Edition du 26-09-2021

PeptiMimesis lève 1,2 million d’euros pour développer une nouvelle génération de peptides thérapeutiques

Publié le mercredi 20 avril 2016

PeptiMimesis lève 1,2 million d’euros pour développer une nouvelle génération de peptides thérapeutiquesPeptiMimesis, société basée à Strasbourg et spécialisée dans la découverte et le développement de peptides thérapeutiques transmembranaires, vient de lever 1,2 million d’euros auprès du fonds Cap Innov’Est. La jeune start-up va pouvoir ainsi débuter l’exploitation de sa plateforme technologique dédiée à l’identification d’une nouvelle génération de peptides thérapeutiques.

Cap Innov’Est, un fonds d’amorçage basé en Alsace, vient de libérer une première tranche d’investissement de 500 000 euros sur un montant total de 1,2 million d’euros. Ce financement va permettre à la société de débuter ses activités de recherche pour le design et la caractérisation de peptides transmembranaires. PeptiMimesis entend identifier rapidement des peptides candidats qui agissent sur des cibles validées à fort potentiel en oncologie, en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes.

« PeptiMimesis est une jeune société très prometteuse au sein de notre portefeuille d’investissements », indique Jean-François Rax, directeur d’investissement chez Cap Innov’Est. « Elle possède plusieurs éléments clés pour la réussite d’une start-up. Premièrement, elle s’appuie sur une équipe très expérimentée et complémentaire composée à la fois de chercheurs académiques experts des peptides transmembranaires et de chercheurs de la société Domain Therapeutics qui disposent d’une solide expertise en recherche préclinique. Ensuite, elle développe une technologie de rupture et enfin, elle a signé un accord de collaboration avec IPSEN à peine six mois après sa création. Il s’agit là d’un contexte idéal pour une création de valeur très rapide. »

« Nous nous réjouissons de l’arrivée du fonds Cap Innov’Est au capital de PeptiMimesis. Ces fonds vont nous permettre d’exploiter tout le potentiel de notre plateforme pour identifier une nouvelle classe de peptides thérapeutiques », ajoute Marjorie Sidhoum, présidente de PeptiMimesis. « Nous sommes ouverts à la venue d’autres investisseurs pour compléter ce premier tour et accélérer ainsi le développement de cette approche thérapeutique innovante. »

Le marché des médicaments peptidiques
Il existe plus de 60 peptides thérapeutiques autorisés par la FDA (Food and Drug Administration) et disponibles sur le marché. Ce nombre va augmenter de façon importante, car près de 140 candidats médicaments peptidiques sont testés dans des essais cliniques et plus de 500 sont en développement préclinique. Le marché global des peptides thérapeutiques devrait croître dans les années à venir, passant de 12,4 milliards d’euros en 2011 à environ 22,4 milliards d’euros en 2018. Le segment des médicaments basés sur des peptides innovants (60% du marché), passera de 7,7 milliards d’euros en 2011 à 15 milliards d’euros en 2018, soit 66% du marché.

Source : PeptiMimesis








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents