Edition du 26-01-2021

OSE Immunotherapeutics : 1ères administrations d’OSE-127 chez les volontaires sains d’un essai de Phase 1

Publié le vendredi 21 décembre 2018

OSE Immunotherapeutics : 1ères administrations d’OSE-127 chez les volontaires sains d'un essai de Phase 1OSE Immunotherapeutics vient d’annoncer les premières inclusions dans l’essai clinique de phase 1 évaluant OSE-127, un anticorps monoclonal ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R). Son mécanisme d’action (1) lui ouvre des voies de traitement originales pour les maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques.

Les premiers sujets sains ont été inclus rapidement après l’approbation des autorités belges fin novembre 2018. Cette étude clinique d’escalade de dose de première administration à l’homme, randomisée, en double aveugle contre placébo, vise à évaluer la sécurité et la tolérance de doses uniques et répétées d’OSE-127 administrées par voie intraveineuse et sous-cutanée. Cet essai prévoit l’inclusion de 63 volontaires sains.

Les objectifs secondaires de l’essai comprennent l’évaluation de la pharmacocinétique, de la pharmacodynamie et de l’immunogénicité pour analyser et comprendre l’absorption et la métabolisation du produit. Par ailleurs, des biomarqueurs exploratoires permettront d’évaluer le potentiel du produit dans le traitement des maladies auto-immunes inflammatoires.

« L’entrée en phase clinique d’OSE-127 est une étape clé pour ce produit dont le mécanisme d’action innovant a déjà été démontré dans des études précliniques publiées récemment dans des revues scientifiques. Avec ses propriétés purement antagonistes, OSE-127 a le potentiel pour devenir un traitement de premier plan dans les maladies auto-immunes, à titre d’exemple la maladie de Sjögren et les maladies inflammatoires de l’intestin, représentant un marché important avec un fort besoin médical », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

L’efficacité des traitements actuels des maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques est entravée par la résistance primaire ou la résistance acquise aux traitements. Cette résistance est générée par la réactivation et la prolifération de cellules T mémoires pathogènes (2). Les propriétés purement antagonistes (1) d’OSE-127 permettent in vivo de prévenir l’inflammation à long terme médiée par ces cellules T mémoires délétères. Ce blocage de l’IL-7R supprime la réponse des lymphocytes T mémoires pathogènes tout en préservant les cellules T quiescentes et les cellules T régulatrices naturelles.

OSE Immunotherapeutics est développé dans le cadre d’un accord d’option de licence avec Servier jusqu’à la finalisation d’une Phase 2 clinique prévue dans la rectocolite hémorragique, une maladie auto-immune de l’intestin ; en parallèle, Servier prévoit un développement dans la maladie de Sjögren.

(1) Belarif, L. et al.IL-7 receptor blockade blunts antigen-specific memory T cell responses and chronic inflammation. Nature communications, 26 October 2018

(2) Belarif, L. et al;Full antagonist of the IL-7 receptor suppresses chronic inflammation in non-human primate models by controlling antigen-specific memory T cells; Microreview Cell Stress, December 2018

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents