Edition du 01-12-2020

Roche annonce le rachat de Genentech pour 46,8 milliards de dollars

Publié le jeudi 12 mars 2009

Roche annonce le rachat de Genentech pour 46,8 milliards de dollarsAprès plusieurs relèvements de son offre, Roche annonce aujourd’hui la conclusion d’un accord de fusion avec sa filiale Genentech. Le laboratoire suisse propose 95 dollars par action de la biotech. Soit une opération d’un montant total de 46,8 milliards de dollars.

La consolidation du secteur pharmaceutique se poursuit avec cette annonce du numéro un mondial en oncologie qui annonce aujourd’hui la signature d’un accord de fusion avec Genentech. Un accord qui met ainsi fin au feuilleton qui dure depuis l’été entre les deux laboratoires. Afin de détenir les 44,1% restant du capital de sa filiale, Roche a proposé 95 dollars par action Genentech aux actionnaires. Une offre d’un montant total de 46,8 milliards qui a finalement séduit le conseil d’adminsitration de la bioetch qui recommance aujourd’hui l’offre a ses actionnaires.

Ainsi, le Dr. Charles Sanders, Président du Comité spécial de Genentech a déclaré à cette occasion : « Nous pensons que cette offre est équitable pour les actionnaires de Genentech, et le Comité est heureux que ce processus se conclut par un succès. Nous nous réjouissons de travailler avec Roche afin compléter la transaction le plus rapidement possible.  »

La septième place du marché américain 
Cette fusion va permettre à la nouvelle entité d’occuper la septième place du secteur pharmaceutique américain en termes de part de marché. Ce nouveau géant va en effet peser près de 17 milliards de dollars de revenus annuels. Les deux sociétés combinées emploient environ 17.500 salariés rien qu’aux États-Unis dont des forces de ventes de près de  3000 personnes. Une organisation commerciale que les deux sociétés entendent maintenir afin de s’assurer « une très forte présence dans plusieurs domaines de spécialité. »

Des synergies de coûts de 750 à 650 milliards de dollars par an
Avec cet accord de fusion, Roche espère générer des synergies de coûts de 750 à 650 milliards de dollars par an notamment par la simplication de certains processus et par la suppression  des  postes faisant double emploi au niveau des derniers stades de développement , de la production , des fonctions administratives et de support.

Pour plus d’informations, consulter le site de Roche : www.transactioninfo.com/roche/.








MyPharma Editions

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents