Edition du 22-04-2018

Pharmacie : Michel-Edouard Leclerc repart en campagne

Publié le lundi 23 novembre 2009

Pharmacie : Michel-Edouard Leclerc repart en campagne Michel-Edouard Leclerc lance une nouvelle campagne de publicité où il dénonce les différences de prix de 30 médicaments non remboursés les plus vendus en France. Objectif du président des centres Leclerc: obtenir l’autorisation de vendre des médicaments non remboursés dans ses super et hypermarchés. L’Ordre national des pharmaciens réaffirme son opposition.

Le distributeur a ainsi lancé depuis ce vendredi un nouveau spot publicitaire dans lequel il réclame «que ses docteurs en pharmacie aient le droit de vendre tous les médicaments non remboursés à prix Leclerc.» Le distributeur exploite à ce jour 134 parapharmacies à l’intérieur ou à proximité de ses grandes surfaces qui vendent principalement des cosmétiques, des compléments alimentaires, des produits diététiques et des articles d’hygiène.

Dans sa nouvelle campagne, Leclerc qui s’appuie sur deux études d’Ipsos et de Bipesur, met en avant l’argument des prix de ces produits – aspirine, substituts nicotiniques, antifièvre…. – qui peuvent, selon le distributeur, varier du simple au double dans les pharmacies d’une même ville. «Si de nouveaux opérateurs détenaient 20% du marché des médicaments non remboursés, le prix de ces derniers baisserait de moitié», a déclaré Michel-Édouard Leclerc au Journal du dimanche (JDD).

Alors que Michel-Edouard Leclerc met en avant la professionnalisation de ses parapharmacies et de plus de 180 docteurs en pharmacie qui les encadrent, l’Ordre des pharmaciens s’agace. «Il faudrait que les pharmaciens de Leclerc soient préalablement inscrits à l’Ordre des pharmaciens pour pouvoir réclamer une telle autorisation», réagit Jean-Charles Tellier, président de la section A de l’ordre des pharmaciens qui estime que les pharmaciens Leclerc «n’ont pas de code de déontologie à respecter».

Le marché des 4000 produits d’automédication est estimé à 1,9milliard d’euros. Contrairement aux médicaments vendus uniquement sur prescription et remboursés par la Sécurité sociale, leur prix est libre, mais ils restent le monopole des pharmaciens qui ont reçu un agrément du ministère de la Santé. Ils représentent 6% des ventes des officines. En Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne, il est déjà possible d’acheter ces médicaments dans des grands magasins.








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions