Edition du 25-01-2022

Onxeo annonce la formation d’un Comité d’Experts Scientifiques indépendants

Publié le lundi 31 mai 2021

Onxeo annonce la formation d'un Comité d’Experts Scientifiques indépendantsOnxeo, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la formation d’un nouveau comité, composé d’experts scientifiques et cliniques de premier plan dans les domaines du DDR, de la résistance aux traitements et plus globalement du développement de médicaments en oncologie. Le Comité conseillera et guidera la Société dans l’avancement de sa plateforme exclusive de composés dans le domaine du DDR et dans le développement de thérapies innovantes visant à répondre à des besoins médicaux non satisfaits et améliorer la prise en charge des patients atteints de cancer.

« Nous sommes ravis et honorés de pouvoir travailler avec ce groupe éminent de leaders d’opinion reconnus en oncologie », déclare Judith Greciet, directrice générale d’Onxeo. « Leurs avis scientifiques et leur expertise clinique seront extrêmement utiles pour décider des meilleures stratégies de développement d’AsiDNA™ en capitalisant sur ses propriétés uniques. Par ailleurs, leur appui sera particulièrement précieux pour concevoir de nouveaux candidats différenciés, à partir de notre plateforme platON™ afin d’enrichir notre portefeuille d’agonistes-leurres. »

Gilbert Chu, MD, PhD, professeur de médecine (oncologie) et de biochimie à la Stanford Medical School, commente : « La technologie d’agonistes-leurres développée par Onxeo est une nouvelle approche très prometteuse qui consiste à détourner la réponse aux dommages de l’ADN dans le traitement du cancer. AsiDNA™ présente des propriétés antitumorales attractives et originales qui pourraient donner naissance à de nouvelles stratégies thérapeutiques, en particulier contre des cancers à fort besoin médical insatisfait. »

Gilles Favre, PharmD, PhD, biologiste médical et directeur du CRCT (Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse), conclut : « Onxeo répond à un besoin majeur non satisfait en oncologie, à savoir la prévention ou l’abrogation de la résistance tumorale aux traitements. Les premiers travaux réalisés par notre équipe sur l’association d’AsiDNA™ avec des thérapies ciblées ont montré des résultats prometteurs et je suis impatient de contribuer à faire avancer ces développements avec mes éminents collègues. »

Le Comité consultatif scientifique sera composé des membres suivants :

. Gilbert Chu, MD, PhD, est professeur de médecine (oncologie) et de biochimie à la Stanford Medical School. Il a obtenu une licence en physique à l’Université de Princeton en 1967, un doctorat en physique au M.I.T. en 1973 et un doctorat en médecine à la Harvard Medical School en 1980. Gilbert Chu a rejoint la faculté de Stanford en 1987. Ses contributions notables comprennent la découverte et la caractérisation des protéines impliquées dans la réparation de l’ADN et le développement d’instruments pour évaluer la toxicité associée à la chimiothérapie du cancer. Ses recherches ont également porté sur la façon dont les cellules réagissent aux dommages causés à l’ADN par les radiations et la chimiothérapie.

. Gilles Favre, PharmD, PhD, biologiste médical et directeur du CRCT (Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse), est actuellement professeur de biochimie et de biologie médicale à l’Université de Toulouse et directeur du laboratoire de médecine oncologique clinique et génétique de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole dont il assure la direction scientifique. Ses recherches se concentrent sur la signalisation des cellules cancéreuses, menant à l’identification de cibles thérapeutiques et à des approches translationnelles pour découvrir de nouveaux biomarqueurs. Récemment, ses travaux ont porté sur la résistance aux thérapies ciblées dans les cancers du poumon et les mélanomes.

. Lorenzo Galluzzi, PhD, est professeur adjoint de biologie cellulaire en radio-oncologie au département de radio-oncologie du Weill Cornell Medical College (New York, NY, USA), professeur adjoint honoraire à la Yale School of Medicine (New Haven, CT, USA), professeur associé honoraire à la faculté de médecine de l’université de Paris (Paris, France), et membre du corps enseignant de plusieurs universités en Italie (Ferrara, Padova, Rome). Lorenzo Galluzzi est surtout connu pour ses contributions expérimentales et conceptuelles majeures dans les domaines du métabolisme et de l’immunologie des tumeurs, les liens entre les réponses adaptatives au stress dans les cellules cancéreuses et l’activation d’une réponse immunitaire cliniquement pertinente ciblant les tumeurs.

. Ruth Plummer, FMedSci, MD, PhD, est professeur de médecine expérimentale du cancer au Northern Institute for Cancer Research de l’université de Newcastle et consultante honoraire en oncologie médicale au Newcastle Hospitals NHS Foundation Trust. Elle dirige le centre de médecine expérimentale du cancer de Newcastle ainsi que le CRUK Newcastle Cancer Centre. Elle dirige l’une des unités de phase I les plus actives du Royaume-Uni. Ses recherches portent sur la réparation de l’ADN et sur les essais cliniques de phase précoce de nouveaux agents. Elle a introduit en clinique le premier inhibiteur PARP de sa catégorie en 2003, un inhibiteur ATR en 2012 et un inhibiteur MCT1 en 2014. Ses travaux ont contribué au développement et à la validation de tests pharmacocinétiques et pharmacodynamiques dans le cadre du développement clinique précoce de médicaments, tests qui font désormais partie du standard de conception des essais de phase précoce.

. Caroline Robert, M.D., Ph.D. est directrice de l’unité de dermatologie à Gustave Roussy et co-directrice de l’unité de recherche sur le mélanome à l’Université Paris-Sud. Elle a été formée à l’Université Paris V et a effectué un stage de recherche à Harvard, Brigham & Women’s hospital en immunologie et immunothérapie du cancer. Ses principaux centres d’intérêt sont la recherche clinique et translationnelle sur les immunothérapies et les thérapies ciblées. Caroline Robert est coordinatrice nationale et internationale de nombreux essais cliniques de thérapies ciblées et d’immunothérapies de phase I à III. Ses travaux récents portent sur l’identification de nouveaux biomarqueurs pour l’immunothérapie et les thérapies ciblées chez les patients atteints de mélanome.

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents