Edition du 15-10-2019

Accueil » Non classé

Paludisme : des chercheurs identifient formellement le gène de la résistance à l’artémisinine

Publié le vendredi 12 décembre 2014

Des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris et de l’Institut Pasteur du Cambodge, avec des équipes de l’université de Columbia (USA), du CNRS à Toulouse et du NIH/NIAID (USA) démontrent qu’un gène qu’ils ont récemment identifié est le déterminant majeur de la résistance des parasites Plasmodium falciparum à l’artémisinine.

Ces travaux revêtent une importance particulière pour la communauté scientifique, qui dispose maintenant d’un marqueur moléculaire validé de cette résistance, qui pose un problème majeur de santé publique. Ils sont publiés dans la revue Science.

Depuis une dizaine d’années, de manière inquiétante, émergent dans l’ouest du Cambodge des parasites Plasmodium, responsables du paludisme, résistants à l’artémisinine. Cette molécule est à la base de toutes les combinaisons médicamenteuses antipaludiques de première intention. Une des craintes majeures est que ces souches résistantes ne diffusent en Afrique, le continent le plus durement touché par la maladie, conduisant ainsi à une impasse thérapeutique.

Il y a quelques mois, des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris, de l’Institut Pasteur du Cambodge, du CNRS et du NIAID/NIH américain avaient identifié dans le génome du parasite Plasmodium falciparum des mutations situées sur un gène particulier, au niveau du locus « K13 », conférant aux souches qui en sont porteuses une résistance à l’artémisinine. Cette découverte majeure, très attendue de la communauté scientifique, avait fourni un outil puissant pour détecter les formes résistantes du paludisme et cartographier leur distribution.

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Science, les mêmes scientifiques se sont associés avec une équipe de l’Université de Columbia (NY, USA), et apportent aujourd’hui la preuve de la responsabilité centrale de ces mutations K13 dans les résistances actuellement observées au Cambodge.

Grâce à une technique fine de génie génétique, les chercheurs ont remplacé les mutations du gène K13 présentes chez des souches cambodgiennes résistantes à l’artémisinine par leur équivalent sauvage et observé que ces souches devenaient sensibles à l’antipaludique. Inversement, l’introduction de diverses mutations dans des souches sensibles leur confère la capacité de résister à l’artémisinine.

Ces travaux apportent la preuve formelle que le gène K13 est le déterminant majeur de la résistance à l’artémisinine chez les souches parasitaires cambodgiennes. Leurs conclusions valident ce marqueur et ouvrent la voie à une meilleure surveillance au niveau mondial des résistances parasitaires à l’artémisinine et au développement de stratégies thérapeutiques permettant de mieux lutter contre le paludisme.

Source:  Institut Pasteur; K13-Propeller Mutations Confer Artemisinin Resistance in Plasmodium falciparum Clinical Isolates, Science, 11 décembre 2014.








MyPharma Editions

Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Publié le 15 octobre 2019
Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Le groupe Pierre Fabre vient d’annoncer la nomination d’Agnès Park au poste de directrice générale adjointe en charge des Ressources Humaines et de l’Ethique du Groupe. Elle a pris ses fonctions le 1er octobre 2019 et siège au Comité de direction du Groupe.

Onxeo reçoit une notification d’intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™

Publié le 15 octobre 2019
Onxeo reçoit une notification d'intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé avoir reçu une notification d’intention de délivrance, par l’Office européen des brevets (OEB), d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™.

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Publié le 15 octobre 2019
Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Sanofi célèbre aujourd’hui l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication digitale à Framingham dans le Massachusetts (États-Unis), première usine digitale au monde faisant appel à des technologies de production intensive et en continu de médicaments biologiques.

Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Publié le 15 octobre 2019
Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord de coopération en recherche et développement (CRADA1) avec le Département américain de la Défense.

Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Publié le 14 octobre 2019
Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Adocia, la société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, annonce aujourd’hui l’obtention d’une ligne de financement complémentaire auprès d’IPF Partners pour financer sa croissance.

Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Publié le 14 octobre 2019
Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Theratechnologies vient d’annoncer que les résultats d’un essai clinique, récemment complété au Massachusetts General Hospital et au National Institute of Allergy and Infectious Diseases du National Institutes of Health, sur les effets de la tésamoréline sur la stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) dans le VIH ont été publiés dans le Lancet HIV.

Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Publié le 11 octobre 2019
Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Abivax vient d’annoncer avoir été sélectionnée pour présenter les dernières données cliniques concernant ABX464 dans la rectocolite hémorragique à l’occasion de la semaine UEG (United European Gastroenterology, semaine de l’union de la gastroentérologie européenne), qui se tiendra du 19 au 23 octobre à Barcelone, en Espagne.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents