Edition du 07-12-2022

OSE Immunotherapeutics renforce sa stratégie R&D à travers des programmes issus de ses plateformes de recherche first-in-class

Publié le jeudi 10 novembre 2022

OSE Immunotherapeutics renforce sa stratégie R&D à travers des programmes issus de ses plateformes de recherche first-in-classOSE Immunotherapeutics présente des nouvelles avancées scientifiques à travers une présentation orale et des posters sélectionnés à des conférences internationales : au 37ème congrès annuel du SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) à Boston du 8 au 12 novembre et au 14ème congrès annuel  Protein & Antibody Engineering Summit (PEGS) Europe à Barcelone du 14 au 16 novembre. Ces communications mettent en avant les dernières données précliniques issues de nos plateformes de recherche innovantes Myéloïdes et BiCKI®, et en particulier OSE-230 (premier anticorps monoclonal pro-résolutif) dans l’inflammation chronique, CLEC-1 (nouveau point de contrôle immunitaire myéloïde) et BiCKI®-IL-7 (nouvelle thérapie bifonctionnelle ciblant PD-1 et IL-7) en immuno-oncologie.

Nicolas Poirier, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics, commente : « Nous sommes très fiers de partager avec la communauté scientifique internationale les dernières avancées scientifiques de nos plateformes de recherche innovantes dont le but est de développer des immunothérapies first-in-class de nouvelle génération ».

Aurore Morello, Directrice de la Recherche d’OSE Immunotherapeutics, explique : « Ces communications soulignent la valeur thérapeutique potentielle de nos trois actifs au stade préclinique avancé. BiCKI®-IL-7, notre programme anti-PD1/IL-7 bispécifique présente une approche « cytokine » innovante en ciblant sélectivement les cellules T spécifiques antitumorales pour améliorer la qualité et la durabilité des réponses mémoire lymphocytaire T. CLEC-1 est notre nouveau point de contrôle myéloïde, dans la continuité de nos travaux sur l’axe SIRPα/CD47. OSE-230 est le premier anticorps monoclonal agoniste pro-résolutif capable d’éliminer les infiltrats chroniques de neutrophiles et de bloquer le processus pathogène de NETose* et la fibrose ».

Plateforme Myéloïdes

. Programme OSE-230 dans la résolution de l’inflammation (PEGS Europe 2022)

La résolution de l’inflammation est déclenchée par des lipides pro-résolutifs qui activent les récepteurs GPCRs (G-Protein Coupled Receptor). Le récepteur GPCR ChemR23 est exprimé par les cellules immunitaires myéloïdes inflammatoires, telles que les macrophages et les neutrophiles, et il est surexprimé dans les tissus endommagés par des maladies inflammatoires chroniques telles que les maladies inflammatoires pulmonaires ou intestinales sévères qui ne répondent pas aux traitements anti-TNF ou par anti-intégrines. La surexpression de ChemR23 est corrélée à une accumulation chronique de neutrophiles dans les tissus endommagés. OSE-230 est le premier anticorps monoclonal qui active une cible GPCR pro-résolutive (ChemR23). Son mécanisme d’action innovant favorise l’élimination des neutrophiles inflammatoires dans les tissus par l’apoptose et l’inhibition du processus pathogène de NETose*. Cette résolution de l’inflammation déclenchée par un anticorps monoclonal a démontré une efficacité préclinique positive dans de nombreux modèles de colite chronique ou d’arthrite chronique avec une diminution significative de la fibrose tissulaire et une restauration du processus de réparation des tissus.

. Programme CLEC-1 en Immuno-Oncologie (SITC 2022)

CLEC-1 est un nouveau point de contrôle immunitaire myéloïde dans la continuité de l’axe SIRPα/CD47, inhibant des fonctions clés des cellules myéloïdes, et limitant ainsi la réponse antitumorale des lymphocytes T. Les cellules myéloïdes peuvent s’accumuler dans le micro-environnement tumoral et déréguler l’activation immunitaire des lymphocytes T. La collaboration académique avec l’équipe du Dr Elise Chiffoleau** souligne que l’inhibition de CLEC-1 représente une nouvelle cible en immuno-oncologie. Les dernières données présentées au congrès SITC 2022 montrent la capacité de CLEC-1 à détecter les cellules tumorales mortes ou stressées grâce à l’identification d’un ligand de la protéine CLEC-1 (ligand CLEC-1) surexprimé par les cellules cancéreuses. D’un point de vue mécanistique, l’expression de CLEC-1 par les cellules dendritiques contrôle la présentation croisée des antigènes associés aux cellules tumorales mortes, et donc l’activation croisée des cellules T CD8+. Inversement, l’absence de CLEC-1 augmente la phagocytose des cellules tumorales par les macrophages in vivo. Les anticorps monoclonaux anti-CLEC-1 brevetés augmentent la survie en monothérapie dans un modèle orthotopique du carcinome hépato-cellulaire, alors que la combinaison avec la chimiothérapie augmente l’éradication de la tumeur dans un modèle préclinique de carcinome du côlon.

Plateforme BiCKI®

. Programme BiCKI®-IL-7 en Immuno-Oncologie (SITC 2022)

BiCKI®-IL-7, le candidat le plus avancé de la plateforme BiCKI®, est une thérapie bifonctionnelle qui cible PD-1 et délivre en même temps, de façon sélective, la cytokine IL-7 pro-survie aux cellules T exprimant PD1. BiCKI®-IL-7 restaure la fonction des cellules T épuisées, désarme l’activité suppressive des cellules T régulatrices et accroît les cellules souches T mémoires, une sous-population de cellules T identifiée comme clé, associée à une réponse clinique anti-PD(L)1. Cette immunothérapie bifonctionnelle délivre préférentiellement la cytokine IL-7 pro-survie aux cellules T adéquates (les cellules T spécifiques de la tumeur exprimant un niveau élevé de PD1) et au bon endroit (aux cellules T exprimant PD1 situées dans le micro-environnement tumoral et dans les ganglions drainants, là où la réponse antitumorale démarre et s’amplifie). Les dernières données présentées au congrès SITC 2022 montrent une expression élevée de la voie IL-7 récepteur (IL-7R) dans les lymphocytes infiltrant la tumeur (TILs, Tumor-Infiltrating Lymphocytes) et dans les clonotypes des cellules T spécifiques à la tumeur, ce qui est prédictif de réponses cliniques long terme aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires. A l’inverse, une diminution de l’expression de la voie IL-7R est associée à un stress métabolique et à l’apoptose des cellules T spécifiques à la tumeur chez l’homme. La redirection sélective de l’IL-7 vers les cellules T PD1+ donne des signaux de survie, de prolifération et de caractère « cellule souche » aux cellules T spécifiques de la tumeur pouvant ainsi induire des réponses antitumorales durables. D’autres données présentées fournissent un rationnel solide en faveur de la délivrance sélective d’IL-7 aux cellules T spécifiques de la tumeur pour maintenir une réponse préclinique durable, ainsi qu’une prolifération sélective et la survie des cellules souches T mémoires in vivo.

Communications SITC 2022

–  Titre : “IL7R TME expression correlates with immunotherapy response and is associated with T-cell stemness with decreased apoptosis” (abstract #826), présentation poster par I. Girault et al.

– Titre : “Anti-PD-1/IL-7v bispecific antibody promotes TCF1+ stem like T-cells expansion and long-lasting in-vivo efficacy” (abstract #1366), présentation poster par A. Morello et al.

– Titre : “Blockade of the myeloid CLEC-1 checkpoint enhances antitumor responses and tumor antigen cross-presentation” (abstract #484), présentation poster par V. Gauttier, I. Baccelli et al.

Communication PEGS 2022

–  Titre : “Agonist Anti-ChemR23 Antibody for Inflammatory Diseases” – Présentation orale en session “Biotherapeutics for GPCR Targets” par N. Poirier le 16 novembre à 17 h 30.

————————————————–

* La NETose est un processus de mort cellulaire immunitaire qui touche les cellules polynucléaires neutrophiles, et qui libère des fibres composées d’ADN, de chromatines modifiées décorées de protéines bactéricides issues de granules et du cytoplasme. NETs signifie « Neutrophil extracellular traps ». Les recherches récentes ont montré que les neutrophiles, et en particulier les NETs qu’ils peuvent libérer après activation, jouent un rôle majeur dans le déclenchement et la persistance de désordres auto-immuns systémiques, et provoquent des réponses inflammatoires chroniques et complexes qui conduisent à la perte de fonction d’organes et à la fibrose.

** Programme collaboratif mené par les équipes de recherche d’OSE Immunotherapeutics et du Dr Elise Chiffoleau (https://cr2ti.univ-nantes.fr/research/team-1) du Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie Translationnelle (CR2TI), UMR1064, INSERM, Nantes Université, au CHU de Nantes.

Source et visuel : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents