Edition du 19-01-2019

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2

Publié le mercredi 6 décembre 2017

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs des kinases MNK1 et MNK2 (MNK1/2) en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

MNK1 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 1) et MNK2 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 2) sont des kinases impliquées dans la transcription précoce de gènes, nécessaire à la croissance et à la différentiation des cellules normales. L’inhibition des kinases MNK1 et MNK2 limite la dérégulation de la protéine eIF4e, surexprimée dans un grand nombre de cancers et un signe de mauvais pronostique pour les patients. Leur dérégulation peut aboutir à la résistance à différents traitements au travers de plusieurs mécanismes et à la diminution de la réponse immune anti-tumorale. À contrario, des inhibiteurs spécifiques de ces cibles pourraient améliorer l’efficacité des traitements existants. Ce programme d’Oncodesign représente ainsi une piste prometteuse dans la recherche de nouveaux traitements contre un grand nombre de cancers, dont ceux de la tête et du cou, du colon, du sein ou de la vessie.

En phase « Probe to Lead », le programme MNK1/2 a généré des résultats positifs dans un modèle cellulaire exprimant le mécanisme d’action concerné. Cela a permis à Oncodesign de sélectionner deux séries de molécules Nanocyclix pour entrer en phase de « Lead Optimization » pouvant aboutir à des candidats médicaments « best in class ». Cette étape permettra d’initier une série exhaustive de tests biologiques in vitro et in vivo, en parallèle d’un parcours d’optimisation en chimie médicinale des molécules inhibitrices déjà identifiées. Elle peut prendre jusqu’à 36 mois, et connait typiquement un taux de succès de 50%. Cette décision impliquera la mise en place d’une équipe de chimie médicinale dédiée au projet au sein des équipes de recherche d’Oncodesign.

« Après le programme ALK1, MNK1/2 est le deuxième programme qui entre en phase de Lead Optimization dans un délai très court, grâce aux compétences et aux moyens supplémentaires investis dans nos projets de Drug Discovery depuis l’intégration du centre de recherches François Hyafil, » commente Jan Hoflack, Directeur Scientifique et Directeur des Opérations d’Oncodesign. « L’inhibition ciblée de MNK1/2 est une approche particulièrement complémentaire de celle des immunothérapies actuelles, car elle apporterait, pour de nombreux types de cancers, de nouvelles solutions de médecine de précision aux patients. »

« Ce franchissement d’étape illustre la progression de notre portefeuille d’inhibiteurs de kinases en oncologie, avec des applications extrêmement intéressantes en combinaison thérapeutique pour abolir la résistance à certains traitements anticancéreux. C’est un nouvel exemple du potentiel de la technologie Nanocyclix à générer, très tôt dans le processus de drug discovery, des molécules avec des propriétés prometteuses sur des cibles d’intérêt encore peu explorées à ce jour, » ajoute Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign. « Compte-tenu du taux d’attrition propre à cette phase de Lead Optimisation, nous poursuivons à ce stade plusieurs programmes prometteurs, visant différentes kinases, et comptons encore accélérer le rythme de nos découvertes. »

À ce jour, le portefeuille d’inhibiteurs de kinases d’Oncodesign compte 12 programmes, dont 4 en phase de Lead Optimization (MNK1/2, ALK1, LRRK2, RIPK2) et un en phase 0/1 d’étude clinique (radiotraceur EGFR), avec pour ce dernier de premiers résultats chez l’homme attendus d’ici la fin de l’année.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

Publié le 17 janvier 2019
WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

WeHealth by Servier, la Direction e-santé du groupe Servier, a annoncé le lancement en France de Cardioskin™, un dispositif ambulatoire connecté qui permet d’enregistrer en continu l’activité cardiaque grâce à un monitorage ECG qui comporte 15 dérivations. Cette annonce intervient dans le cadre du congrès annuel des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie qui se tient à Paris du 16 au 19 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions