Edition du 24-10-2020

Oncodesign : résultats cliniques prometteurs pour un radiotraceur innovant dans le cancer du poumon

Publié le mardi 19 décembre 2017

Oncodesign : résultats cliniques prometteurs pour un radiotraceur innovant dans le cancer du poumon Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, et la société Cyclopharma, en collaboration avec le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé des résultats cliniques intermédiaires prometteurs pour l’étude de Phase 1 utilisant le premier radiotraceur issu du programme IMAkinib.

Ce radiotraceur marqué au Fluor 18 est une molécule issue de la technologie Nanocyclix d’Oncodesign, et dont l’intérêt comme biomarqueur compagnon de thérapie ciblée à base d’inhibiteurs d’EGFR2 est évalué chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires.

L’étude clinique en cours a pour objectif primaire d’évaluer l’intérêt clinique du radiotraceur par imagerie TEP3, en déterminant sa sensibilité et sa spécificité chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires traités par une thérapie ciblée anti-EGFR. Il est le fruit d’une collaboration entre le Centre Georges François Leclerc, Cyclopharma et Oncodesign dans le cadre du GIE Pharmimage à Dijon.

La première étape de l’essai clinique sur 8 patients mutés pour l’EGFR, a permis d’obtenir des résultats très encourageants concernant la sécurité du produit, la dosimétrie et la fixation sur des tumeurs pulmonaires exprimant EGFR muté. Ces résultats permettent de démarrer la deuxième étape de l’essai clinique, avec l’inclusion en cours de 6 nouveaux patients dont le récepteur EGFR est non muté. L’objectif de cette deuxième étape est de démontrer la spécificité du radiotraceur.

Les résultats complets de l’étude de Phase 1 sont attendus pour le premier semestre de l’année 2018. Des résultats positifs permettraient de construire directement un essai clinique de Phase 3, avec pour but final une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

« La mesure de l’activité du récepteur EGFR dans le cancer du poumon pourrait permettre une détection précoce de la résistance tumorale aux thérapies anti-EGFR, et donc une meilleure prise en charge des patients, » indique Philippe GENNE, fondateur et PDG d’Oncodesign. « En comparaison avec d’autres types de biomarqueurs compagnons, issus de biopsies liquides ou solides, l’intérêt d’une approche par imagerie TEP est de permettre au clinicien de disposer d’une idée de l’hétérogénéité de la maladie dans le corps entier de son patient. Avec nos partenaires, nous sommes pionniers sur cette approche. »

Les mutations activatrices de la kinase EGFR sont notamment à l’origine des adénocarcinomes pulmonaires non à petites cellules, représentant 10 à 15% des cancers du poumon chez les patients d’origine caucasienne et de 30 à 50% des patients d’origine asiatique. Ce cancer touche près de 6 000 patients en France chaque année, avec une projection mondiale estimée à 1,3 million de patients en 2022 (+22% en 10 ans). Les traitements principaux de cette pathologie sont notamment les inhibiteurs de tyrosine kinases ciblant EGFR, l’usage d’un biomarqueur capable d’aider le clinicien dans le choix de ces traitements est ainsi majeur dans le cadre d’une démarche de médecine de précision.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents