Edition du 17-09-2021

Accueil » A la Une

Pfizer et Wyeth annoncent la création du 1er groupe biopharmaceutique mondial

Publié le lundi 26 janvier 2009

Pfizer et Wyeth annoncent la création du 1er groupe biopharmaceutique mondialC’est officiel, Pfizer vient d’annoncer dans un communiqué le rachat de Wyeth pour 68 milliards de dollars. Cette opération donne ainsi naissance au « premier groupe mondial dans la biopharmacie » pesant 71,3 milliards de chiffre d’affaires.

L’annonce n’aura pas tardée. Le premier groupe pharmaceutique mondial a confirmé lundi dans un communiqué la fusion avec son compatriote et concurrent Wyeth. Cette opération d’un montant de 68 milliards de dollars donne le jour au premier groupe biopharmaceutique mondial pesant près de 75 milliards de dollars de chiffres d’affaires. Un mariage en partie financé par un prêt de 22,5 milliards de dollars auprès de banques telles que Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Citigroup et Bank of America, ou encore  Barclays et qui devrait se finaliser entre la fin du troisième trimestre et les trois derniers mois de 2009.

Les deux entreprises espèrent ainsi faire face à l’expiration prochaine des brevets de certains de leurs médicaments vedettes et à la concurrence accrue des médicaments génériques mais aussi dégager des réductions de coûts de l’ordre de 4 milliards de dollars sur leur R&D, les ventes et la fabrication.

 Un portefeuille diversifié
En effet, le danger était grand. Le brevet de l’anticholestérol vedette de Pfizer Lipitor, qui arrive à échéance en 2011, génère près de 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an dans le monde. Par ailleurs, l’acquisition de Wyeth permet au 1er groupe de pharmacie mondial de récupérer deux blockbusters : Prevenar, vaccin contre le pneumocoque qui génère 2,5 milliards de dollars annuels et Enbrel, un traitement contre la polyarthrite rhumatoïde et ses 3 milliards de dollars.  Ainsi Pfizer souhaite diversifier son portefeuille de produits et précise dans son communiqué qu’ « aucun médicament ne devrait compter d’ici 2012 pour plus de 10% du chiffre d’affaires combiné » de la nouvelle entité.

17 produits pesant près de 1 milliard de dollars chacun
L’opération permet à Pfizer d’occuper un place de choix dans des aires  thérapeutiques stratégiques telles que la cardiologie, l’oncologie, la santé des femmes, le système nerveux central et les maladies infectieuses et de diversifier son portefeuille avec quelques 17 produits pesant près de 1 milliard de dollars chacun de recettes annuelles. Par ailleurs,  l’opération positionne Pfizer en tant que chef de file mondial en santé animale.

Des résultats en forte baisse sur 2008
Parallèlement à l’annonce de sa fusion avec Wyeth, Pfizer a présenté lundi des résultats annuels en baisse.  Au quatrième trimestre, le bénéfice net de Pfizer chute de 90% à 266 millions de dollars. Soit un bénéfice courant par action de 0,04 dollars pour un chiffre d’affaires en baisse de 4% à $12,3 milliards. Cette chute spectaculaire est due à l’intégration d’une charge de 2,3 milliards de dollars résultant d’un accord de principe avec la justice américaine pour mettre fin  à plusieurs enquêtes portant sur les médicaments commercialisés par le groupe, a précisé Pfizer dans un communiqué. Le chiffre d’affaires annuel de Pfizer s’est élevé en 2008 à 48,3 milliards de dollars et son un bénéfice net atteint 8,1 milliards de dollars, soit 1,20 dollar par action.


Vers une diminution de 10% de ses effectifs en 2009
Pour 2009 Pfizer a annoncé  un bénéfice courant par action compris entre 1,34 et 1,49 dollar qui ne prend pas en compte  le rachat de Wyeth. Par ailleurs, si le laboratoire new-yorkais prévoit d’économiser près 4 milliards de dollars grâce à sa fusion avec Wyeth, il a annoncé un plan de 3 milliards d’économies supplémentaires qui résulterait notamment de la diminution de 10% ses effectifs et la fermeture de cinq de ses 46 usines.  Le Laboratoire ne précise pas si cette décision impacterait les effectifs de Wyeth.

 

Pour plus d’informations consulter le communiqué de Pfizer








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents