Edition du 24-09-2021

Onxeo confirme en préclinique le profil d’OX401, un puissant agoniste de PARP présentant une activité antitumorale et des propriétés immunologiques fortes

Publié le jeudi 25 juin 2020

Onxeo confirme en préclinique le profil d’OX401, un puissant agoniste de PARP présentant une activité antitumorale et des propriétés immunologiques fortesOnxeo vient d’annoncer la confirmation du profil préclinique d’OX401, le second candidat issu de sa plateforme platON™. Puissant activateur de PARP[1], OX401 représente une nouvelle génération de molécules présentant une forte activité antitumorale associée à une forte activité immunologique.

Grâce à son action sur PARP et l’activation de réponse immunitaire antitumorale via la voie cGAS-STING, OX401 a montré in vivo une puissance d’activité supérieure à celle des inhibiteurs de PARP actuels, attestée par un contrôle complet de la croissance tumorale.

Le programme préclinique déjà réalisé a permis de confirmer les propriétés principales de ce nouveau composé. OX401 présente une puissante activité antitumorale, démontrée sur un modèle animal de cancer du sein, liée à une hyperactivation de PARP et un détournement de sa fonction de réparation de l’ADN dans les cellules tumorales spécifiquement. PARP est un élément majeur dans le mécanisme de réparation de l’ADN, et l’intérêt en clinique d’agir sur cette protéine a déjà été amplement démontré par les inhibiteurs de PARP.

De plus, cette activité sur PARP induit un fort engagement de la voie cGAS-STING[2], comme démontré par l’augmentation de biomarqueurs clés de la réponse immunitaire tumorale. L’activation de cette voie est aujourd’hui une nouvelle approche très prometteuse en immuno-oncologie.

Bénéficiant d’un mécanisme d’action original d’agoniste leurre comme tous les candidats issus de platON™, OX401 n’induit pas de résistance de la tumeur au traitement, ce qui représente une claire différentiation par rapport aux thérapies ciblées comme les inhibiteurs de PARP. Enfin, tout comme AsiDNA™, OX401 n’a pas d’activité sur les cellules saines, ce qui devrait lui conférer un profil de tolérance favorable en clinique.

Françoise Bono, directrice scientifique d’Onxeo, commente : « OX401 est le premier représentant de la famille OX400 issue de notre plateforme platON™. Basé sur notre savoir-faire sur les oligonucléotides et notre bonne maitrise du concept de mécanisme d’agoniste leurre, nous avons élaboré ce candidat pour qu’il soit un inhibiteur puissant de la réparation de l’ADN via le détournement (effet leurre) et l’hyperactivation de PARP (effet agoniste) qui, en conséquence, active la voie cGAS-STING. C’est ce que nous venons de démontrer : OX401 a une puissance d’action, dans tous les domaines, supérieure à ce que l’on retrouve avec les inhibiteurs de PARP aujourd’hui disponibles, sans apparition des phénomènes de résistance acquise. OX401 déclenchant une immunité antitumorale locale robuste, la prochaine étape préclinique clé sera l’étude de son association avec des inhibiteurs de point de contrôle immunitaire. Pour ce développement, nous avons bénéficié de toute l’expertise accumulée durant le développement d’AsiDNA™ et avons ainsi obtenu en quelques mois un composé optimisé, prêt à entrer dans les dernières étapes de validation préclinique. Ces études translationnelles nous permettront de préparer au mieux l’entrée en clinique qui pourrait intervenir d’ici 18 à 24 mois ».

L’immunothérapie a récemment montré qu’elle pouvait transformer le traitement du cancer en déclenchant la réponse antitumorale des cellules T via le blocage des points de contrôle immunitaires. Cette approche a permis d’obtenir des réponses cliniques exceptionnelles dans des tumeurs auparavant non traitables, même si ces réponses restent limitées à certains sous-groupes de patients. Le stimulateur de gènes d’interféron (STING) a été identifié comme jouant un rôle clé dans ce domaine en tant que médiateur essentiel de la détection immunitaire innée du cancer.

Dans ces études de preuve d’efficacité in vivo, la valeur thérapeutique d’OX401 a été confirmée, puisqu’elles ont établi qu’OX401 déclenche une immunité antitumorale locale robuste, impliquant des réponses immunitaires adaptatives et innées, chez des souris porteuses de tumeurs mammaires syngéniques. Cette activité a conduit à un contrôle complet de la croissance des tumeurs. Ces résultats suggèrent qu’OX401 pourrait aussi augmenter l’efficacité du blocage traditionnel des points de contrôle immunitaire, en surmontant les environnements immunosuppressifs locaux observés dans le cancer.

[1] PARP est une protéine clé du processus de réparation de l’ADN tumoral

[2] La voie cGAS-STING est un composant du système immunitaire inné, qui détecte l’ADN cytosolique (impliqué notamment dans la cancérogénèse) et induit une réponse immunitaire en conséquence

Source : Onxeo








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents