Edition du 23-03-2019

Pharnext : des données positives de Phase 2 pour PXT864 dans la maladie d’Alzheimer au stade léger

Publié le mardi 13 décembre 2016

Pharnext : des données positives de Phase 2 pour PXT864 dans la maladie d’Alzheimer au stade léger Pharnext, biotech française spécialisée dans le domaine des maladies neurodégénératives, a présenté des données positives d’une Phase 2 exploratoire de PXT864, PLEOMEDICAMENT® en développement dans la maladie d’Alzheimer, à l’occasion du 9ème Congrès dédié aux Essais Cliniques sur la Maladie d’Alzheimer (CTAD) qui s’est déroulé du 8 au 10 décembre 2016 à San Diego aux Etats-Unis.

Pharnext indique dans un communiqué que les données collectées au cours de l’étude clinique PLEODIAL® montrent que :

« PXT864 est bien toléré et sûr chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer : un excellent taux d’observance supérieur à 90%, aucun effet indésirable (EI) grave ou inattendu et aucun EI n’a nécessité une intervention médicale ou une interruption de traitement ».

« PXT864 pourrait ralentir la progression des troubles cognitifs des patients atteints de la maladie d’Alzheimer au stade léger. Le critère primaire de l’étude clinique – AD Assessment Scale Cognitive Subscale (ADAS-Cog-11) – semble moins décliner dans les groupes poolés des doses 1 et 2 de PXT864 que dans un groupe placebo de patients atteints de la maladie d’Alzheimer au stade léger à modéré (groupe obtenu par méta-analyse) à la semaine 36 de l’étude ».

« PXT864 pourrait être administré en association avec un traitement à dose faible de donépézil (5mg par jour) : pas de nouvel EI observé lorsque le traitement par donépézil a été administré en association avec PXT864 à partir de la semaine 24 de l’étude. De plus, l’association de PXT864 avec le donépézil semble montrer une amélioration ou au moins une stabilisation du score ADAS-Cog-11 au bout des 36 semaines de l’étude clinique ».

Selon Pharnext,  » ces résultats montrent une efficacité prometteuse de PXT864 qui devra être confirmée dans de futures études cliniques, telle qu’une étude clinique de Phase 2 internationale multicentrique et avec un design adaptatif ».

« Ces résultats apportent de nouvelles preuves de l’innocuité et de l’efficacité de PXT864 chez les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer au stade léger et cette étude clinique pourrait marquer un tournant dans la recherche d’un traitement efficace pour ces patients », déclare Daniel Cohen, M.D., Co-Fondateur et Directeur Général de Pharnext. « De plus, ces données apportent une validation supplémentaire de notre approche R&D de PLEOTHERAPIE® et nous espérons pouvoir développer de nouveaux traitements pour de nombreuses maladies grâce à de telles combinaisons synergiques de médicaments.»

PXT864 est une nouvelle combinaison synergique fixe à faible dose de baclofène et d’acamprosate administrée par voie orale deux fois par jour sous forme de gélules. PXT864 restaurerait l’équilibre entre les voies de signalisation excitatrices et inhibitrices dans le cerveau de patients souffrants de maladies neurodégénératives (équilibre perturbé par des facteurs toxiques tels que le peptide oligomérique amyloid ß – Aß dans la maladie d’Alzheimer). La maladie d’Alzheimer est l’indication thérapeutique la plus avancée pour PTX864. Des développements dans d’autres maladies neurodégénératives dont la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (SLA) sont également prévus.

Source : Pharnext








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions