Edition du 15-01-2021

Onxeo fait le point sur les avancées de l’essai ReLive avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le mercredi 22 juillet 2015

Onxeo fait le point sur les avancées de l'essai ReLive avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaireOnxeo, société spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie, fait le point sur l’état d’avancement du développement clinique de ReLive, l’essai de phase III avec Livatag® dans le carcinome hépatocellulaire. A ce jour, 50 % des patients prévus sont randomisés. Les résultats préliminaires sont attendus au 1er semestre 2017. 

Livatag® (doxorubicine Transdrug™) repose sur la technologie innovante «Transdrug™» qui permet de formuler une chimiothérapie (doxorubicine) sous forme nanoparticulaire. Cette nouvelle approche thérapeutique permet de contourner la résistance aux médicaments en court-circuitant les mécanismes de multi-résistance mis en place par les cellules tumorales, par un masquage de l’agent anticancéreux. Faisant office de cheval de Troie, la formulation nanoparticulaire permet d’éviter le rejet à l’extérieur de la cellule de la doxorubicine qui peut ainsi exercer son action cytotoxique. En ciblant préférentiellement les cellules tumorales du foie et en surmontant la résistance à la doxorubicine, Livatag® constituerait une avancée significative dans le traitement de ce cancer. Le produit vise en première indication le carcinome hépatocellulaire, sixième cancer dans le monde et deuxième cause de mortalité liée à un cancer.

Juillet 2015 : essai clinique de phase III autorisé dans 11 pays et 50 % des patients inclus

L’essai international de phase III ReLive vise à démontrer l’efficacité de Livatag® sur la survie chez près de 400 patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé (CHC), après échec ou intolérance au sorafenib. Conformément au plan stratégique d’expansion de ReLive, Onxeo vient d’étendre l’essai à 4 nouveaux pays : le Liban, l’Egypte, le Royaume d’Arabie Saoudite et tout récemment, la Turquie. Certains de ces pays, comme l’Egypte, enregistrent une forte prévalence du virus de l’hépatite C, un facteur de risque majeur du carcinome hépatocellulaire*. Cette extension complète celles précédemment réalisées en Europe et aux Etats-Unis.

A ce jour, 50 % des patients (soit 200 patients) sont randomisés, avec 65 patients par bras de traitement, et plus de 100 patients ont été traités par Livatag®, représentant un total de 450 injections du produit. Ce taux de recrutement est en ligne avec le calendrier prévu pour obtenir les résultats préliminaires de cette phase III au 1er semestre 2017.

« Livatag® est un actif majeur et très prometteur du portefeuille d’Onxeo. Nous démarrons la dernière partie de l’essai avec une implantation géographique élargie dans des régions qui présentent un fort potentiel de recrutement. Cela nous permettra d’accélérer la 2ème moitié du recrutement dans les délais prévus et d’élargir la connaissance de Livatag® auprès de la communauté des hépatologues et des oncologues », commente Graham Dixon, Directeur de la R&D d’Onxeo.

« Le carcinome hépatocellulaire est une maladie très sévère, en attente de nouvelles options thérapeutiques. Livatag® pourrait représenter l’un des nouveaux traitements potentiels pour les patients souffrant de CHC et en échec ou intolérants au traitement par sorafénib, ce qui nous placerait dans une position très compétitive sur ce marché majeur », ajoute Judith Greciet, Directeur général d’Onxeo.

7ème Comité d’experts indépendants (Data Safety Monitoring Board) en octobre 2015

Le DSMB, un panel d’experts indépendants en charge du suivi des données de tolérance des patients inclus dans l’essai, se réunit tous les 6 mois. Depuis le début de l’étude, il s’est tenu 6 fois, dont la dernière en avril 2015. A l’issue de chaque réunion, il a conclu à l’absence de signaux de tolérance inattendus qui pourraient conduire à des modifications du protocole, voire à l’arrêt de l’essai. Les conclusions de ce DSMB sont importantes, l’évaluation des données d’un grand nombre de patients sur 3 ans d’étude et les recommandations positives reflètant le bon profil de tolérance du produit observé à ce jour.

* Mohamed H. Shaker, Heba M. Abdella, Mohamed O. Khalifa; Epidemiological characteristics of HCC in Egypt: a retrospective analysis of 1313 cases; Liver International (2013)

Source : Onxeo








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents