Edition du 08-04-2020

OSE Immunotherapeutics : 1ères administrations d’OSE-127 chez les volontaires sains d’un essai de Phase 1

Publié le vendredi 21 décembre 2018

OSE Immunotherapeutics : 1ères administrations d’OSE-127 chez les volontaires sains d'un essai de Phase 1OSE Immunotherapeutics vient d’annoncer les premières inclusions dans l’essai clinique de phase 1 évaluant OSE-127, un anticorps monoclonal ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R). Son mécanisme d’action (1) lui ouvre des voies de traitement originales pour les maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques.

Les premiers sujets sains ont été inclus rapidement après l’approbation des autorités belges fin novembre 2018. Cette étude clinique d’escalade de dose de première administration à l’homme, randomisée, en double aveugle contre placébo, vise à évaluer la sécurité et la tolérance de doses uniques et répétées d’OSE-127 administrées par voie intraveineuse et sous-cutanée. Cet essai prévoit l’inclusion de 63 volontaires sains.

Les objectifs secondaires de l’essai comprennent l’évaluation de la pharmacocinétique, de la pharmacodynamie et de l’immunogénicité pour analyser et comprendre l’absorption et la métabolisation du produit. Par ailleurs, des biomarqueurs exploratoires permettront d’évaluer le potentiel du produit dans le traitement des maladies auto-immunes inflammatoires.

« L’entrée en phase clinique d’OSE-127 est une étape clé pour ce produit dont le mécanisme d’action innovant a déjà été démontré dans des études précliniques publiées récemment dans des revues scientifiques. Avec ses propriétés purement antagonistes, OSE-127 a le potentiel pour devenir un traitement de premier plan dans les maladies auto-immunes, à titre d’exemple la maladie de Sjögren et les maladies inflammatoires de l’intestin, représentant un marché important avec un fort besoin médical », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

L’efficacité des traitements actuels des maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques est entravée par la résistance primaire ou la résistance acquise aux traitements. Cette résistance est générée par la réactivation et la prolifération de cellules T mémoires pathogènes (2). Les propriétés purement antagonistes (1) d’OSE-127 permettent in vivo de prévenir l’inflammation à long terme médiée par ces cellules T mémoires délétères. Ce blocage de l’IL-7R supprime la réponse des lymphocytes T mémoires pathogènes tout en préservant les cellules T quiescentes et les cellules T régulatrices naturelles.

OSE Immunotherapeutics est développé dans le cadre d’un accord d’option de licence avec Servier jusqu’à la finalisation d’une Phase 2 clinique prévue dans la rectocolite hémorragique, une maladie auto-immune de l’intestin ; en parallèle, Servier prévoit un développement dans la maladie de Sjögren.

(1) Belarif, L. et al.IL-7 receptor blockade blunts antigen-specific memory T cell responses and chronic inflammation. Nature communications, 26 October 2018

(2) Belarif, L. et al;Full antagonist of the IL-7 receptor suppresses chronic inflammation in non-human primate models by controlling antigen-specific memory T cells; Microreview Cell Stress, December 2018

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents