Edition du 18-11-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

PharmaMar : de nouvelles données positives sur le PM1183 dans le cancer du poumon à petites cellules avancé et récidivant

Publié le mardi 12 septembre 2017

PharmaMar : de nouvelles données positives sur le PM1183 dans le cancer du poumon à petites cellules avancé et récidivantPharmaMar a présenté pendant le congrès de l’European Society for Medical Oncology (ESMO), qui s’est tenu à Madrid, des résultats positifs du PM1183 (lurbinectédine) administré sur une cohorte de 36 patients comme une monothérapie sur les patients souffrant de cancer du poumon à petites cellules avancé ou récidivant.

Le résumé numéro 1529 ‘Activité de la lurbinectédine (PM1183) comme simple agent et en combinaison chez des patients atteints de cancer du poumon à petits cellules (CPPC)’ montre un taux de réponse objectif de 36 % quand le PM1183 est utilisé comme agent unique.

Les résultats revêtent une importance particulière si l’on considère que le cancer du poumon à microcytes est le type de cancer du poumon le plus agressif pour lequel un seul traitement existe, le topotécan, approuvé il y a plus de 15 ans pour les maladies avancées et récidivantes. Ce médicament montre un taux de réponse qui varie entre 17 % et 24 %.

La docteure María Eugenia Olmedo, oncologue à l’hôpital universitaire Ramon y Cajal, explique : « Le PM1183 est un composé prometteur, qu’il soit utilisé en combinaison, ou en tant qu’agent unique dans les sous-types de cancer du poumon. La combinaison avec les anthracyclines est particulièrement intéressante en raison de leur activité reconnue dans ce type de cancer, et de leur toxicité bien identifiée et facile à gérer ».

Comme la docteure l’explique, « 70% des patients ont des métastases au moment du diagnostic. Bien que cela soit l’une des tumeurs solides les plus sensibles à la chimiothérapie et à la radiothérapie, la réponse est d’une durée limitée et l’efficacité du traitement de sauvetage est très médiocre Cela explique la survie limitée de ces patients et le besoin de nouveaux traitements ».

La Dr Olmedo a souligné le petit nombre de progrès qui existent à ce jour dans le traitement du CPPC. « Les développements thérapeutiques dans cette maladie ont été rares pendant plus de 15 ans. Nous avons besoin de nouvelles approches thérapeutiques et de nouveaux composés susceptibles de changer le cours de cette maladie qui a un taux de mortalité aussi élevé. »

Ce résumé montre également les résultats de la cohorte B obtenus lors de l’étude clinique de Phase 2 du PM1183 administré en association avec la doxorubicine, qui a abouti au début de l’étude pivot de phase 3 Atlantis. Cette étude recrute actuellement des patients et atteint une survie sans progression d’au moins 5,3 mois et une réponse objective de 37 % est observée chez les patients dans le cadre d’une association avec la doxorubicine. Cette survie sans progression augmente jusqu’à 6,2 mois chez les patients sensibles au platine.

Source : PharmaMar








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions