Edition du 20-01-2021

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2

Publié le mercredi 6 décembre 2017

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs des kinases MNK1 et MNK2 (MNK1/2) en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

MNK1 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 1) et MNK2 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 2) sont des kinases impliquées dans la transcription précoce de gènes, nécessaire à la croissance et à la différentiation des cellules normales. L’inhibition des kinases MNK1 et MNK2 limite la dérégulation de la protéine eIF4e, surexprimée dans un grand nombre de cancers et un signe de mauvais pronostique pour les patients. Leur dérégulation peut aboutir à la résistance à différents traitements au travers de plusieurs mécanismes et à la diminution de la réponse immune anti-tumorale. À contrario, des inhibiteurs spécifiques de ces cibles pourraient améliorer l’efficacité des traitements existants. Ce programme d’Oncodesign représente ainsi une piste prometteuse dans la recherche de nouveaux traitements contre un grand nombre de cancers, dont ceux de la tête et du cou, du colon, du sein ou de la vessie.

En phase « Probe to Lead », le programme MNK1/2 a généré des résultats positifs dans un modèle cellulaire exprimant le mécanisme d’action concerné. Cela a permis à Oncodesign de sélectionner deux séries de molécules Nanocyclix pour entrer en phase de « Lead Optimization » pouvant aboutir à des candidats médicaments « best in class ». Cette étape permettra d’initier une série exhaustive de tests biologiques in vitro et in vivo, en parallèle d’un parcours d’optimisation en chimie médicinale des molécules inhibitrices déjà identifiées. Elle peut prendre jusqu’à 36 mois, et connait typiquement un taux de succès de 50%. Cette décision impliquera la mise en place d’une équipe de chimie médicinale dédiée au projet au sein des équipes de recherche d’Oncodesign.

« Après le programme ALK1, MNK1/2 est le deuxième programme qui entre en phase de Lead Optimization dans un délai très court, grâce aux compétences et aux moyens supplémentaires investis dans nos projets de Drug Discovery depuis l’intégration du centre de recherches François Hyafil, » commente Jan Hoflack, Directeur Scientifique et Directeur des Opérations d’Oncodesign. « L’inhibition ciblée de MNK1/2 est une approche particulièrement complémentaire de celle des immunothérapies actuelles, car elle apporterait, pour de nombreux types de cancers, de nouvelles solutions de médecine de précision aux patients. »

« Ce franchissement d’étape illustre la progression de notre portefeuille d’inhibiteurs de kinases en oncologie, avec des applications extrêmement intéressantes en combinaison thérapeutique pour abolir la résistance à certains traitements anticancéreux. C’est un nouvel exemple du potentiel de la technologie Nanocyclix à générer, très tôt dans le processus de drug discovery, des molécules avec des propriétés prometteuses sur des cibles d’intérêt encore peu explorées à ce jour, » ajoute Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign. « Compte-tenu du taux d’attrition propre à cette phase de Lead Optimisation, nous poursuivons à ce stade plusieurs programmes prometteurs, visant différentes kinases, et comptons encore accélérer le rythme de nos découvertes. »

À ce jour, le portefeuille d’inhibiteurs de kinases d’Oncodesign compte 12 programmes, dont 4 en phase de Lead Optimization (MNK1/2, ALK1, LRRK2, RIPK2) et un en phase 0/1 d’étude clinique (radiotraceur EGFR), avec pour ce dernier de premiers résultats chez l’homme attendus d’ici la fin de l’année.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents