Edition du 16-05-2021

Oncodesign : publication de résultats prometteurs pour le traitement du syndrome de l’homme de pierre (FOP)

Publié le vendredi 25 octobre 2019

Oncodesign : publication de résultats prometteurs pour le traitement du syndrome de l’homme de pierre (FOP)Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un article dans le journal Bone and Mineral Research présentant les résultats prometteurs des inhibiteurs de la kinase ALK2 issus de sa plateforme Nanocyclix®, dans le cadre d’un projet collaboratif international visant à identifier de nouveaux traitements pour le syndrome de l’homme de pierre.

Le syndrome de l’homme de pierre, aussi connu sous le nom de Fibrodysplasie Ossifiante Progressive (FOP), est une maladie génétique très rare et incurable qui touche une personne sur 2 millions dans le monde1. Elle entraîne une ossification progressive des tissus musculaires, limitant progressivement la mobilité et l’autonomie des patients et réduisant leur espérance de vie à 40 ans en moyenne.

La kinase ALK22 a été identifiée comme présentant une mutation activatrice chez plus de 90% des patients atteints du syndrome de l’homme de pierre, grâce aux travaux du Professeur Kaplan de la Faculté de Médecine de Pennsylvanie, aux États-Unis.

Grâce à sa plateforme Nanocyclix®, Oncodesign a identifié des inhibiteurs très sélectifs de la kinase ALK2 et de sa forme mutée. Des travaux menés en collaboration avec le Professeur Bullock (Université d’Oxford, Royaume-Uni) et le Professeur Ten Dijke (Institut de recherche médicale LUMC, Hollande), démontrent une inhibition significative de la différenciation/reprogrammation ostéogénique dans les cellules dérivées de patients FOP porteuses de la mutation.

Les travaux ont également permis de confirmer le mode d’interaction entre les molécules d’Oncodesign et la kinase ALK2, et ainsi optimiser une nouvelle série de composés présentant toutes les caractéristiques requises pour entrer en phase de preuve de concept préclinique in vivo.

Le professeur Peter Ten Dijke déclare : « Cette publication est le résultat d’une collaboration entre Oncodesign et l’Institut de recherche médicale LUMC autour du syndrome de l’homme de pierre. Les composés d’Oncodesign ont mis en évidence une inhibition significative de la différenciation ostéogénique dans notre test phénotypique en plus d’une spécificité de voie que nous n’avons jamais observée avec les autres composés de petites molécules que nous avons évalués. L’évaluation de l’outil pharmacologique confirmera le potentiel de ces molécules, qui pourraient apporter une solution thérapeutique sans précédent aux patients. »

Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique et des Opérations d’Oncodesign, ajoute : « Notre plateforme Nanocyclix nous a permis d’identifier des inhibiteurs très puissants de la kinase ALK2, qui semblent présenter une spécificité pour la forme mutée de cette kinase à l’origine de la FOP. Cette caractéristique différentie nos molécules de celles de nos compétiteurs et attire l’intérêt de partenaires potentiels. La FOP, ou maladie de l’homme de pierre, est une maladie terrible extrêmement rare, c’est pourquoi nous souhaitons faire avancer ce programme, actuellement au stade de lead avancé, en partenariat avec des acteurs majeurs de l’industrie ou avec des associations de patients. »

__________________________

Article : Development of macrocycle kinase inhibitors for ALK2 using Fibrodysplasia ossificans progressiva‐derived endothelial cells (ndlr : Développement d’inhibiteurs de macrocycle kinase pour ALK2 utilisant des cellules endothéliales dérivées de fibrodysplasie ossifiante progressive)

Journal of Bone and Mineral Research – le papier sera publié dans le journal dans les prochaines semaines, mais est déjà accessible en ligne : https://doi.org/10.1002/jbm4.10230

Gonzalo Sánchez-Duffhues1, Eleanor Williams2, Pascal Benderitter3, Valeria Orlova4, Michiel van Wijhe5, Amaya Garcia de Vinuesa1, Georgina Kerr2, Josselin Caradec3, Kirsten Lodder1, Hetty C. de Boer6, Marie-José Goumans1, Elisabeth M. W.Eekhoff5, Antonio Morales-Piga7, Javier Bachiller-Corral8, Pieter Koolwijk5, Alex N. Bullock2, Jan Hoflack3, Peter ten Dijke1

1 Department of Cell and Chemical Biology, Oncode Institute. Leiden University Medical Center, Leiden, The Netherlands ; 2 Structural Genomics Consortium, University of Oxford, Oxford, United Kingdom ; 3 Oncodesign SA, Dijon, France ; 4 Dept. Anatomy and Embryology, Leiden University Medical Center, Leiden, The Netherlands; 5 Amsterdam Cardiovascular Sciences, Dept. of Physiology and Amsterdam Bone Center. Vrije University Medical Center, Amsterdam, The Netherlands ; 6 Dept. of Nephrology, Leiden University Medical Center and the Einthoven Laboratory for Experimental Vascular Medicine, Leiden, The Netherlands ; 7 Disease Research Institute,Carlos III Institute of Health (ISCIII), Madrid, Spain; 8Department of Rheumatology, Ramon y Cajal Hospital, Madrid, Spain.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents