Edition du 17-09-2019

Oncodesign atteint une étape déterminante dans le développement de son programme RIPK2

Publié le mercredi 26 juin 2019

Oncodesign atteint une étape déterminante dans le développement de son programme RIPK2Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé aujourd’hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de son programme de découverte d’inhibiteurs de la kinase RIPK2.

RIPK2 (ou RIP2 : Receptor Interacting Protein Kinase 2) est une kinase impliquée dans l’activation des réponses innées du système immunitaire. RIPK2 est activée à l’occasion d’une infection bactérienne afin d’éliminer les cellules infectées. Cette défense naturelle pourrait néanmoins être à l’origine de multiples maladies auto-immunes, comme la maladie de Crohn, l’arthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaques, fléaux pour des millions de personnes dans le monde avec de lourds impacts sociaux-économiques pour la société.

À partir de sa plateforme de chimie médicinale Nanocyclix, une technologie propriétaire permettant la sélection d’inhibiteurs de kinases très puissants et sélectifs, Oncodesign s’est engagée dans un programme d’optimisation d’inhibiteurs de RIPK2 qui a conduit à l’identification d’un produit caractérisé au stade de pré-candidat. Les propriétés pharmacocinétiques de ce composé doivent désormais être évaluées, validées et complétées par des études de toxicité. Cette étape constitue ainsi un avancement majeur vers la sélection d’un candidat médicament pour entrer ensuite en phase de développement préclinique, étape précédent la déclaration d’IND (Investigational New Drug) et les premières études cliniques.

Jan Hoflack, Directeur Scientifique d’Oncodesign, explique : « Le programme de découverte RIPK2 a généré des résultats extrêmement prometteurs. Nous disposons aujourd’hui d’un pré-candidat médicament, puissant et sélectif, avec le potentiel d’administration à faibles doses limitant le risque d’effets secondaires pour les patients. En parallèle, nous avons significativement avancé dans la compréhension de la pharmacologie liée à l’inhibition de la voie RIPK2. Cette molécule devrait passer avec succès de nouveaux tests de pharmacocinétique et de toxicologie préliminaires avant d’obtenir le statut de candidat médicament d’ici fin 2019 et entrer ensuite en phase de développement préclinique ».

Philippe Genne, Fondateur et PDG d’Oncodesign, commente : « C’est une étape déterminante pour le développement de notre portefeuille d’inhibiteurs de kinases, au regard des investissements majeurs réalisés par Oncodesign depuis la reprise du centre de Recherche des Ulis. Après l’annonce du partenariat de découverte avec Servier au mois de mars, la dynamique positive d’Oncodesign se poursuit activement en 2019 ».

Le marché des thérapies immuno-inflammatoires représente près de 56 milliards de dollars en 2017 (1), avec un grand besoin en nouvelles thérapies différenciantes au regard des réponses partielles apportées par les traitements actuels. Des inhibiteurs de kinases comme RIPK2 ont le potentiel d’augmenter l’arsenal thérapeutique dans ce domaine avec des petites molécules utilisables par administration orale.

______________________________

1 Global Data, 2018

Source : Oncodesign

 








MyPharma Editions

Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Publié le 17 septembre 2019
Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Poxel a annoncé aujourd’hui le lancement d’une étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, chez des sujets sains afin d’évaluer l’innocuité, la tolérance et le profil pharmacocinétique (PK), et contribuer à la détermination de la dose pour une étude pivotale du PXL065. Cette étude vise à confirmer l’exposition relative et la proportionnalité des doses du PXL065.

Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l’INCa

Publié le 17 septembre 2019
Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l'INCa

Alain Eychène, directeur de recherche à l’Inserm, vient de prend la direction du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer. De par cette nouvelle fonction, il devient également directeur de l’Institut multi-organismes cancer d’AVIESAN[1]. Il dirigera par ailleurs l’institut thématique cancer de l’Inserm.

Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Publié le 17 septembre 2019
Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), de mener deux essais cliniques de Phase 1 de TG4050, premier candidat produit issu de la plateforme myvac™. TG4050 est une immunothérapie individualisée conçue pour permettre au système immunitaire des patients de lutter contre leurs tumeurs.

Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Publié le 16 septembre 2019
Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Le groupe pharmaceutique italien Menarini vient d’annoncer que son Conseil d’administration a nommé Elcin Barker Ergun au poste de présidente-directrice générale du groupe.

Diabète : Sanofi et Abbott s’associent pour intégrer les technologies de mesure de la glycémie et d’administration d’insuline

Publié le 16 septembre 2019
Diabète : Sanofi et Abbott s’associent pour intégrer les technologies de mesure de la glycémie et d’administration d’insuline

Deux leaders mondiaux du diabète, Sanofi et Abbott, vont collaborer pour intégrer les technologies de mesure de la glycémie et d’administration d’insuline afin de simplifier davantage la manière dont les patients atteints de diabète prennent en charge leur maladie.

GeNeuro : le temelimab montre des effets neuroprotecteurs à long terme dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le 16 septembre 2019
GeNeuro : le temelimab montre des effets neuroprotecteurs à long terme dans la SEP récurrente-rémittente

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre des maladies neurologiques et des maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) et le diabète de type 1 (DT1), a annoncé aujourd’hui avoir présenté les effets neuroprotecteurs de temelimab chez les patients atteints de SEP, leur extension pendant 96 semaines, ainsi que l’utilisation sans danger et bien tolérée du candidat-médicament.

Noxxon : recrutement des patients dans l’essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Publié le 13 septembre 2019
Noxxon : recrutement des patients dans l'essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé le début du recrutement de patients nouvellement diagnostiqués d’un cancer du cerveau dans un essai clinique de phase I/II associant le NOX-A12, un inhibiteur du CXCL12, à la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents