Edition du 24-09-2020

Oncodesign va acquérir le centre de recherches de GSK en France

Publié le mercredi 28 septembre 2016

Oncodesign va acquérir le centre de recherches de GSK en FranceGSK et Oncodesign ont annoncé mercredi la signature d’un accord pour l’acquisition par Oncodesign du Centre de Recherches François Hyafil de GSK, situé à Villebon-sur-Yvette (Essonne), au coeur du cluster de Paris-Saclay. Cet accord inclut également le transfert de l’équipe de 57 collaborateurs hautement qualifiés dans la recherche de nouveaux médicaments, qui travaille actuellement sur le site.

Selon les termes de l’accord, GSK apportera à Oncodesign un financement de 35 millions d’euros sur une période de quatre ans. Cette somme permettra à Oncodesign d’intégrer le site et ses compétences, et d’assurer la continuité de l’emploi, pendant cette période, des collaborateurs transférés. L’accord doit entrer en vigueur de manière inconditionnelle au plus tard le 1er décembre 2016.

Fondé en 1987 et implanté en 2010 dans un nouveau bâtiment de recherche à la pointe de la technologie, le Centre de Recherches François Hyafil est une unité de recherche flexible (« Flexible Discovery Unit ») qui apportait des connaissances et des ressources scientifiques devant contribuer à la découverte de nouveaux médicaments et à l’éclosion de nouvelles technologies au sein de GSK. Doté de compétences à la fois en chimie médicinale, biologie, pharmacologie in vivo et pharmacocinétique, le centre dispose d’une large expérience dans de nombreux domaines thérapeutiques.

« Nous sommes très heureux d’accueillir les collaborateurs du Centre de Recherches François Hyafil, des spécialistes de réputation internationale. Cette acquisition stratégique du centre de recherches de GSK permet de franchir une nouvelle étape clé dans le développement d’Oncodesign, et cela sans effet dilutif pour ses actionnaires. Elle va permettre à Oncodesign de dynamiser ses programmes de découverte de médicaments et ses activités d’expérimentation, et de se positionner en tant qu’acteur majeur sur le marché des ‘Full Drug Discovery Services’, un nouveau marché pour Oncodesign » déclare Philippe Genne, Président-Directeur Général et fondateur d’Oncodesign.

« En nous dotant de nouvelles capacités à même d’améliorer notre productivité aussi bien en oncologie qu’hors-oncologie, cette acquisition renforcera également nos partenariats stratégiques avec IPSEN, BMS et UCB, ainsi que nos propres programmes de découverte de médicaments basés sur la technologie Nanocyclix. Nous allons ainsi significativement accroître notre expertise scientifique dans l’un des centres de recherche les plus modernes de France et acquérir des savoir-faire complémentaires aux nôtres, hors-oncologie. Associée à notre présence sur le campus d’innovation ouverte d’Ipsen, l’intégration du Centre de Recherches François Hyafil consolide encore notre présence au sein du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay, et nous permettra de bénéficier de l’innovation de cette région en complément de celle de notre site de Dijon. », poursuit-il.

En 2015, GSK a rationalisé ses activités de Recherche & Développement pour les consolider autour de deux principaux centres à Upper Providence, aux États-Unis, et à Stevenage, au Royaume-Uni. Cela s’est ainsi traduit par une réduction du nombre de sites de R&D satellites soutenant les activités sur ces deux pôles centraux. Par conséquent, GSK a annoncé en septembre 2015 qu’il recherchait une entreprise solide pour reprendre son Centre de Recherches François Hyafil et maintenir une activité sur le site.

« GSK s’est engagé pleinement pour rechercher une entreprise établie, avec une forte R&D, pour reprendre le Centre de Recherches François Hyafil, et je me réjouis que cet accord permette de sécuriser l’avenir des scientifiques hautement qualifiés de ce site au sein de la communauté scientifique française, » commente Jean-François Brochard, Président de GSK France.

Dave Allen, Senior Vice President de GSK Pharmaceuticals R&D, ajoute : « Oncodesign est une société française en forte croissance, avec des technologies et des programmes très innovants, qui a un projet solide pour la réussite à long terme du Centre de Recherches François Hyafil. L’acquisition de ce site permettra ainsi à ses scientifiques de poursuivre la découverte de nouveaux médicaments. Je suis très heureux que nous ayons conclu cet accord avec Oncodesign, et suis convaincu de la bonne intégration de l’équipe dans l’entreprise dont elle fera pleinement partie. »

Source : Oncodesign / GSK








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents