Edition du 26-11-2020

OSE Immunotherapeutics : délivrance d’un nouveau brevet au Japon sur Tedopi®

Publié le mardi 14 janvier 2020

OSE Immunotherapeutics : délivrance d’un nouveau brevet au Japon sur Tedopi® OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a délivré une nouvelle famille de brevets portant sur Tedopi®, une combinaison de néoépitopes, protégeant l’induction d’une réponse précoce des lymphocytes T mémoires dans l’utilisation du produit dans le traitement du cancer chez les patients HLA-A2 positifs. Ce brevet protège le produit jusqu’en 2035.

Tedopi® est une combinaison de 10 néoépitopes sélectionnés et optimisés à partir de 5 antigènes tumoraux qui induisent une réponse immune chez les patients HLA-A2 positifs. Associés à des cellules T helper, les lymphocytes T mémoires reconnaissent spécifiquement au moins un de ces antigènes tumoraux associés exprimés par les cellules cancéreuses, et génèrent une réponse spécifique cytotoxique contre ces cellules.

Grâce à ce mécanisme d’action spécifique, les lymphocytes T mémoires activés jouent un rôle clé dans le traitement du cancer et dans l’immuno-surveillance.

« Cette nouvelle famille de brevets, octroyée au Japon, élargit la protection de Tedopi® et renforce notre portefeuille en immuno-oncologie. C’est la confirmation d’un mécanisme d’action spécifique qui induit une réponse précoce des lymphocytes T mémoires chez les patients HLA-A2 positifs (45 % de la population) et couvre tous les types de cancer. Par ailleurs, avec plus d’un million de cas de cancers au Japon en 2018*, et un marché de l’oncologie en pleine croissance sur ce territoire mais aussi à travers le monde, Tedopi® se positionne comme un actif leader dans de multiples indications de cancers et auprès d’une large population de patients », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

Tedopi® est actuellement en phase 3 clinique (essai Atalante 1) chez les patients souffrant d’un cancer du poumon non à petites cellules après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur PD-1/PD-L1. Malgré les récentes avancées des traitements**, la majorité des patients atteints d’un cancer du poumon avancé ne répondent pas aux checkpoints inhibiteurs, d’où un besoin médical fort chez ces patients en attente de nouvelles options thérapeutiques. Les résultats de la première étape de cette phase 3 sont attendus à la fin du premier trimestre 2020. Le produit est également en cours d’évaluation dans un essai de phase 2 dans le cancer du pancréas.

________________________

*Shibata et al., Japan oncology market overview: Current and future perspectives; Journal of Generic Medicines, 2019

** Haslam et al., Estimation of the Percentage of US Patients With Cancer Who Are Eligible for and Respond to Checkpoint Inhibitor Immunotherapy Drugs; JAMA Netw Open. 2019;2(5):e192535.

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents