Edition du 24-01-2022

Oncodesign atteint une étape déterminante dans le développement de son programme RIPK2

Publié le mercredi 26 juin 2019

Oncodesign atteint une étape déterminante dans le développement de son programme RIPK2Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé aujourd’hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de son programme de découverte d’inhibiteurs de la kinase RIPK2.

RIPK2 (ou RIP2 : Receptor Interacting Protein Kinase 2) est une kinase impliquée dans l’activation des réponses innées du système immunitaire. RIPK2 est activée à l’occasion d’une infection bactérienne afin d’éliminer les cellules infectées. Cette défense naturelle pourrait néanmoins être à l’origine de multiples maladies auto-immunes, comme la maladie de Crohn, l’arthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaques, fléaux pour des millions de personnes dans le monde avec de lourds impacts sociaux-économiques pour la société.

À partir de sa plateforme de chimie médicinale Nanocyclix, une technologie propriétaire permettant la sélection d’inhibiteurs de kinases très puissants et sélectifs, Oncodesign s’est engagée dans un programme d’optimisation d’inhibiteurs de RIPK2 qui a conduit à l’identification d’un produit caractérisé au stade de pré-candidat. Les propriétés pharmacocinétiques de ce composé doivent désormais être évaluées, validées et complétées par des études de toxicité. Cette étape constitue ainsi un avancement majeur vers la sélection d’un candidat médicament pour entrer ensuite en phase de développement préclinique, étape précédent la déclaration d’IND (Investigational New Drug) et les premières études cliniques.

Jan Hoflack, Directeur Scientifique d’Oncodesign, explique : « Le programme de découverte RIPK2 a généré des résultats extrêmement prometteurs. Nous disposons aujourd’hui d’un pré-candidat médicament, puissant et sélectif, avec le potentiel d’administration à faibles doses limitant le risque d’effets secondaires pour les patients. En parallèle, nous avons significativement avancé dans la compréhension de la pharmacologie liée à l’inhibition de la voie RIPK2. Cette molécule devrait passer avec succès de nouveaux tests de pharmacocinétique et de toxicologie préliminaires avant d’obtenir le statut de candidat médicament d’ici fin 2019 et entrer ensuite en phase de développement préclinique ».

Philippe Genne, Fondateur et PDG d’Oncodesign, commente : « C’est une étape déterminante pour le développement de notre portefeuille d’inhibiteurs de kinases, au regard des investissements majeurs réalisés par Oncodesign depuis la reprise du centre de Recherche des Ulis. Après l’annonce du partenariat de découverte avec Servier au mois de mars, la dynamique positive d’Oncodesign se poursuit activement en 2019 ».

Le marché des thérapies immuno-inflammatoires représente près de 56 milliards de dollars en 2017 (1), avec un grand besoin en nouvelles thérapies différenciantes au regard des réponses partielles apportées par les traitements actuels. Des inhibiteurs de kinases comme RIPK2 ont le potentiel d’augmenter l’arsenal thérapeutique dans ce domaine avec des petites molécules utilisables par administration orale.

______________________________

1 Global Data, 2018

Source : Oncodesign

 








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents