prometteurs, à partir desquels des inhibiteurs encore plus spécifiques pourront être développés et utilisés en clinique.

« Grâce à la puissance de notre plateforme Nanocyclix dédiée à la découverte d’inhibiteurs de kinases de nouvelle génération, nous réalisons des progrès de bonne augure dans nos programmes de découverte. La publication d’un article dans le Journal of Biological Chemistry, une revue réputée dans le milieu scientifique, en collaboration avec le laboratoire du Dr. Derek Abbott, apporte une nouvelle preuve de l’intérêt des inhibiteurs de RIP2 d’Oncodesign pour traiter les maladies inflammatoires et auto-immunes. Notre plateforme Nanocyclix a produit des inhibiteurs sélectifs et spécifiques de cette kinase, ce qui représente une approche particulièrement innovante pour répondre à un besoin médical encore largement insatisfait », explique le Dr. Jan Hoflack, Directeur Scientifique d’Oncodesign. « RIP2 est un nouvel exemple où notre technologie Nanocyclix permet d’identifier des inhibiteurs sélectifs et spécifiques pour des kinases qui présentent un fort intérêt médical mais pour lesquelles la chimie était restée inefficace jusqu’à ce jour ».

Dépôt de 3 nouveaux brevets

Le 18 Septembre 2014, l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) a publié 3 nouveaux brevets d’Oncodesign protégeant les macrocycles inhibiteurs de RIP2, SIK et LRRK2 et leurs applications thérapeutiques dans les maladies inflammatoires, les troubles neurodégénératifs et l’oncologie.

« La publication de ces 3 brevets supplémentaires, portant sur des nouvelles kinases d’intérêt ciblées par notre technologie Nanocyclix, nous permet non seulement de faire un pas de plus en direction du traitement de maladies graves sans traitement connu, mais également d’assurer une bonne protection de nos inhibiteurs spécifiques et sélectifs, et des découvertes que nous avons faites. Notre objectif est aujourd’hui de poursuivre nos programmes en établissant la preuve de concept préclinique et la sélection de candidat-médicaments, avant d’entamer nos premières études cliniques pour traiter ces maladies dévastatrices où le besoin médical reste très important », ajoute Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents