Edition du 18-08-2022

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2

Publié le mercredi 6 décembre 2017

Oncodesign : des résultats positifs pour son programme MNK1/2Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs des kinases MNK1 et MNK2 (MNK1/2) en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

MNK1 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 1) et MNK2 (MAP kinase-interacting serine/threonine kinase 2) sont des kinases impliquées dans la transcription précoce de gènes, nécessaire à la croissance et à la différentiation des cellules normales. L’inhibition des kinases MNK1 et MNK2 limite la dérégulation de la protéine eIF4e, surexprimée dans un grand nombre de cancers et un signe de mauvais pronostique pour les patients. Leur dérégulation peut aboutir à la résistance à différents traitements au travers de plusieurs mécanismes et à la diminution de la réponse immune anti-tumorale. À contrario, des inhibiteurs spécifiques de ces cibles pourraient améliorer l’efficacité des traitements existants. Ce programme d’Oncodesign représente ainsi une piste prometteuse dans la recherche de nouveaux traitements contre un grand nombre de cancers, dont ceux de la tête et du cou, du colon, du sein ou de la vessie.

En phase « Probe to Lead », le programme MNK1/2 a généré des résultats positifs dans un modèle cellulaire exprimant le mécanisme d’action concerné. Cela a permis à Oncodesign de sélectionner deux séries de molécules Nanocyclix pour entrer en phase de « Lead Optimization » pouvant aboutir à des candidats médicaments « best in class ». Cette étape permettra d’initier une série exhaustive de tests biologiques in vitro et in vivo, en parallèle d’un parcours d’optimisation en chimie médicinale des molécules inhibitrices déjà identifiées. Elle peut prendre jusqu’à 36 mois, et connait typiquement un taux de succès de 50%. Cette décision impliquera la mise en place d’une équipe de chimie médicinale dédiée au projet au sein des équipes de recherche d’Oncodesign.

« Après le programme ALK1, MNK1/2 est le deuxième programme qui entre en phase de Lead Optimization dans un délai très court, grâce aux compétences et aux moyens supplémentaires investis dans nos projets de Drug Discovery depuis l’intégration du centre de recherches François Hyafil, » commente Jan Hoflack, Directeur Scientifique et Directeur des Opérations d’Oncodesign. « L’inhibition ciblée de MNK1/2 est une approche particulièrement complémentaire de celle des immunothérapies actuelles, car elle apporterait, pour de nombreux types de cancers, de nouvelles solutions de médecine de précision aux patients. »

« Ce franchissement d’étape illustre la progression de notre portefeuille d’inhibiteurs de kinases en oncologie, avec des applications extrêmement intéressantes en combinaison thérapeutique pour abolir la résistance à certains traitements anticancéreux. C’est un nouvel exemple du potentiel de la technologie Nanocyclix à générer, très tôt dans le processus de drug discovery, des molécules avec des propriétés prometteuses sur des cibles d’intérêt encore peu explorées à ce jour, » ajoute Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign. « Compte-tenu du taux d’attrition propre à cette phase de Lead Optimisation, nous poursuivons à ce stade plusieurs programmes prometteurs, visant différentes kinases, et comptons encore accélérer le rythme de nos découvertes. »

À ce jour, le portefeuille d’inhibiteurs de kinases d’Oncodesign compte 12 programmes, dont 4 en phase de Lead Optimization (MNK1/2, ALK1, LRRK2, RIPK2) et un en phase 0/1 d’étude clinique (radiotraceur EGFR), avec pour ce dernier de premiers résultats chez l’homme attendus d’ici la fin de l’année.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents