Edition du 08-05-2021

Oncodesign : résultats cliniques prometteurs pour un radiotraceur innovant dans le cancer du poumon

Publié le mardi 19 décembre 2017

Oncodesign : résultats cliniques prometteurs pour un radiotraceur innovant dans le cancer du poumon Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, et la société Cyclopharma, en collaboration avec le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé des résultats cliniques intermédiaires prometteurs pour l’étude de Phase 1 utilisant le premier radiotraceur issu du programme IMAkinib.

Ce radiotraceur marqué au Fluor 18 est une molécule issue de la technologie Nanocyclix d’Oncodesign, et dont l’intérêt comme biomarqueur compagnon de thérapie ciblée à base d’inhibiteurs d’EGFR2 est évalué chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires.

L’étude clinique en cours a pour objectif primaire d’évaluer l’intérêt clinique du radiotraceur par imagerie TEP3, en déterminant sa sensibilité et sa spécificité chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires traités par une thérapie ciblée anti-EGFR. Il est le fruit d’une collaboration entre le Centre Georges François Leclerc, Cyclopharma et Oncodesign dans le cadre du GIE Pharmimage à Dijon.

La première étape de l’essai clinique sur 8 patients mutés pour l’EGFR, a permis d’obtenir des résultats très encourageants concernant la sécurité du produit, la dosimétrie et la fixation sur des tumeurs pulmonaires exprimant EGFR muté. Ces résultats permettent de démarrer la deuxième étape de l’essai clinique, avec l’inclusion en cours de 6 nouveaux patients dont le récepteur EGFR est non muté. L’objectif de cette deuxième étape est de démontrer la spécificité du radiotraceur.

Les résultats complets de l’étude de Phase 1 sont attendus pour le premier semestre de l’année 2018. Des résultats positifs permettraient de construire directement un essai clinique de Phase 3, avec pour but final une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

« La mesure de l’activité du récepteur EGFR dans le cancer du poumon pourrait permettre une détection précoce de la résistance tumorale aux thérapies anti-EGFR, et donc une meilleure prise en charge des patients, » indique Philippe GENNE, fondateur et PDG d’Oncodesign. « En comparaison avec d’autres types de biomarqueurs compagnons, issus de biopsies liquides ou solides, l’intérêt d’une approche par imagerie TEP est de permettre au clinicien de disposer d’une idée de l’hétérogénéité de la maladie dans le corps entier de son patient. Avec nos partenaires, nous sommes pionniers sur cette approche. »

Les mutations activatrices de la kinase EGFR sont notamment à l’origine des adénocarcinomes pulmonaires non à petites cellules, représentant 10 à 15% des cancers du poumon chez les patients d’origine caucasienne et de 30 à 50% des patients d’origine asiatique. Ce cancer touche près de 6 000 patients en France chaque année, avec une projection mondiale estimée à 1,3 million de patients en 2022 (+22% en 10 ans). Les traitements principaux de cette pathologie sont notamment les inhibiteurs de tyrosine kinases ciblant EGFR, l’usage d’un biomarqueur capable d’aider le clinicien dans le choix de ces traitements est ainsi majeur dans le cadre d’une démarche de médecine de précision.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents